Naissance

 

La journée d’hier a été une longue, très longue journée d’attente, de stress…

Le matin, vers 10H00, Jennie m’appelle pour me dire qu’elle a eu pas mal de contractions dans la nuit et qu’ils viennent de lui faire une péridurale…du coup, elle se sentait détendue et allait surement dormir. Son col était totalement effacé mais il n’y avait pas de dilatation…il fallait attendre, encore et encore. J’ai donc raccroché d’avec elle en me disant « ça y est, c’est vraiment parti…Jennie ne va pas tarder à accoucher ! »

De suite, j’ai prévenu toute la famille…et l’attente a commencé !

Toutes les 2 minutes, je vérifiais mon portable, je guettais le message annonciateur de la bonne nouvelle…et de dieu, que ce fut long !

A 14H30, un dring dring m’indique qu’un message vient d’arriver sur Whatsapp…c’est une photo…un magnifique bébé dans les bras de sa maman…un visage tout rond, tout reposé…Erwin est arrivé, enfin !

tumblr

 

Nous sommes tous rassurés, heureux…mais attendons des détails…qui n’arriveront que tard dans la soirée, avec d’autres photos…bon bien sûr, Jennie m’a appelée entre temps, pour me raconter…mais vite fait car elle attendait d’être recousue, puis voulait prendre une douche, puis…bref, la vie de maman commençait ! Elle a quand même le temps de me dire « maman…truc de ouf…j’ai accouché debout ! »

Plus tard, nous avons eu les détails, les comment, pourquoi, etc etc…et ça pleurait, ça riait…de la folie !

Erwin est donc né hier, le 28 mars 2016…il pèse 3,7 kg et mesure 52 cm…un beau, un magnifique bébé !

tumblr

 

Et dans la famille c’est la joie, le bonheur, l’émotion, l’excitation…

tumblr

 

Voilà, hier c’était la phase « accouchement », « arrivée du bébé »…et quelle journée !

Puis dans 2 jours,  Jennie quittera l’hôpital et commencera une autre phase, bien bien plus longue… 🙂 🙂 🙂 

tumblr

 

 

La semaine dernière, j’étais à Montpellier pour y voir Léo…né le 19 septembre, c’est le fils du fils de mon chéri

Une petite sieste douceur du père et de son petit…magnifique photo non ?

Portraits

 

Puis je suis allée à Agde et j’ai vu un paquet de mouettes rentrer de la pêche

animaux

Exploit : les admirer sans me prendre une merde d’oiseaux sur la tête !

 

Pendant mon séjour à Agde, j’ai retrouvé Domi…mais non, elle n’était pas perdue ! La madame était en vacances au Cap alors on a passé une journée ensemble… Du coup, on a bien mangé, on a beaucoup beaucoup papoté, on s’est bien marré et on s’est aussi promené…l’endroit est  superbe…puis c’était avec un soleil d’enfer, une mer tranquille…

paysage mer

la mer

paysage

 

Dimanche soir, c’était la nuit de l’éclipse de lune…et moi, j’adore les éclipses ! Impossible de dormir, je ne voulais pas rater l’événement…du coup, à minuit j’étais dehors et je regardais la lune…elle était tout à fait normale, en pleine forme

lune

A 3H00 du matin, j’étais dehors…j’ai attendu, guetté et le miracle s’est produit

Voilà ce que j’ai vu…

Eclipse (Montage de 12 photos montrant l’éclipse lunaire vue de Gaiberg, près de Heidelberg en Allemagne le 28 septembre 2015 – DANIEL ROLAND/AFP)

 

Moi aussi j’ai pris des photos mais elles sont pourries…on y voit une lune toute biscornue, floue…la preuve !

 éclipse de la lune

Pendant toute la durée de l’éclipse, je rentrais et sortais de l’appartement, j’admirais le spectacle…j’ai vu la lune devenir couleur orangée…c’était un super moment, ça méritait largement une nuit d’insomnie ! J’avoue que j’ai eu froid, puis j’avais l’air gourde dans la rue, toute seule, à 4H00 du mat, avec mon téléphone levé pour prendre les photos…mais ça valait vraiment le coup !

Voilà, j’en ai terminé avec mon petit journal de bord « j’étais à Agde la semaine dernière » !

 

 

 

 

Oyez oyez, je vous annonce que ma chatte Waza a mis bas hier…je vous raconte l’événement !

Hier matin, début de journée normal pour Waza. Elle se promène dans la maison, mange, boit, sort…rien d’extraordinaire, une vie de chatte normale !

Puis vers midi, elle se faufile dans ma chambre (j’ai oublié d’en fermer la porte). Je vais la voir. Elle s’est installée dans ma penderie, sur des plaids posés par terre. Bon, je m’assure qu’elle va bien, qu’elle n’est pas en train de mettre bas puis je retourne finir de manger. Une demi-heure plus tard, mon fils va la voir, histoire de lui faire quelques câlins et là, il se met à hurler « maman, viens, viens, Waza accouche ! » Mouais, ça fait plusieurs fois qu’il me fait le coup alors je ne bouge pas. Il arrive, tout excité « viens, j’te jure, elle a déjà accouché, y’a un petit près d’elle ! » Bon, vu la tête qu’il fait, je le crois et je vais voir.

