terreur

 

Depuis vendredi, c’est le choc…j’ai regardé les infos, j’ai décortiqué les nouvelles sur internet, j’ai passé du temps sur Facebook à lire les réactions…et ce matin, j’ai toujours ce sentiment d’être au fond du trou, cette envie de pleurer qui ne me quitte pas, même si je ne le fais pas voir.

Hier matin, mon fils est parti pour Istanbul. Un séjour qui était programmé depuis un moment. Il a hésité : partir, annuler ! Finalement, avec sa copine, ils sont partis…bien sûr, je m’inquiète…j’ai hâte qu’ils rentrent, en pleine forme, heureux de leur séjour !

Hier après-midi, ma fille Léna était à Marseille, au rassemblement de soutien à Paris…beaucoup de monde, beaucoup d’émotion, de pleurs.

Hier soir, j’ai appelé ma fille Jennie qui vit en Allemagne. Elle est sous le choc, au bord des larmes…et sans cesse cette question qui revenait dans notre conversation « pourquoi ? » Elle m’a dit comme elle avait été touchée des dizaines de messages qu’elle a reçus sur son portable. Des amis allemands qui soutiennent la France, qui veulent exprimer leur sympathie à une française.

Puis hier soir, j’ai eu une autre de mes filles, Karin. Elle vit à Paris et est allée Place de la République, rendre hommage aux morts, aux blessés. Elle m’a racontée comme elle avait pleuré, comme tous étaient émus, tristes.

Et à chaque fois, à chaque conversation, cette envie de chialer, cette pression au coeur qui fait mal…

Sur Facebook, j’ai changé ma photo de profil. J’ai mis cette image

symbole

Pas parce que je me sens encore plus française depuis les attentats, mais parce que je fais partie de la douleur Française. 

Sur Facebook, j’ai vu plein d’articles racontant, parlant de ce vendredi noir…j’ai eu envie de partager ce texte, qui exprime mon état d’esprit, malgré ma tristesse

image texte

Comme beaucoup, j’ai peur…pas pour moi, mais pour mes enfants…lorsqu’ils sortent, lorsqu’ils partent à l’école ou au travail, lorsqu’ils voyagent, lorsqu’ils sont tranquillement chez eux…j’ai peur de ces cinglés fanatiques, ces lâches qui tuent n’importe où, n’importe quand, semant la terreur, la douleur et la mort…mais malgré tout ça, je veux que ceux que j’aime continuent de vivre, malgré la menace, malgré le danger…ces enfoirés de terroristes ne pourront pas nous obliger à nous planquer, à vivre comme des rats !

Et pour finir (car il faut que je m’arrête alors que je pourrais écrire des pages et des pages), juste une image…une simple image…les terroristes ne sont pas musulmans…ils ne sont que de lâches terroristes !

photographie

 

 

 

J’oublie l’article que je voulais faire pour celui de « sous le coup d’une émotion »…

Je vais écrire comme ça vient, sans réfléchir…et je l’avoue,  je suis une baltringue (une peureuse pour ceux qui ne savent pas ce que ça veut dire)

gif animé chien terrifié

 

Pour poser le décor, j’explique : la nuit, mon quartier n’est plus du tout éclairé de 1H30 à 5H30. 

Ce matin, à 4H00, je suis sur sur ma terrasse, je bois mon café en fumant une cigarette. Je regarde sans voir grand chose, plongée dans mes pensées…

assise dans le noirbon, ça n’était pas vraiment comme ça, mais ça aurait pu 🙂

tout est noir, silencieux… j’entends un bruit…comment dire…furtif ! Je tends l’oreille…il n’y a rien…mais ça recommence, comme si quelque chose bouge, se déplace doucement, là, dans le buisson, tout près de moi.

Je rêve ou je sens comme un souffle contre mon pied ? Je me dis à moi-même « qu’est-ce que tu veux que ce soit ? Un monstre ? Un loup-garou ? Un gros chien qui va te sauter dessus ? Arrête d’être stupide (en fait j’ai pensé conne) ! Peureuse va ! »

Mais en fait, j’ai vraiment les chocottes…alors je ne demande pas s’il y a quelqu’un, je ne réfléchis plus, je ne raisonne plus…je suis juste terrifiée et mon cerveau ne fonctionne plus !

