rire

 

Hier, j’avais envie de lutter contre cette déprime ambiante qui nous étouffe, nous submerge peu à peu ! Je suis donc allée au cinéma voir une comédie

affiche film

de Marilou Berry avec Marilou Berry, Mehdi Nebbou, Medi Sadoun, Sarah Suco, etc etc 

L’histoire : depuis 2 ans, Gilles (homme parfait, non fumeur, bon cuisinier, qui aime les chats) et Joséphine (fille attachiante, bordélique mais sympathique) s’aiment. Tout est parfait. Mais nouvelle inattendue : ils seront bientôt parents ! Ne pas devenir comme sa mère, garder son mec et devenir une adulte responsable…un tas d’épreuves que Joséphine va devoir affronter, avec Gilles…à leur manière !

Une petite bande annonce pour vous mettre l’eau à la bouche

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=4DA4zSSeEAg[/youtube]

 

Tout ce qui concerne la femme enceinte y est…Les peurs, les coups de pleurs, les questions, les réponses…caricaturés, poussés à l’extrême, mais ça n’empêche que tout y est…et même plus !

 

Ma fille, Jennie, est enceinte de 9 mois (accouchement attendu d’un jour à l’autre)…et je pensais à elle en regardant le film…Je la retrouvais, avec ses questions, les situations, les délires, les crises de rire.

Oh bien sûr, le film ne fait pas réfléchir, ne nous soumet pas à des questions existentielles…il veut juste faire rire…et ma foi,  qu’est-ce qu’on rigole…je me suis marrée du début à la fin…et je l’avoue, j’en pleurais même ! Mais je n’étais pas la seule…la salle (qui n’était pas comble du tout) éclatait de rire, tout comme moi…et pendant 1h30, on oublie tout le reste !

 

N’hésitez pas…sortez et allez au cinéma voir « Joséphine s’arrondit »…vous ne le regretterez pas !

 

Allez, j’offre 2 rires communicatifs…consommez en rigolant, c’est gratos :

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=_8ZHcMb8EcU[/youtube]

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=gKqsOBVPVDU[/youtube]

 

Hein que ça fait du bien de se bidonner ? Mais non, le rire ne tue pas…on ne meurt pas de rire

gif animé

 

…au mieux, on explose (de rire), au pire, on pète !

gif animé

 

 

 

Mardi dernier, après avoir fait mon article sur « une petite Syrienne », je me promenais sur le net, l’âme en peine

gif animé

…et me voilà sur le site des photos de Christian Richter (photographe allemand passionné d’urbex).

Elles correspondent tout à fait à mon état d’esprit…de par la désolation des lieux, l’impression de silence, de mort…comme si toute vie semblait avoir quitté soudainement les lieux…mais jugez plutôt !

 

photo Christian Richter

 

photo Christian Richter

 Des photos qui font mal au coeur…on dirait qu’il s’est passé des choses terribles et que tout a été abandonné là, à la seconde…comme s’il avait fallu fuir et tout laisser derrière soi !

Mais Christian Richter ne photographie pas que de « l’abandonné »…il fait aussi de superbes clichés « nature », comme cette photo

photo Christian Richter

Pour visiter son site, il suffit de cliquer ICI

 

Après tout ça, mon moral était encore au plus bas…il me fallait réagir et vite…sous peine de dépression profonde…j’ai donc regardé mes chats…et bingo, comme d’habitude, ils me font rire…pourtant, ils ne font rien de spécial, ils sont en mode « sieste câlins »…

 

Le gros Carlos (bientôt 1 an) se fait dorloter par sa maman, Waza !

photographie d'animaux

photographie d'animaux

 

Waza lui fait des bisous, le prend dans ses bras…comme c’est mignon !

photographie d'animaux

 

Tous les 2 m’entendent les photographier, et comme un seul homme…euh…chat… relèvent la tête, l’air de me dire « tu ne veux pas nous lâcher un peu là…t’as pas des trucs à faire ? »

photographie

photographie d'animaux

 

Mais…on dirait que…mais oui, c’est bien ça ! Carlos est tellement à fond dans les câlins qu’il en tire la langue de plaisir…de diou, qu’il a l’air bête !

photographie d'animaux

photographie d'animaux

 

Comme ils sont mignons…il faut que je filme ça…et plus tard, lorsque Carlos sera papa, je montrerai le film à ses petits en leur disant « regardez comme votre papa avait l’air stupide lorsque votre grand-mère le câlinait ! »…ah mais que je suis bête…Carlos ne sera jamais papa, je lui ai fait « couiquer » ses castagnettes !

