vie

 

J’ai envie de vous raconter une histoire en mode « roman feuilleton »…mais avec quel sujet ? Hum, je réfléchis, hum hum, je n’ai pas d’idée (ouais, mon oeil), hummm, ça y est, je sais…je vais vous  conter les aventures de Carlos (le chaton)…

Hier, Waza (la maman chat) a grimpé sur la fenêtre de la salle de bain. Avant de partir, elle a appelé son petit « Viens me rejoindre ! Grimpe et on ira se promener dans le jardin ! »

Chaton dans la salle de bain 1

Lui, me regarde, l’air de dire « Elle en a de bonnes ma mère. J’suis haut comme 3 cerises et elle voudrait que je saute là-dessus. Dis Florence, tu peux m’aider ? »

Waza s’impatiente « pas la peine de l’appeler au secours, elle ne bougera pas le petit doigt…allez grimpe je te dis…grouille, je n’ai pas toute la journée ! »

6

 Carlos prend son élan et hop, le voilà sur la baignoire…Waza le félicite et l’encourage « oui, c’est bien ! Maintenant, trouve ton équilibre sur le rebord de la baignoire puis tu sautes, tu verras, c’est super facile ! »

Carlos prend le temps d’évaluer la situation « facile, facile, elle en a de bonnes ma mère…on voit bien que ça n’est pas elle qui a des pattes de minus…j’ai même pas 2 mois moi madame, alors il me faut le temps hein ! »

3 Chaton dans la salle de bain

 Carlos s’assoit « Bon, voilà, je suis stabilisé. Je fais quoi maintenant ? Ah la vache, la fenêtre est haute, je n’y arriverai jamais ! »

Waza lui souffle « saute…je t’assure que ça n’est pas trop loin pour toi, allez saute ! Bon sang, arrête de faire ta souris mouillée et saute ! »

 

4 chaton dans la salle de bain

 Mais Carlos a décidé de faire autrement « je vais marcher le long de la baignoire et arrivé sous la fenêtre, je trouverai bien un moyen de grimper dessus ».

Mais Waza n’a plus la patience « mais qu’est-ce que tu fais ? Saute je te dis ! T’es idiot ou quoi ? 

Carlos prend son temps « j’arrive, j’arrive…faut pas s’exciter comme ça…puis arrête de me miauler dessus, ça me fait paniquer ! »

5 chaton dans la salle de bainWaza en a ras les moustaches d’attendre « Et voilà, t’es coincé maintenant !  Bon tu sais quoi ? Chat me gave d’attendre… Je vais faire ma balade et toi, pendant ce temps, tu te débrouilles pour te sortir de là. Quand tu auras fini de faire l’imbécile, tu n’auras qu’à aller dormir, je te rejoins dès que je rentre. Allez bye, amuse toi bien ! » et la voilà partie

6 chaton dans la salle de bainCarlos ne sait plus quoi faire « bon, ben me voilà bien ! Je fais quoi  maintenant…je vais par là ? Ou peut-être par là ? Et cette idiote de Florence qui prend des photos plutôt que de m’aider. Ah j’te jure, les humains…des bons à rien ! On ne peut jamais compter sur eux lorsqu’on en a besoin ! »

 

chaton dans la salle de bain« Allez, je retourne d’où je viens puis direction canapé…j’ai mérité un bon somme moi, cette histoire m’a fatigué ! » 

chaton Carlos se repose

 

En attendant le retour de sa mère, Carlos est allé manger…oui, oui, c’est un grand maintenant ! Il mange du blanc de dinde, des haricots verts (sur les conseils de Viviane) et adore ça (merci Viviane). Il ne tète presque plus !

Une heure plus tard, Waza est venue le rejoindre et s’est allongée près de lui.

Et cette Florence qui prend encore des photos ! Elle n’en a donc jamais assez ! 