Je me jette sur la porte, au risque de me casser la figure, j’ouvre comme une furie et je saute littéralement à l’intérieur de la maison. J’ai toujours ma tasse de café presque pleine dans la main et bien sûr, elle déborde, se renverse partout dans mon entrée. Je n’y fais même pas attention, tellement je suis en panique et que je ne pense qu’à une chose : refermer la porte à clé ! Ce que je fais !

Une fois à l’intérieur, je me raisonne : mais qu’est-ce que je suis conne alors ! Pourquoi est-ce que j’ai paniqué comme ça ? C’est certain, dehors, il n’y avait rien ni personne ! 

Si j’en suis si sure, je n’ai qu’à aller vérifier ? Alors là non, y’a pas moyen ! Tant qu’il fera nuit, je ne sors pas…on ne sait jamais !

Oh la peureuse, la paniquée de la vie ! J’m’en fiche, je ne veux pas aller voir ! Rien ni personne ne me fera ressortir tant qu’il fera noir ! 

Pourquoi parfois perd on la boule ? Pourquoi une telle panique alors que j’ai l’habitude d’être dans mon jardin, en pleine nuit…pourquoi est-ce que j’ai eu une telle frousse ? C’est complètement nul, idiot, stupide…et franchement, j’aurais pu me faire grave mal en voulant rentrer à cette vitesse…me tordre une cheville, m’étaler de tout mon long dans la maison, me brûler avec le café…et je devais être d’un ridicule !

Ah des fois, j’vous jure, je me collerais des baffes !

gif animé tête à claques

 

Mais, en fait, dans ces cas là, il n’y a plus de raisonnement, plus de cerveau, plus rien que la panique qui ne se raisonne pas, ne se réfléchit plus et quand on y pense, ça fait un peu peur non ?

 

 

 

 

Il paraît qu’en ce moment des clowns sèment la terreur…

Vous vous souvenez de  « Grippe-sou » le méchant clown, personnage inventé par Stephen King dans son livre « ça »…publié en 1986…Vous ne l’avez pas lu ? Mais peut-être que vous avez vu le film ? A l’époque, ça mettait vraiment les chocottes !

affiche ça

 

Et voilà que Ca revient…sous forme de canulars..des jeunes (et moins jeunes) se déguisent en ça et terrorisent ceux qu’ils croisent…si, si, la preuve en film

[youtube]http://youtu.be/8xSNiPx791A[/youtube]

J’imagine si ça m’arrivait ! Je crois que je n’aurais pas assez de mes 2 jambes pour courir !

Puis il y a ceux qui résistent…et qui fracassent du ça

[youtube]http://youtu.be/mZT1e3-h-X4[/youtube]

En France, le phénomène de ça fait la une dans les JT…il y a même des sociologues pour expliquer « scientifiquement » le phénomène, du genre : « Le clown c’est une victime. C’est un personnage pas beau, qui n’a pas réussi dans la vie, qu’on méprise. Le clown mauvais ce serait un peu la victime qui se vengerait, qui rendrait son fait à la société qui en a fait un personnage grotesque ».

Puis certains clowns en profitent pour agresser, voler, fracasser des voitures…il paraît que ça devient problématique et que la police est sur les dents…la guerre est déclarée !

Je me demande si les vrais clowns (vous savez, ceux qui animent les fêtes ou sont dans les cirques) seront encore invités aux fêtes d’anniversaire des enfants !

Et vous, quelle serait votre réaction en cas de rencontre avec ça ? Courir ? Tomber dans les pommes ? Vous défendre en mettant des coups de parapluie, de canne ? Tendre votre sac à main et vous jeter par terre ?

Moi, je lui balance mon déambulateur dans les jambes et je cours tout en attrapant mon téléphone et en composant le 911…ah zut, quelle andouille…c’est le numéro d’urgence des USA et moi je suis en France…voilà, ça m’apprendra à regarder les séries américaines…allez vite, je modifie le tir…je compose le 112…trop tard !

 

 

 

Besoin d’un pro au meilleur prix ?

Vous recherchez un traiteur, un pro du spectacle, etc etc...quelque soit votre besoin, Lememo.com vous le trouvera...par exemple, s'il vous faut un DJ...cliquez ci-dessous !

logo

 

Besoin d’un chauffeur ?

A Montpellier (et dans les environs), pour être transporté n'importe où, il faut appeler Tommy's line :

cliquez  ci-dessous pour accéder au site

Logo VTC

Cliquez ci-dessous pour obtenir un devis

Allez y, cliquez !

Fouillez dans les catégories

Nombre de visiteurs

Compteur Global gratuit sans inscription

Abonnez-vous, c’est gratos

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!