[youtube]https://youtu.be/5zPdzGR3g4w[/youtube]

 

Et voilà, il n’en fallait pas plus pour me faire sourire à fond !

gif animé

 

gif-anime-bonjour-11-gratuit

J’ai vu cette vidéo sur youtube…Paul Taylor raconte « la bise en France »…

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=T-VWbV6TJxU[/youtube]

et oui, il faut bien l’avouer…il ne dit que la vérité…bon, d’accord, il exagère…mais si peu !

Mais on échappe au pire : et si le bonjour traditionnel français c’était ça ?

bisous-baveux

Vous imaginez ? Non ? Moi non plus ! Ou plutôt si : beurk, beurk et encore beurk !

Comment ça se passe dans d’autres pays…hé hé, je suis curieuse de le savoir, alors je fonce sur internet en mode « recherches » et voilà ce que j’ai trouvé !

 

Il y aurait le baiser russe…le gros bisou baveux sur la bouche…

32

mais apparemment, c’est une légende ! En Russie, on se serre la main…et paraît même, qu’on se les broie…les mains ! 

En Asie, une petite révérence en signe de respect…on incline la tête en Chine, la tête et le buste au Japon, la tête avec les mains jointes en Inde et en Thaïlande.

En Espagne, au Mexique, on se donne l’accolade…on se prend dans les bras en se donnant de grandes tapes dans le dos…

orkut-hi5-myspace-abraco_13

A ce qu’on raconte, c’était pour vérifier que l’autre n’avait pas d’arme cachée dans le dos…

Dans les pays musulmans, les hommes mettent la main sur le coeur en disant « Salam Aleikoum ».

Chez les inuit et les lapons, on se frotte le bout du nez pour vérifier qu’il n’a pas gelé. En réalité, on touche la joue de l’autre avec son nez pour sentir son odeur…après la douche j’espère !

Au Tibet, on se tire la langue (mais cette coutume aurait tendance à disparaître)…autrefois, on croyait que l’on pouvait jeter des sortilèges qui coloraient la langue. En la montrant, on prouvait qu’elle était nette. Il y avait aussi ce roi impopulaire qui avait une langue noire. Lorsqu’il est mort, beaucoup de gens ont cru qu’il avait ressuscité et il fallait donc tirer la langue pour prouver qu’on n’était pas lui.

Mais j’ai quand même remarqué que dans pas mal de pays, on avait adopté le baiser sur les joues, histoire de se faire un tit câlin pour se dire bonjour !

Après tous ces bonjours, je ne peux dire qu’au revoir…à ma manière ! 😉 😉  

34c2f391

 

 

 

 

Hier, j’ai vu sur internet des vidéos qui m’ont fait exploser de rire…si, si, c’était carrément l’explosion…j’en ai mis partout ! 🙂

Pourtant, le but de ces films n’était pas de faire rire mais de prévenir : « attention, danger lorsque l’on monte en ascenseur avec son chien au bout d’une laisse »…mais bon, moi, ça m’a fait grave rire

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=weWkJxGof2s[/youtube]

Je suis horrible hein ? Mais avouez que c’est drôle quand même non ?

Sinon, il y a la vidéo de Kiki : une promenade sur la plage, puis allez Kiki, viens, dépêche toi ! (Merci Domi, j’ai vraiment bien rigolé)

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=75OFdy1X1_M[/youtube]

Ca n’est pas amusant ? Ok, alors je change de registre…

Lorsque qu’un chat ne veut pas rentrer à la maison, c’est le chien qui gère !

