Petites filles

 

Le réseau APLN-blog a été piraté…Oui, vous avez bien entendu : les blogs APLN (dont le mien) ont été piratés….Y’a des pirates et c’est pas Tipiak (pour ceux qui ne comprennent pas, voir pub Tipiak sur youtube) !

Pour fêter le retour de mon blog (perdu pendant 2 ou 3 jours), je mets des photographies de mes petites filles.

Il y a quelques semaines, j’ai demandé à Talia si elle voulait m’accompagner à un vide-grenier…elle m’a répondu (sans réfléchir) : oui, je le veux !

Réveil à 7H00 le dimanche matin, puis une fois prêtes, nous sommes parties pour Toulouse…elle avait du mal à vraiment se réveiller. Elle avait froid, se demandait ce qu’elle faisait là…pour la réconforter, je lui ai offert un petit déj…admirez la tête ravie, bien éveillée

Talia mange

 

 

Lina a 6 ans…elle a perdu quelques dents et elle n’arrête pas de me dire « je ne souris plus parce que tout le monde va voir le dedans de ma bouche ! »

Allez, souris Lina, personne ne verra rien !

 

 

Endie (5 ans) vient de manger une sucette…langue bleue, assortie au loup…elle me demande « tu crois que dedans mon ventre c’est bleu aussi ? Et tu crois que je vais faire caca bleu ? »

Je n’ai pas vérifié, je ne veux pas savoir !

 

Endie

 

Voilà, c’était mon petit clin d’oeil « retour sur mon blog »…et ma foi, je suis revenue en très bonne compagnie…Merci mes petites filles.

Et surtout merci à Domi, Gibee qui ont su récupérer tous les blogs en bossant, bossant et bossant…si, si, 24 heures sur 24…

Gibee n’a pas lâché (et j’espère qu’il ne finit pas dans cet état là)

gif dur dur

 

 

Et Domi, je suis sûre qu’elle a su rester patiente, zen !

gif arrête de planter

 

 Alors, oui, Gibee et Domi

gif merci

 

Et si je vous donnais des nouvelles de…ben de moi et des miens, ça vous dit ? Je fais un tir groupé, ça sera plus simple…allez, c’est parti :

Mon oeil (opéré voilà quelques temps..je ne vous refais pas l’historique hein ?) : plus de migraine, plus de mal à l’oeil. En revanche,  j’y vois comme à travers un énorme fond de bouteille, c’est vous dire que je n’y vois rien…à peine des formes et toutes déformées en plus…

Je vous mets des photo pour bien vous expliquer le schmilblick :

Au lieu de voir ça

Defaut3

 

 

je vois ça

vue floue

 

Bon pas terrible hein ? Je ne risque pas d’aller à une chasse aux trésors ! La chirurgienne (ça se dit comme mot ? Allez, oui, ça se dit car j’ai la flemme de vérifier) m’a dit que bientôt (dans l’année) on me mettrait une lentille…je n’ai pas compris grand chose et je verrai bien…J’ai décidé d’arrêter de râler…c’est génial non ? Mais bon, il ne faut pas que ça dure trop longtemps car sinon je vais péter un câble… encore faudrait-il que je l’aperçoive !

Vous voulez  aussi des nouvelles de la dent de mon fils (cassée à la racine au cours d’un match de rugby) ?

Nous avons fait faire plusieurs devis (pour un implant) et les résultats des courses : 2 600 euros…oui, 2 600 euros pour une dent…

Je me suis creusée la tête, j’ai proposé à mon fils de lui implanter moi-même un bout de caillou ou un bout d’os ou un truc qui me tomberait sous la main, mais il n’a pas voulu. Pourtant, ça lui donnerait un style non ?

dent caillou

 

En faisant une recherche de « os dans la bouche » ou « dent caillou » je suis tombée sur des images très très dégueu…beurk beurk !

J’ai contacté l’assurance du rugby, qui m’a gaiement annoncé qu’il remboursait (royalement) 500 euros…bande de pingres ! J’ai aussi appelé ma mutuelle et la sécu, qui eux me rembourseront un total de 460 euros…j’ai pris ma calculette et j’ai  hurlé : je n’ai pas les moyens…c’est la merde ! Je lance une souscription ? « Mesdames et Messieurs, donnez pour l’implant de Damien. En contrepartie, on vous envoie une miette de pain qu’il aura mâchouillée avec son implant tout neuf ! »…mais bon, pas sure qu’il y aurait beaucoup de dons !

Donc, en attendant d’économiser ce pactole, la dentiste a posé une sorte de rail dans la bouche de mon fils (un truc discret, si, si je vous assure…à mon garçon de ne pas sourire de toutes ses dents) et ça fera l’affaire…et un jour, oui, un jour, il aura son implant…en attendant, il a sa dent qui tient…et il faudra qu’elle tienne, vaille que vaille !