Chaton sourit

 

Je termine mon roman feuilleton sur un portrait de Carlos…il a de grandes oreilles, un oeil qui dit vraiment merde à l’autre…et en plus, ses moustaches côté gauche sont minuscules par rapport à celles de droite…mais je l’adore ! 🙂 🙂

moustaches de chaton

 

Et ne croyez pas que depuis qu’il est à la maison nous délaissons Waza…bien au contraire ! Mais elle vit moins d’aventures que ce petit qui découvre la vie 🙂 🙂

 

 

Cette semaine, mon article pour la communauté  ”Communauté 1915 - 2015“ (cliquez sur le logo pour tout savoir) sera fait de cartes postales illustrant la vie dans cette guerre.

En cherchant sur le net, j’ai trouvé un site sur lequel sont rassemblées des cartes postales de 1914 – 1918. J’en ai sélectionné quelques unes (cliquez sur les images pour les voir en grand format)

repos du guerrier 1914-1948A Nantes, des soldats posent au cantonnement sur leur couche de paille dans une grange. Ils sont avec des civils (des enfants sur la gauche de la photo). A second plan, certains dorment sur des bancs.

 

corvée eau potable 1914-1918Corvée d’eau potable au Hartmannswillerkopf (ou le Vieil Armand), en Alsace. Le ravitaillement en eau, surtout pendant les grandes chaleurs estivales, est problématique. Les mulets que l’on a fait venir d’Algérie pour porter les précieux tonneaux ne suffisent pas à étancher la soif des poilus.

 

barbier et coiffeur 14-18Quand les soldats quittent les tranchées, ils peuvent se laver, se changer, se faire couper la barbe et les cheveux. 

 

boutique du coiffeur 14-18« La boutique du coiffeur », abri de branchages dans lequel apparaît un homme prêt à se faire raser. Sur la carte postale, on peut lire « la grande guerre de 1914-15 »

 

le PCF 14-18A la base, les poilus doivent recevoir 200 grammes de corned beef en boite par jour, et jusqu’à 500 grammes de viande fraîche. Mais ce sont souvent les morceaux de qualité inférieure qui arrivent aux mobilisés du front. « Tout le monde s’est servi avant et c’est toujours le PCDF- « Pauvre Couillon Du Front »- qui mange le plus mal ». Sur cette carte, la guerre s’appelle encore « guerre de 1914-1915 ».

 

les boulangers 14-18D’impressionnants fours de campagne où s’activent les boulangers, qui produisent le pain pour les soldats. Chaque soldat a droit a 700 grammes par jour.

 

le courrier 14-18Le courrier, plus important que la soupe. Véritable soutien moral pour les soldats.

 

ménage dans les tranchées 1914-1918Dans une tranchée reconquise, dans l’Aisne en 1917,  il faut aussi faire du ménage.

 

appartement de poilusAu début de la guerre, la vie dans les tranchées de l’Argonne avec l’entrée d’un appartement de poilus.

 

cantinière 14-18Carte postale du 29 octobre 1914,  représentant Madame RICAUX, l’unique cantinière du front.

 

Pour retrouver toutes les cartes postales, tirées du livre « la Grande guerre à travers la carte postale ancienne » de Jean-Yves Le Naour, allez sur le site lintern@ute.com en cliquant ICI

 

 

 

Besoin d’un pro au meilleur prix ?

Vous recherchez un traiteur, un pro du spectacle, etc etc...quelque soit votre besoin, Lememo.com vous le trouvera...par exemple, s'il vous faut un DJ...cliquez ci-dessous !

logo

 

Besoin d’un chauffeur ?

A Montpellier (et dans les environs), pour être transporté n'importe où, il faut appeler Tommy's line :

cliquez  ci-dessous pour accéder au site

Logo VTC

Cliquez ci-dessous pour obtenir un devis

Allez y, cliquez !

Fouillez dans les catégories

Nombre de visiteurs

Compteur Global gratuit sans inscription

Abonnez-vous, c’est gratos

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!