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=fYI-v_3Sffs[/youtube]

mais il y a aussi le chat qui ne sait pas nager…au secours le chien ! help me !

photographie d'animaux

En plus du rire, pour finir cette année 2015 de merde, il me faut un gros lot d’images attendrissantes…et je reste avec les animaux !

photographie d'animaux

photographie d'animaux

photographie d'animaux

photographie d'animaux

il faut du jeu aussi

photographie d'animaux

 

Et pourquoi pas du pratique pendant que j’y suis ?

Pour ceux qui ne peuvent pas se séparer de leur toutou la nuit mais refusent qu’ils dorment sur leur lit…voilà la solution…à chacun son espace !

photographie d'animaux

Je m’arrête là…encore une petite fournée ? C’est parti !

Après une bonne nuit de sommeil

photographie d'animaux

après une bonne tasse de café

photographie d'animaux

il faudrait que je commence à m’occuper de la maison…ménage, lessive

photographie d'animaux

mais j’ai pas trop envie !

Oh mais 1 minute ! Il paraît que pour être bien dans son corps, il faut être bien dans sa tête…méditation et gym…voilà mon programme…alors, j’y vais !

 photographie d'animaux

 

 

 

 

humeur-oups-dit-betise-big

Mesdames et Messieurs, je vous rappelle que demain c’est la saint Valentin…Oui, oui, la fête des amoureux.

La règle veut que les amoureux offrent à leurs amoureuses un cadeau, un truc, un machin…bref, il faut marquer le coup..

Oui, messieurs, ce sont les dames qui reçoivent…les hommes n’auront qu’une simple récompense…mais qui vaut parfois le plus beau des trésors !

Avez vous prévu quelque chose ? Non…oh la la, vous allez au devant de gros ennuis là, c’est moi qui vous le dis !

Quoi ? Votre chérie vous a dit « je ne veux rien…surtout, ne m’offre rien. La saint Valentin c’est commercial, ne tombons pas dans le panneau ! » et vous l’avez approuvée ?

Mais c’était un test, un leurre, une provocation ! Vous connaissez une femme qui vous dit « Je ne veux rien ! » et fait la tête lorsqu’elle reçoit un cadeau ? Et non, ça n’existe pas !

J’ai envie de raconter une anecdote de Saint Valentin…quelle connerie cette fête !

Voilà longtemps de ça, j’étais un soir (veille de saint Valentin) dans un grand magasin. Je faisais mes courses. Je vois le mari de ma chef de bureau devant le kiosque à bijoux. Il achetait une bague…une belle bague.

Le lendemain, dans la matinée, je me retrouve à la machine à café avec ma chef. Histoire de discuter, je lui dis « alors, c’était bien cette saint Valentin..tu as été gâtée hein ? Fais voir ta bague ? »… Elle me regarde, surprise et me répond « je n’ai pas eu de bague. Roger ne m’a rien offert. Tu sais, la Saint Valentin, c’est commercial. On la fêtait au début de notre mariage, mais houlaaa, ça fait longtemps qu’on ne s’offre plus rien. Pourquoi tu me parles de bague ? »

Zut, la boulette ! Mais pourquoi j’ai posé cette question…oh la la, j’suis mal là !

J’ai bafouillé, rougi puis répondu, en prenant un air naturel (mais qui je pense n’a trompé personne) « euh..ben j’ai vu que tu avais une belle bague. J’ai cru qu’il te l’avait offert pour la fête ! »… »Cette bague ? » et de me mettre sous le nez l’unique bague qu’elle a au doigt « C’est ma bague de fiançailles. Je la mets tous les jours. Tu ne l’avais jamais remarquée ? » « Euh non, je n’avais jamais fait attention ! Bon allez, je retourne bosser moi, c’est l’heure ! » et hop, je me suis éclipsée…J’avais compris que la bague achetée ne lui était pas destinée…Le Roger ne se foulait pas trop pour sa femme mais gâtait sa maîtresse. Mais chacun fait ce qui lui plaît…moi, honnêtement, je m’en fichais complètement…je m’en voulais d’avoir posé cette banale question et de m’être retrouvée comme prise au piège.

