panique

 

Ce matin, vers 8H45, je buvais un café dans mon jardin, derrière la maison. Je regardais sans rien voir lorsque j’ai entendu comme un pétard. De suite, j’ai pensé « on dirait un coup de fusil ! » mais j’avoue que je n’y connais rien en armes. Je bois une gorgée de café et j’ai failli m’étouffer…un autre coup de fusil, puis un autre…laissant mon courage à 2 mains, je rentre chez moi, comme une froussarde ! J’écoute, aux aguets… »qu’est-ce que c’est que ça ! » et encore des coups de fusil..je les ai comptés : 12 coups d’affilée ! J’avoue que j’ai peur, très peur..mon cerveau me dit qu’il faut que je reste planquée, bien à l’abri chez moi…puis je lutte contre cette peur, je vais dans la cuisine et j’ouvre la fenêtre. Dehors, c’est le silence complet. Pas un oiseau qui chante, pas un chien qui n’aboie…et encore des coups de fusil…puis un chien se met à hurler de douleur…un cri plaintif qui dure puis encore un coup de fusil…le cri s’arrête…toujours personne dans la rue…j’essaye de me raisonner, mais je n’y arrive pas « c’est peut-être un cinglé de terroriste qui va de maison en maison et qui tire sur tout ce qui bouge ! Mais non, n’importe quoi ! C’est peut-être quelqu’un qui a pété un câble et qui a décidé de semer la mort autour de lui ! Florence, merde, arrête d’être con, de faire la baltringue ! Reprends toi bordel, réfléchis ! C’est peut-être des chasseurs…oui, ça doit être ça, tout bêtement ! » 

Oui, il faut que je me raisonne, il faut que j’arrête de trembler et que je me bouge.

gif animé

Un quart d’heure s’est écoulé depuis que les coups de feu ont commencé. Ca tire toujours, encore plus près que tout à l’heure et toujours pas d’autre bruit. 

Je ne sais pas pourquoi, mais je décide d’en avoir le coeur net…je vais aller voir. Je mets leur laisse à mes 2 chiens et je sors de la maison. Je traverse la rue et je me dirige vers le champ qui est à 200 mètres de chez moi. Effectivement, je vois une dizaine de chasseurs, accompagnés de leurs chiens silencieux. Ils marchent en ligne et tirent sur tout ce qu’ils voient bouger. Certains sont en gilet orange, d’autres en treillis. Ils marchent et tirent, comme des machines.

Mes chiens sont affolés, ils ne veulent plus avancer…je retourne chez moi, rassurée, mais en colère…c’est quoi ces connards qui viennent chasser à moins de 100 mètres de chez moi..Je n’habite pas dans le trou du cul du monde, mais dans un grand lotissement, où vivent beaucoup de familles avec enfants. Je n’imagine pas la terreur des gosses en entendant ces coups de fusil…mais eux, ces chasseurs, ils s’en foutent de la panique qu’ils ont du déclencher…ils n’étaient là que pour tuer, sans se soucier des autres…demain, j’appelle la mairie, les flics…demain, ma colère ne sera pas retombée et il me faudra des réponses !

photographies

 

Il faut que je raconte un truc de fou qui m’est arrivé cette nuit…oh la panique !

En ce moment, la nuit, je suis seule à la maison. Ma chambre donne sur la terrasse de devant, celle qui est séparée de la rue par un petit bout du jardin. Bref, ma chambre donne sur la rue et la nuit, je dors porte-fenêtre et volets ouverts…il fait si chaud !

gif animé endormieMais si, mais si, je ressemble à ça quand je dors ! 🙂 🙂 

Cette nuit, je dormais lorsque j’ai été réveillée par des voix. Dans le noir, j’ai ouvert les yeux et j’allais dire « qui c’est ? » lorsque je me suis retenue. Je n’ai pas bougé, pas frémi, pas respiré : j’avais l’impression de voir 2 ombres debout, là, au pied de mon lit.

Pas de panique Florence, tu dois être en train de rêver…ou plutôt de cauchemarder ! J’ai un peu bougé ma jambe, histoire de me retourner, lorsque j’ai entendu « elle se réveille ! Qu’est-ce qu’on fait ? » De dieu, je ne rêvais pas, il y avait bien 2 personnes dans ma chambre et ça n’est pas moi qui les avais invitées ! Qu’est-ce que je fais ? Je crie ? Je me lève d’un coup ? Je plonge sous le lit ? Je me cache sous le drap ? Qu’est-ce que je fais ? Au secours !

gif animé z'ai peur

En fait, je suis tétanisée…je ne bouge pas un cil, je fais style « je ne suis pas là, vous vous trompez, y’a personne, j’vous le jure ! » 

Les 2 hommes (oui, ce sont des hommes, je le sais grâce à leurs silhouettes) ne bougent plus. Ils respirent à peine…en fait, ils font comme moi ! On dirait un jeu : Jacques a dit de ne pas bouger ! Le 1er qui fait un mouvement a un gage !