Et oui, c’est vrai, Waza a bien eu un petit, là, dans ma penderie, sur un plaid polaire rose

naissance des chatons 1

 

Mon fils et moi sommes inquiets…le petit respire à peine et Waza n’a pas l’air de s’en occuper. Il est placé dans son dos, ne bouge pas. On voit bien qu’elle l’a léché mais depuis, elle s’en est complètement désintéressé. Damien me demande « tu crois que c’est normal ? » Moi « je n’en sais rien. Mais tu vois s’il a des pattes arrières ? Si ça se trouve il est mal formé alors elle le laisse mourir ! » Oh la la, on s’en pose des questions !

Pendant ce temps, Waza est occupé à grignoter quelque chose…il nous semble que c’est une poche, un placenta…mais j’avoue qu’on ne se bouscule pas pour mieux voir. De temps en temps, on caresse Waza, on l’encourage…on n’arrive même pas à voir combien il y a de petits ! Il faut dire qu’elle a choisi un sacré endroit pour mettre bas : au fond d’un placard ! On ne voit rien, on ne peut pas se pencher…on est comme inutile ! Mais finalement, je crois qu’elle n’a pas besoin d’aide !

Elle lèche, encore et encore, un petit qui est entre ses pattes ! Mon fils et moi on lui parle doucement et Damien lui dit « Waza, tu as un petit là dans ton dos…tu ne le vois pas ? Dis, tu ne vas pas le laisser mourir hein ? »

Le petit chaton blanc ne bouge toujours pas et Waza ne s’en occupe toujours pas…va-t-on assister à un drame ? Ou peut-être qu’elle n’a pas fini ? Mais nous avons tellement l’impression qu’elle s’en fiche de ce petit blanc, qu’elle ne le calcule pas !

Au bout d’un moment, Waza bouge et se retourne. On voit donc le 2ème petit, qui est noir et blanc. Lui aussi est léché, tout propre…Waza s’installe correctement et délicatement, ramène le petit blanc vers son ventre…ça y est, il se met à téter..les 2 petits se collent à ses mamelles et n’en bougent plus.

On félicite la maman, on la caresse…elle ronronne…et les petits boivent, à grands coups de succion

naissance des chatons 2

 

Parfois, en se retournant, elle en écrase un en passant…il couine, elle bouge, se remet…ah la la, pas facile d’être bien dans ce placard ! Waza, je t’avais préparé une belle boite de mise bas..tu n’es même pas allée la visiter, tu as préféré cet endroit pas pratique du tout…j’te jure, des fois, t’es vraiment une chatte à claques !

 

naissance des chatons 3

 

naissance des chatons 4

 

4 heures plus tard, j’ai à peine touché ses gamelles d’eau et de nourriture (je voulais lui amener dans ma chambre) qu’elle a débarqué toute pleine de vitalité dans la salle à manger..j’en ai bien sur profité pour mieux aller voir les petits…je ne pensais pas que c’était si minuscule..on dirait des souris…c’est le comble pour un chat non ?

 

naissance des chatons 5

 

naissance des chatons 6

 

 

 

naissance des chatons 7

 

C’est pas tout ça, mais il faut absolument que je déplace Waza et ses petits…pas question qu’ils restent dans ma penderie !

Dans la soirée, profitant d’un moment où elle est partie manger, nous avons pris le plaid (sur lequel sont installés les petits) et avons transporté le tout dans une autre chambre, autre placard (qui ne servent pas). J’avais déjà mis un carton, bien calé, puis des chiffons. Nous y avons déposé le plaid (mais côté propre) et les petits. Les petits ont couiné et Waza est arrivée, inquiète. Elle a senti, regardé, senti de nouveau, puis léché, puis s’est installé pour les nourrir…les gloutons se sont jetés sur ses mamelles et hop, à table !

Voilà, c’était un énorme moment, un sacré événement…ma petite Waza a eu 2 petits ! C’est vraiment génial ! Puis 2 petits, ça va être si simple à caser…d’ailleurs, ils sont déjà donnés ! Non, je n’en garde pas…non, c’est certain, je ne craquerai pas ! 

Pendant que j’écrivais cet article, Waza est descendue, a mangé puis est allée faire un tour dehors…J’en ai profité pour aller voir les petits et là, le choc : les petits ne sont plus là !

J’ai un peu cherché puis j’ai réveillé mon fils « Damien, les petits ne sont plus là ! » Il s’est levé, la tête dans le sac, inquiet et nous voilà tous les 2 partis à la recherche des chatons. Nous fouillons partout dans la chambre mais ne trouvons rien…Je regarde mon fils et lui demande « tu crois qu’elle les a mangés ? »…peut-être bien que je dis n’importe quoi, mais j’avoue, je n’y connais rien en chat !