Pour finir sur une note sympa, je vous sers quelques petites phrases perles de mes petites filles :

. Endie (bientôt 5 ans) déclare à sa mère « aujourd’hui, je veux être belle alors je vais me bijouter ! » Sa mère, n’ayant pas tout compris « tu vas te quoi ? » Et Endie de répliquer « me bijouter. Me mettre des bijoux…tu ne comprends rien alors ! »

. Je joue à attraper Endie… »approche toi, je vais te manger ! » et elle, tout en reculant « non non, regarde je me déproche ! »…oui, elle ne s’approche pas, c’est évident qu’elle déproche !

. Un jour que j’essuyais Lina (qui vient d’avoir 6 ans) après la douche, elle me fait remarquer « regarde, ta serviette de bain a un petit trou »…et moi, je réponds « oh oui, tu sais, elle est vieille, je l’avais déjà lorsque ta mère était petite ! » et Lina de me répondre « oh la la, ça date de très très vieux alors ! »…ta mère est donc si vieille Lina ?

Un jour que je discute avec Endie qui s’est fait offrir un collier (soi-disant magique) et qui me demande de faire un voeu, je réponds « je souhaite qu’on aille faire une grande balade. A toi Endie, tu voudrais quoi comme voeu ? » Et Endie « je souhaite ne pas faire de balade, même pas une petite. Je souhaite que mamie Flo redevienne jeune et je souhaite que son oeil ne soit plus aveugle. Mamie Flo, tu vas redevenir jeune, tu pourras aller faire ta balade toute seule, surtout que ton oeil ne sera plus aveugle. Je peux rester jouer à la maison ? »

. Endie se réveillait la nuit et s’amusait à prendre ses livres pour raconter des histoires. A ses parents qui lui demandaient pourquoi elle fait ça, elle répondait « la nuit, mes pieds me demandent de me réveiller et de leur raconter des histoires. Alors je prends mon livre et je raconte. Eux, ils me regardent, se tiennent tranquilles, sans bouger et m’écoutent. J’aime bien leur raconter des histoires ! »…C’est trop mignon je trouve, même si c’est très bizarre. Lorsque ma fille m’a racontée cette anecdote, je lui ai dit « et Endie ne demande pas à ses pieds de se laver les dents…histoire d’éviter qu’ils ne puent de la gueule en lui parlant  la nuit ! »…ah ah ah, je suis nulle !

 

pieds qui puent

 

Et voilà, sur cette histoire d’odeur…je vous souhaite à tous un très bon dimanche…ici, le soleil brille brille et ça, ça fait plaisir à voir, à sentir…et vous ? Tout se passe bien ?

 

 

J’aime bien raconter des histoires à mes petites filles…elles ont 5 et 4 ans…la plus grande (presque 13 ans) vient m’écouter de temps en temps.

Donc un soir, les 2 petites sont couchées et me demandent « tu nous racontes une histoire ? » « ok, poussez vous que je m’installe et écoutez bien.. » et en même temps, je réfléchis « quelle histoire vais-je raconter…ah oui, ça y est ! »

« C’était la nuit de Noël. Il faisait vraiment super froid. Dans une rue, il y a une pauvre petite fille (d’environ 7 ans..pourquoi 7 ans ? parce que !) qui vend des allumettes. » Oui, vous avez compris, je m’étais lancée dans l’histoire de La petite fille aux allumettes.

La petiote aux allumettes

La petiote aux allumettes

Mes petites m’écoutent avec attention. Je décris la petite, la misère, les vêtements en haillons, le froid, comment la gamine propose ses allumettes, en claquant des dents. Bien sûr, j’explique aussi que personne ne la regarde, que les gens, tout à leur menu de réveillon, leurs courses aux cadeaux, ne font pas attention à elle…et elle, pitchoune, elle a froid, vraiment froid.

Je vois mes petites…si tristounettes…je leur mettrais des allumettes dans la main qu’elles pourraient passer pour les petites filles aux allumettes (les haillons en moins)…

Pauvre, tristounet

Pauvre, tristounet

Alors je décide de changer l’histoire (ce qui m’arrive souvent en fait).

J’ai décrit les passants indifférents, la misère et la solitude de la petite, j’ai commenté l’égoïsme…je crois que je n’ai rien oublié…la morale de l’histoire est passée…allez, hop, je peux inventer ma fin !

Donc mes petites m’écoutent, toutes tristes.

La petite a si froid qu’elle brûle une allumette. A ce moment là, dans la lueur de la flamme, apparaît sa grand-mère morte depuis longtemps, qui lui dit « oh ma chérie, mais que fais tu là ? Tu as l’air d’avoir si froid ! » « Oh mamie, c’est toi..oui, oui, j’ai froid. Nous n’avons pas d’argent, nous n’avons rien à manger. Je vends des allumettes pour ramener de l’argent à la maison mais personne ne m’en achète. » « Oh mais ma chérie, pourtant l’argent il y en… » et l’allumette s’éteint.

La petite fille hésite puis rallume une allumette. De suite, la grand-mère apparaît « Ma petite chérie, tu as l’air d’avoir si froid. Ca me fait tant de peine. Et comment vont tes parents ? Toute la famille ? » « On a faim, on a froid. Tu me parlais d’argent tout à l’heure… » « Oui, ma chérie, l’argent est… » et l’allumette s’éteint de nouveau.