Bon, là, je plaisante, mais sur le coup, je n’en menais pas large…allez, je continue mon histoire

Donc, ils sont là, au pied de mon lit. Mon cerveau refuse de fonctionner, de penser. Pourtant, il faut faire quelque chose, on ne va pas rester comme ça éternellement. Est-ce que je dois faire comme si je dormais encore ? Est-ce que je dois faire comme si je me réveillais ? J’en sais rien…qu’est-ce que je fais ? J’ouvre à peine un oeil (le gauche, parce que le droit ne voit rien) et de dieu, j’ai l’impression qu’il y en a un qui a un couteau dans les mains…oh de dieu, je vais tomber dans les pommes…pour ne pas sortir de mon lit en hurlant, je me raisonne « ferme ton oeil, ne bouge pas, fais comme si tu dormais, allez, reprends toi merde sinon tu vas crever égorgée comme un mouton ! »

L’un des hommes dit à l’autre « On dirait qu’elle dort mais elle a arrêté de ronfler ! Tu crois quoi toi ? »  Ah mince, tout à l’heure je ronflais ! Allez, vite vite, ronflements venaient à mon secours…et me voilà à respirer un peu plus fort, puis à carrément ronfler comme un sonneur. Je m’étouffe presque tellement j’y mets du coeur ! 

Les 2 hommes patientent quelques secondes puis doucement quittent ma chambre…et moi, je ronfle, je ronfle..j’en ai mal à la gorge, ça me donne envie de tousser…mais je résiste et je ronfle de plus belle. 

Ca y est, je ne les vois plus, ils doivent être dans le salon (dans lequel ils ne trouveront rien)…ah, si, y’a les chiens, les chats…oh merde, j’espère qu’ils ne vont pas leur faire de mal ! Ah si jamais l’un d’eux essaye de planter un des animaux, je lui…euh..je lui fais quoi ? Tu parles, je ne fais rien, je suis une flippette planquée au fond de son pieu…d’ailleurs, il faut peut-être que je bouge non ?

Doucement, je me lève, toujours en ronflant, je prends mon portable au passage et je franchis la porte-fenêtre ouverte. Je cours vers la rue (heureusement que je ne dors pas à poil, sinon je ne vous raconte pas le spectacle), je m’éloigne bien de la maison. J’attrape mon téléphone et j’appelle les secours…c’est le combien au fait ? Le 911…non, ça c’est dans les séries américaines…en France, c’est quoi déjà ? Merde, j’ai un trou de mémoire..idiote, le numéro est enregistré dans tes contacts…alors vite je le trouve et j’appuie sur la touche. Là, j’entends un répondeur qui me dit « ne quittez pas, nous allons prendre votre appel ! » Alors je ne quitte pas. Je suis en chemise de nuit, dans la rue, il est 3H du matin et j’ai peur. Mes jambes refusent de me porter alors je m’assois sur le trottoir…J’attends que la police me réponde..ça y est « vous avez appelé la police ? » « J’ai des cambrioleurs chez moi. Venez vite, j’ai peur ! » « Madame, vous êtes chez vous ? » « Non, j’ai réussi à sortir dans la rue. Y’en a un qui a un couteau, venez vite ! » « Restez à l’abri madame, nous arrivons d’ici 20 minutes ! » « 20 minutes ? Vous vous foutez de moi là ? » « Non madame, le commissariat le plus proche est à 20 mn de chez vous. Nous faisons au plus vite ! »  Faîtes donc !

Mais le temps me paraît trop long. Alors je fais une chose simple comme bonjour : je panique…je sonne chez tous les voisins en hurlant  « y’a des cambrioleurs chez moi ! Au secours ! Au secours ! » Et les lumières s’allument, les fenêtres s’ouvrent, les voisins sortent…et de loin, je vois 2 hommes sortir en courant de chez moi, monter dans une voiture et démarrer sans demander leur reste !

Lorsque la police arrive, j’explique, je raconte, je détaille…J’en ai encore mal à la gorge ! Mais ça, c’est peut-être parce que j’ai ronflé puis crié très fort !

Peu de temps après, la police m’informe que les 2 cambrioleurs ont été arrêtés. Ils étaient garés un peu plus loin, leur voiture étant tombée en panne. En fait, ils n’avaient pas de couteau. C’était une lime qui avait servi à ouvrir le garage, porte par laquelle ils étaient entrés chez moi !