Plus jamais je n’ai dit « alors, tu as eu un beau cadeau pour la Saint Valentin ? »…oh non…et je ne veux surtout pas que l’on me pose la question !

Alors non, je ne veux rien savoir !

 

 

J’aime bien raconter des histoires à mes petites filles…elles ont 5 et 4 ans…la plus grande (presque 13 ans) vient m’écouter de temps en temps.

Donc un soir, les 2 petites sont couchées et me demandent « tu nous racontes une histoire ? » « ok, poussez vous que je m’installe et écoutez bien.. » et en même temps, je réfléchis « quelle histoire vais-je raconter…ah oui, ça y est ! »

« C’était la nuit de Noël. Il faisait vraiment super froid. Dans une rue, il y a une pauvre petite fille (d’environ 7 ans..pourquoi 7 ans ? parce que !) qui vend des allumettes. » Oui, vous avez compris, je m’étais lancée dans l’histoire de La petite fille aux allumettes.

La petiote aux allumettes

La petiote aux allumettes

Mes petites m’écoutent avec attention. Je décris la petite, la misère, les vêtements en haillons, le froid, comment la gamine propose ses allumettes, en claquant des dents. Bien sûr, j’explique aussi que personne ne la regarde, que les gens, tout à leur menu de réveillon, leurs courses aux cadeaux, ne font pas attention à elle…et elle, pitchoune, elle a froid, vraiment froid.

Je vois mes petites…si tristounettes…je leur mettrais des allumettes dans la main qu’elles pourraient passer pour les petites filles aux allumettes (les haillons en moins)…

Pauvre, tristounet

Pauvre, tristounet

Alors je décide de changer l’histoire (ce qui m’arrive souvent en fait).

J’ai décrit les passants indifférents, la misère et la solitude de la petite, j’ai commenté l’égoïsme…je crois que je n’ai rien oublié…la morale de l’histoire est passée…allez, hop, je peux inventer ma fin !

Donc mes petites m’écoutent, toutes tristes.

La petite a si froid qu’elle brûle une allumette. A ce moment là, dans la lueur de la flamme, apparaît sa grand-mère morte depuis longtemps, qui lui dit « oh ma chérie, mais que fais tu là ? Tu as l’air d’avoir si froid ! » « Oh mamie, c’est toi..oui, oui, j’ai froid. Nous n’avons pas d’argent, nous n’avons rien à manger. Je vends des allumettes pour ramener de l’argent à la maison mais personne ne m’en achète. » « Oh mais ma chérie, pourtant l’argent il y en… » et l’allumette s’éteint.

La petite fille hésite puis rallume une allumette. De suite, la grand-mère apparaît « Ma petite chérie, tu as l’air d’avoir si froid. Ca me fait tant de peine. Et comment vont tes parents ? Toute la famille ? » « On a faim, on a froid. Tu me parlais d’argent tout à l’heure… » « Oui, ma chérie, l’argent est… » et l’allumette s’éteint de nouveau.

Là, la petite fille n’hésite plus et craque la dernière allumette…De nouveau apparaît  la mamie « Ma chérie, tu as l’air… »

Mais la petite fille lui coupe la parole et s’écrie (et là, je me mets pratiquement à hurler, en surprenant mes petites filles) « oui on a compris mamie… L’argent, tu me parlais d’argent…Accélère mamie, cet argent, il est où l’argent ? »

 A ce moment de l’histoire, mes petites filles se regardent et éclatent de rire…comme une explosion dans la pièce, c’est génial…ça dure un bon moment…puis elles me regardent toujours en riant et me disent « et alors, elle dit quoi la grand-mère…dis vite, elle dit quoi ? »  Je continue donc mon histoire…mais le rire est toujours là, il couve

Et elles rigolent

Et elles rigolent

La grand-mère qui semble se réveiller (prise de court) « un coffret dans la cheminée, il y a plein d’argent dedans ! » et la petite fille de lui dire « ah quand même, tu as réussi à me la finir cette phrase. Merci mamie, je file…merci merci » et de courir sortir le magot. Dans la maison, plus jamais il n’a fait froid, plus jamais il n’y a eu la faim !