Là, la petite fille n’hésite plus et craque la dernière allumette…De nouveau apparaît  la mamie « Ma chérie, tu as l’air… »

Mais la petite fille lui coupe la parole et s’écrie (et là, je me mets pratiquement à hurler, en surprenant mes petites filles) « oui on a compris mamie… L’argent, tu me parlais d’argent…Accélère mamie, cet argent, il est où l’argent ? »

 A ce moment de l’histoire, mes petites filles se regardent et éclatent de rire…comme une explosion dans la pièce, c’est génial…ça dure un bon moment…puis elles me regardent toujours en riant et me disent « et alors, elle dit quoi la grand-mère…dis vite, elle dit quoi ? »  Je continue donc mon histoire…mais le rire est toujours là, il couve

Et elles rigolent

Et elles rigolent

La grand-mère qui semble se réveiller (prise de court) « un coffret dans la cheminée, il y a plein d’argent dedans ! » et la petite fille de lui dire « ah quand même, tu as réussi à me la finir cette phrase. Merci mamie, je file…merci merci » et de courir sortir le magot. Dans la maison, plus jamais il n’a fait froid, plus jamais il n’y a eu la faim !

Mes petites filles se sont regardées et ont de nouveau éclaté de rire en criant « mamie, mamie, accélère, il est où l’argent ! »

Voilà comment je raconte les histoires.

Le lendemain, elles ont raconté l’histoire, en m’imitant, à qui voulait les entendre…6 mois après, elles en parlent encore…de la petite fille aux allumettes mais aussi d’autres histoires, que je mets à ma sauce.

Je me suis dis « si un jour l’instit leur raconte le conte de la petite fille aux allumettes, forcément l’une de mes petites filles va l’interrompre en lui disant « tu dis n’importe quoi. Parce que la petite elle a dit à sa grand-mère « mamie, accélère, il est où le magot ? » et j’imagine la tête du prof !

Les contes pour enfant sont tristes, meurtriers, sanglants, horribles…il y a très souvent une morale, mais pourquoi en faire des histoires abominables…je préfère mon histoire, car au moins je fais rire, éclater de rire mes petites filles et ça, pour moi, c’est la plus belle histoire !

 

 

Les mains et les pieds de mes enfants et petits enfants

Les mains et les pieds de mes enfants et petits enfants

 

Vous vous demandez pourquoi ce tableau ? Ce sont les empreintes en peinture des mains de tous mes enfants et petits-enfants. J’ai aussi rajouté, parce que c’était trop mignon, les pieds de 2 de mes petites filles.

Ca fait une sacrée famille n’est-ce pas  ?

Maintenant, mes enfants sont grands, c’est donc moins le bazar à la maison, puis nous sommes bien moins nombreux (beaucoup de mes petits grands sont partis s’installer dans leur chez eux).

Actuellement, j’ai mes 3 petites-filles à la maison pour les vacances de la Toussaint. Est-ce que ça change mon ordinaire ?

Oh que oui, ça met beaucoup d’animation dans la maison….du bazar aussi

Les petites, ça met le bazar

Du bazar

Mais ça n’est pas grave…lorsqu’elles seront parties, j’aurai bien le temps de faire du ménage…pas sur que j’en aurai l’envie, mais quand il faut, il faut hein !

Ce matin, les petites jouaient à la marchande. C’est trop drôle de les regarder, de les écouter. Elles prennent un truc, passent  une peluche dessus et font « bip bip »…elles scannent, comme de vraies caissières.

Bip, bip

Bip, bip

Ca n’est pas la 1ère fois que je fais ce test : prendre mes petites-filles pour les vacances.

Et bizarrement, j’en redemande, je n’en ai jamais assez…encore, encore…

Lorsque l’école reprend, lorsque chacune rentre chez elle, je me repose, j’apprécie le calme, le rangement, de pouvoir lire, faire ce que je veux sans avoir d’horaire…puis très vite, je me dis « c’est quand les prochaines vacances ? Il faut que je regarde quand est-ce qu’elles reviennent ! » et j’appelle les mères des petites pour organiser déjà les prochaines arrivées.

Avoir du bruit, du bazar à la maison, c’est fatigant, c’est vrai…mais c’est tellement de plaisir…

 

Besoin d’un pro au meilleur prix ?

Vous recherchez un traiteur, un pro du spectacle, etc etc...quelque soit votre besoin, Lememo.com vous le trouvera...par exemple, s'il vous faut un DJ...cliquez ci-dessous !

logo

 

Besoin d’un chauffeur ?

A Montpellier (et dans les environs), pour être transporté n'importe où, il faut appeler Tommy's line :

cliquez  ci-dessous pour accéder au site

Logo VTC

Cliquez ci-dessous pour obtenir un devis

Allez y, cliquez !

Fouillez dans les catégories

Nombre de visiteurs

Compteur Global gratuit sans inscription

Abonnez-vous, c’est gratos

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!