Oh comme j’ai eu peur, oh comme j’ai flippé à fond !

Vous avez cru à cette histoire ? Mais c’est des conneries, tout ça n’est jamais arrivé (pour le moment) ! C’est juste ce que j’ai imaginé hier soir en me couchant, la fenêtre ouverte..je m’endormais lorsque je me suis dit « et si des cambrioleurs rentraient dans la maison ? Et si…? » et du coup, ça m’a inspiré cette histoire qui j’avoue m’a foutu les jetons…je n’ai pas trop bien dormi, me réveillant sans arrêt, histoire de vérifier que personne n’était au pied de mon lit !

Je sais, je sais, je suis débile parfois !

Chat_sourire

 

 

 

J’oublie l’article que je voulais faire pour celui de « sous le coup d’une émotion »…

Je vais écrire comme ça vient, sans réfléchir…et je l’avoue,  je suis une baltringue (une peureuse pour ceux qui ne savent pas ce que ça veut dire)

gif animé chien terrifié

 

Pour poser le décor, j’explique : la nuit, mon quartier n’est plus du tout éclairé de 1H30 à 5H30. 

Ce matin, à 4H00, je suis sur sur ma terrasse, je bois mon café en fumant une cigarette. Je regarde sans voir grand chose, plongée dans mes pensées…

assise dans le noirbon, ça n’était pas vraiment comme ça, mais ça aurait pu 🙂

tout est noir, silencieux… j’entends un bruit…comment dire…furtif ! Je tends l’oreille…il n’y a rien…mais ça recommence, comme si quelque chose bouge, se déplace doucement, là, dans le buisson, tout près de moi.

Je rêve ou je sens comme un souffle contre mon pied ? Je me dis à moi-même « qu’est-ce que tu veux que ce soit ? Un monstre ? Un loup-garou ? Un gros chien qui va te sauter dessus ? Arrête d’être stupide (en fait j’ai pensé conne) ! Peureuse va ! »

Mais en fait, j’ai vraiment les chocottes…alors je ne demande pas s’il y a quelqu’un, je ne réfléchis plus, je ne raisonne plus…je suis juste terrifiée et mon cerveau ne fonctionne plus !

Je me jette sur la porte, au risque de me casser la figure, j’ouvre comme une furie et je saute littéralement à l’intérieur de la maison. J’ai toujours ma tasse de café presque pleine dans la main et bien sûr, elle déborde, se renverse partout dans mon entrée. Je n’y fais même pas attention, tellement je suis en panique et que je ne pense qu’à une chose : refermer la porte à clé ! Ce que je fais !

Une fois à l’intérieur, je me raisonne : mais qu’est-ce que je suis conne alors ! Pourquoi est-ce que j’ai paniqué comme ça ? C’est certain, dehors, il n’y avait rien ni personne ! 

Si j’en suis si sure, je n’ai qu’à aller vérifier ? Alors là non, y’a pas moyen ! Tant qu’il fera nuit, je ne sors pas…on ne sait jamais !

Oh la peureuse, la paniquée de la vie ! J’m’en fiche, je ne veux pas aller voir ! Rien ni personne ne me fera ressortir tant qu’il fera noir ! 

Pourquoi parfois perd on la boule ? Pourquoi une telle panique alors que j’ai l’habitude d’être dans mon jardin, en pleine nuit…pourquoi est-ce que j’ai eu une telle frousse ? C’est complètement nul, idiot, stupide…et franchement, j’aurais pu me faire grave mal en voulant rentrer à cette vitesse…me tordre une cheville, m’étaler de tout mon long dans la maison, me brûler avec le café…et je devais être d’un ridicule !

Ah des fois, j’vous jure, je me collerais des baffes !

gif animé tête à claques

 

Mais, en fait, dans ces cas là, il n’y a plus de raisonnement, plus de cerveau, plus rien que la panique qui ne se raisonne pas, ne se réfléchit plus et quand on y pense, ça fait un peu peur non ?

 

 

 

Besoin d’un pro au meilleur prix ?

Vous recherchez un traiteur, un pro du spectacle, etc etc...quelque soit votre besoin, Lememo.com vous le trouvera...par exemple, s'il vous faut un DJ...cliquez ci-dessous !

logo

 

Besoin d’un chauffeur ?

A Montpellier (et dans les environs), pour être transporté n'importe où, il faut appeler Tommy's line :

cliquez  ci-dessous pour accéder au site

Logo VTC

Cliquez ci-dessous pour obtenir un devis

Allez y, cliquez !

Fouillez dans les catégories

Nombre de visiteurs

Compteur Global gratuit sans inscription

Abonnez-vous, c’est gratos

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!