Pleurs

 

Hier, avec ma fille Lorine, nous sommes allées à Toulouse découvrir l’exposition

affiche

Qu’il soit sous forme de cartes postales, d’affiches, de dessins dans les journaux, l’humour est là, bien là, éclatant de rire au nez et à la barbe de l’envahisseur malgré les privations, la guerre, les morts, les souffrances de l’époque. Je conseille à tous ceux qui ont la possibilité de visiter ce musée d’aller y faire un tour…ça vaut vraiment le déplacement.

Des élèves de CM1 – CM2 ont dessiné des personnages ou des événements relatifs à cette époque, sur un thème bien précis. J’en ai photographié certains.

Il y a le Général de Gaulle, celui qui a refusé la défaite et déclaré la résistance

dessin

L’affiche de l’appel du 18 juin 1940, entièrement recopié par l’élève…sacré exercice d’écriture !

dessin

Le même appel du 18 juin 1940, mais qui a demandé moins de travail…

dessin

Un portrait d’hitler…on reconnait bien le sinistre personnage !

dessin

 

Dans ce musée, il y a tout un étage réservé à la déportation…photographies, témoignages, histoires horribles que nous avons aussi traversées à pas feutrés, en chuchotant…

On peut aussi suivre, image par image, affiche par affiche, dessin par dessin, la montée du nazisme, de l’antisémitisme…on peut voir comment les peuples ont commencé à se renfermer sur eux-mêmes, à avoir peur de l’autre, à ne pas vouloir des étrangers, à prendre pour cible certaines parties de la population…comment on les a incités à dénoncer, à proscrire, à haïr, en leur faisant croire que l’autre était pourri, malfaisant…et comment sans se poser de questions, ils ont tout gobé…

Je suis sortie du musée la boule au ventre…en revoyant ces photo, ces images, ces affiches ignobles de l’époque, j’ai pensé à ce que nous voyons, entendons de nos jours. Les discours de haine, de racisme, de censure que nous entendons actuellement sont pratiquement identiques à ceux d’une certaine Allemagne de 1933, puis de l’Europe un peu plus tard…et malgré tout ce que l’on sait, malgré tout ce qui s’est passé, ils sont écoutés, applaudis…et les personnages prônant ces ignominies sont élus.

Tous ceux qui ne veulent pas voter parce que déçus par le gouvernement actuel. Tous ceux qui se disent « je vais voter fn car j’en ai marre ». Tous ceux qui pensent que l’étranger mange le pain des français. Tous ceux là devraient être envoyés au musée, pour ne pas oublier ce qui est arrivé voilà moins d’un siècle, pour se rendre compte à quel point en ce moment il y a danger.

Je suis sortie du musée en me disant qu’il est évident que l’histoire, encore une fois, se répète!

gif animé

 

 

 

Ce matin, j’ai décidé de vous raconter une histoire (que j’ai inventée)…pour commencer, ça sera une belle histoire…puis pour finir, elle ne sera pas si belle que ça.

 

Le rire d'un enfant

Le rire d’un enfant

 

Comme tous les jours, tous les instants, quelque part dans le monde, retentit l’éclat de rire d’un enfant. Personne ne l’entend sauf un minuscule papillon qui attendait patiemment ce signe pour prendre son envol. Il part, traversant prairies, champs, villes…il ne sait pas où il va mais une force magique le guide…il ne flâne pas car le temps lui est compté. Il vole, encore et encore, jusqu’à atteindre sa destination…Mais quelle est-elle ?

Une femme est assise sur un banc. Elle ne voit rien, n’entend rien…elle lit, plongée dans ce livre qu’elle veut absolument finir avant de reprendre le travail. Pour vous dire, elle n’a même pas déjeuné..pas le temps…il fallait choisir : se remplir la tête ou le ventre…elle a décidé que ça serait la tête !

Le papillon vient discrètement, doucement se poser sur la femme…il a atteint son but, ce pourquoi il était né…Il peut mourir maintenant, là, posé sur ce ventre qui portera pendant 9 mois cet enfant dont l’éclat de rire a retenti voilà plusieurs heures.

 

La version moins belle, plus actuelle on va dire.

 

Quelque part dans le monde, comme tous les jours, à tous les instants, retentit le pleur d’un enfant.

 

Les larmes d'un enfant

Les larmes d’un enfant

 

Tout le monde l’entend et tout le monde fait semblant « Vous avez entendu pleurer un enfant ? Moi, je n’ai rien entendu ! »

Une petite bestiole (à l’origine papillon mais qui maintenant à cause de la pollution ressemble à un cafard volant) active ses hideuses ailes noires, tournicote ses antennes difformes, se frottent les pattes velues puis prend son envol. Ce papillon mutant a une mission… traverser les champs d’agriculture intensive, les décharges puantes, les lacs pollués, le nuage malodorant et collant qu’on appelle le smog, pour aller là où son instinct le guide. Il repère une femme…elle est penchée sur une machine, dans un atelier où sont parqués plus de 1000 ouvrières. Elle paraît fatiguée, usée…mais le papillon mutant s’est peut-être trompé…il vérifie les données  transmises…non, non, il n’y a pas d’erreur, c’est bien sur cette femme qu’il doit aller. Il ne se pose plus de questions et fait ce pour quoi il est programmé : atterrir sur le ventre de la femme, trop occupée à travailler pour le remarquer.

Dans quelques semaines, cette femme s’apercevra qu’elle est enceinte…encore !

Elle ne pourra pas s’empêcher de penser « pourquoi je n’ai pas les moyens d’accéder à la contraception. Et mon mari qui vient d’avoir un accident et qui ne peut plus travailler. J’ai déjà 6 bouches à nourrir. Comment je vais faire ? Puis lorsqu’ils verront que je suis enceinte, donc moins productive, je vais me faire renvoyer de l’atelier. Comment allons nous manger ? Déjà que nous survivons sans argent, dans ce taudis où il n’y a ni eau, ni électricité, où les enfants ne sont pas scolarisés. La plus grande se prostitue, mais ça ne suffit pas. Les hommes ne paient pas cher pour ça, il y a tellement d’enfants dans les rues, ils ont le choix. Abandonner l’enfant qui va arriver ? Des gens paient pour les adopter à ce qu’il paraît. Je ne demande pas grand chose…juste avoir un minimum pour nourrir, élever mes enfants, vivre décemment. Je ne fais pas l’aumône, je travaille…Je voudrais tant que les pleurs, les cris de nos enfants soient entendus. »

 

Vous entendez pleurer les enfants ?

Vous entendez pleurer les enfants ?

 

Mais il faut croire que le monde est sourd !

 

 

 

Besoin d’un pro au meilleur prix ?

Vous recherchez un traiteur, un pro du spectacle, etc etc...quelque soit votre besoin, Lememo.com vous le trouvera...par exemple, s'il vous faut un DJ...cliquez ci-dessous !

logo

 

Besoin d’un chauffeur ?

A Montpellier (et dans les environs), pour être transporté n'importe où, il faut appeler Tommy's line :

cliquez  ci-dessous pour accéder au site

Logo VTC

Cliquez ci-dessous pour obtenir un devis

Allez y, cliquez !

Fouillez dans les catégories

Nombre de visiteurs

Compteur Global gratuit sans inscription

Abonnez-vous, c’est gratos

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!