Mes petites filles se sont regardées et ont de nouveau éclaté de rire en criant « mamie, mamie, accélère, il est où l’argent ! »

Voilà comment je raconte les histoires.

Le lendemain, elles ont raconté l’histoire, en m’imitant, à qui voulait les entendre…6 mois après, elles en parlent encore…de la petite fille aux allumettes mais aussi d’autres histoires, que je mets à ma sauce.

Je me suis dis « si un jour l’instit leur raconte le conte de la petite fille aux allumettes, forcément l’une de mes petites filles va l’interrompre en lui disant « tu dis n’importe quoi. Parce que la petite elle a dit à sa grand-mère « mamie, accélère, il est où le magot ? » et j’imagine la tête du prof !

Les contes pour enfant sont tristes, meurtriers, sanglants, horribles…il y a très souvent une morale, mais pourquoi en faire des histoires abominables…je préfère mon histoire, car au moins je fais rire, éclater de rire mes petites filles et ça, pour moi, c’est la plus belle histoire !

 

 

J’avais envie de savoir si les expressions françaises (celles qui sont bizarres, qui n’ont pas toujours un sens) étaient faisables…

Et des expressions bizarres, il y en a plein..par exemple Un froid de canard, filer à l’anglaise, faire la grasse matinée, …

Je ne pouvais pas toutes les tester, donc j’en ai sélectionné quelques unes.

J’ai essayé de rouler des yeux de merlan frit, sachant que je n’avais pas de merlan, j’ai donc essayé avec mes yeux… J’ai chopé une migraine, j’ai pleuré…Je n’ai pas réussi le test…Lui, apparemment si, il fait ça les doigts dans le nez (autre expression que je n’ai pas testée)

photographie Youtube

Ensuite, je me suis dit tiens, « de derrière les fagots »…ça veut dire quoi ça ?

Ni une ni deux, j’ai repéré des fagots et suis allée voir derrière. Et ben, je n’ai pas été déçue…il y avait des ronces, que dans ma précipitation je n’avais pas vues. Je me suis pris les pieds dans les fagots, je suis tombée..dans les ronces, ça fait mal, je peux vous le garantir !

Après, j’ai décidé de m’attaquer à la formule « rouler quelqu’un dans la farine »…alors là, je ne vous raconte pas le combat. J’ai étalé plein de farine sur le sol. J’ai attrapé quelqu’un qui passait par là. J’ai tenté de lui expliquer ce que je voulais faire, mais il n’a pas eu l’air de comprendre. Alors, hop, balayette en douceur, et le voilà étalé dans la farine. Je me suis jetée sur lui et ai essayé de le rouler…il ne voulait pas se laisser faire. Ca s’est terminé comme un combat de catch…il y avait de la farine partout, j’étais toute sale (et le quelqu’un aussi), je transpirais, ça collait…c’était tout dégueu. J’ai décidé d’abandonner… »Rouler quelqu’un dans la farine » ça n’est pas facile à faire !

Le lendemain, j’ai décidé « oh, je vais être dans de beaux draps »..direction magasin, achat de superbes draps. J’ai de suite refait mon lit avec mes achats (après les avoir passés dans la machine à laver)…et le soir, toute contente, j’ai pu me dire « je suis dans de beaux draps »..Mais bof, ça n’a rien d’exceptionnel…ça m’a juste coûté un bras (je vous rassure, j’ai toujours mes 2 bras) !

J’ai voulu « avoir le compas dans l’oeil » et « s’en battre l’oeil » mais au dernier moment, je ne l’ai pas fait…pas le courage…oui, je sais, je suis une testeuse baltringue qui a peur d’avoir trop mal…mais c’est comme ça…vous pouvez tester ces expressions si le coeur vous en dit (au fait, le coeur ne dit jamais rien, j’ai l’ai déjà écouté et je n’ai rien entendu). Je n’ai pas testé non plus « avoir la tête dans le cul »…pas assez souple puis..bof bof, ça ne me tente pas trop !

Il y a aussi la formule « avoir les portugaises ensablées »…j’ai eu beau chercher, mais je n’ai pas trouvé de portugaises. J’avais le sable mais pas les dames, alors j’ai laissé tomber.

Alors ce que j’ai fait ? « Courir sur le haricot »…ça n’est pas facile ça…1 haricot ne suffisait pas, c’était trop petit…je me suis fait une ligne de haricots et j’ai couru dessus. Je sortais souvent de la ligne (je manque d’équilibre je crois), alors j’ai du m’y reprendre à plusieurs fois. Mais finalement, ça, c’est possible…il faudrait donc dire « courir sur les haricots ».

Je vous passe sous silence d’autres expériences qui se sont mal terminées (avoir un chat dans la gorge..il m’a griffée et s’est barré – Ramener sa fraise : ça n’est plus la saison…et les fraises congelées ont coulé partout, ça tâche – Sentir le sapin : j’ai sauté sur un sapin, l’ai pris dans mes bras… je me suis retrouvée pleine de sève, je collais de partout, étais griffée…pas terrible – « Avoir des fourmis dans les jambes »…ça, après, j’ai couru pour m’en défaire, obligée de me jeter dans une mare).

La dernière expression que j’ai testé était « bouffer du lion »…alors, j’ai demandé au boucher de me servir du lion…bien sûr, il n’en avait pas…je suis donc allée au zoo…Je me suis bagarrée avec la grille et ai réussi à entrer dans la cage du lion. Je me suis approchée de lui et doucement lui ai expliqué qu’il fallait juste que je le morde un peu, histoire d’avoir bouffé du lion. Je crois qu’il ne m’a pas comprise…J’ai fini à l’hôpital, bien mal en point.

gif animé

Lorsque je reprenais connaissance, j’entendais qu’autour de moi ils disaient « il faut l’enfermer, elle a fumé la moquette ou elle est ronde comme une queue de pelle…elle a risqué sa peau quand même…elle va prendre ses clics et ses claques et tirée à 4 épingles ou pas, hop, au frigo ! »..Ah apparemment, ces gens là m’ont trouvé d’autres tests à faire !

 

 

 

 

 

 

 

Après le vieillissement, je vous propose un test que j’ai  fait aussi : celui du rajeunissement.

J’ai vu à la télé de la pub pour un produit miracle, qui donnerait, parait-il, un éclat exceptionnel à la peau..ferait perdre quelques années, voire décennies : DreamTone de Lancôme

Curieuse, ravie et impatiente de rajeunir, je suis allée chercher plusieurs échantillons de ce produit miracle et je l’ai testé.

Il faut en mettre 2 fois par jour : une couche le matin, et le soir, rebelote, on se tartine encore.

Bien étaler le produit, bien masser son visage et…ça me brûle, je ne peux pas garder cette crème, j’ai la peau qui me brûle, le visage en feu..vite, je me rince, je lave à grande eau…ouf, ça va mieux !

Allez, je ne suis pas une chochotte, je recommence quelques jours plus tard…et là encore, c’est le feu…y’a rien à faire, je ne supporte ou plutôt ma peau ne supporte pas cette crème…

zut, c’est dommage…je ne rajeunirai pas…bon, il faut dire que le flacon (petite quantité) de crème coûte 90 euros environ…c’est surement ça qui a mis le feu à mon envie !

 

Echantillon Lancôme

 

 

Besoin d’un pro au meilleur prix ?

Vous recherchez un traiteur, un pro du spectacle, etc etc...quelque soit votre besoin, Lememo.com vous le trouvera...par exemple, s'il vous faut un DJ...cliquez ci-dessous !

logo

 

Besoin d’un chauffeur ?

A Montpellier (et dans les environs), pour être transporté n'importe où, il faut appeler Tommy's line :

cliquez  ci-dessous pour accéder au site

Logo VTC

Cliquez ci-dessous pour obtenir un devis

Allez y, cliquez !

Fouillez dans les catégories

Nombre de visiteurs

Compteur Global gratuit sans inscription

Abonnez-vous, c’est gratos

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!