Et voilà Waza qui arrive, qui réclame des caresses puis se couche à nos pieds…Damien lui dit « Waza, ils sont où tes petits ? » Elle nous regarde, l’air de nous comprendre et va tranquillement là où est son nid…elle fouine à l’intérieur du plaid polaire et surprise…elle les avait mis au chaud, cachés dans les plis du plaid…oui, ils sont bien là, enfouis…elle se couche sur eux et les prend entre ses pattes. Elle les cale contre elle et ronronne, heureuse !

naissance chatons 1

 

 

naissance chatons 2

 

Je comptais faire un article court, et comme d’habitude, j’ai écrit un roman feuilleton…ah la la, que je suis bavarde…mais j’avais vraiment envie de partager, puis de mémoriser ici cet événement !

Suite aux prochains épisodes 🙂

 

 

Je pourrais vous raconter notre voyage d’hier (j’étais avec Lorine), en train…départ de la gare de Toulouse à 7H00, arrivée à Montpellier à 10H00…vous dire que nous avons rejoint Jennie et Lina…puis qu’en tramway, nous sommes allées à la clinique, que Léna et Peter nous ont rejointes…que sur place, il y avait déjà Nadège.

Je pourrais vous raconter que nous avons décidé de ne pas tous entrer dans la chambre ensemble, mais d’y aller par groupe. Que bien sûr, je faisais partie du 1er voyage. Qu’il fallait monter au 1er étage, ce que j’ai fait en empruntant les escaliers…qu’au fur et à mesure que je montais, je sentais une émotion me submerger.

Effectivement, je pourrais vous dire que le couloir m’a paru bien long, que mes jambes étaient en coton, que je n’avais qu’une idée en tête.

Je pourrais continuer en vous expliquant qu’enfin je suis entrée dans la chambre, que je me suis lavée les mains au passage puis que je l’ai vu, couché dans son petit lit transparent.

Il dormait, bienheureux, repu…et je pourrais aussi vous dire que je n’ai pas pleuré mais qu’il s’en est fallu de peu…

Je pourrais vous conter cette sensation magique, merveilleuse, apaisante de soulever ce petit, de le regarder avec bonheur et de se dire « enfin, tu es là, comme tu es beau »…puis de regarder Stéphie (la maman), Cyril (le papa)  et de leur sourire.

Oui, je pourrais vous raconter tout ça mais finalement, mieux que les mots, je vais juste poster quelques photos…je vous présente Abel, né lundi 2 mars à 14H41…

Abel

Abel en chaussettes

Abel fait la grimace

 

Hier, à Montpellier, c’était une journée fabuleuse !

 

 

Aujourd’hui, le 2 mars 2015, à 9H39, ma fille Stéphie me téléphone. D’entrée, elle me dit « c’est pour aujourd’hui ! » Ma réponse « 😀 …yes…youpi…pourquoi, tu as de bonnes contractions ? » Elle me dit « non. Mais je viens d’avoir mon gynéco au téléphone. Il me fait une césarienne. Il m’a dit d’aller à la clinique, on va me préparer et il me la fait dans la foulée ! » C’est donc pour aujourd’hui, c’est sur !

Jennie (qui habite en Allemagne) est encore pour 2 jours à Montpellier (chez Stéphie). Ravie, heureuse, elle me gueule dans le téléphone « c’est génial, je suis là pour l’arrivée d’Abel. J’suis trop contente, c’est génial » et en même temps, elle pleure…de joie, d’émotion.

Ma conversation avec Stéphie dure 10 minutes 17 secondes…je suis contente, inquiète, impatiente…je raccroche et à 11H29, c’est Karin (une autre de mes filles) qui m’appelle…direct, elle me dit « je viens d’avoir le message de Stéphie. Ils lui font une césarienne. Mais pourquoi ? Et ils n’auraient pas pu la faire la semaine dernière ces cons là ? » Et oui, Karin (qui vit à Paris) était à Montpellier et elle en est repartie samedi, dégoûtée que Stéphie n’ait pas encore accouché.

On discute un bon quart d’heure, on est impatiente, un peu stressée…Karin conclut la conversation en me disant « bon, je vais charger ma merde de téléphone. Je vais manger avec une collègue mais je guette le prochain appel…J’ai hâte. A plus tard mamoune !« 

A 13H12, je reçois un sms de Stéphie qui me dit « Suis sous monitoring. Je vais monter en chambre pour douche bétadine et préparation. A partir de maintenant, c’est Cyril  qui donnera les news. Transmets à toute la famille et gros bisous mamoune.« 

Je lui réponds « Ah, j’suis toute excitée. oui oui, je transmets. Gros bisous et ça y est, c’est la dernière ligne droite. Gros bisous« 

A 14H11, Cyril (le papa) m’envoie un sms « 10 mn avant l’anesthésie et on enchaîne« 

Je lui ai bien sur répondu par des sms d’encouragement et de blagounettes à 2 balles. Il m’a aussi envoyé une photo de Stéphie, prête pour la césarienne, avec chapeau sur la tête, chaussons de bloc, etc etc.

J’ai transmis les news à toute la famille et on attend…impatience, bonheur, émotion…on attend !

A 15H45, le sms de la délivrance : « Abel est là. 3,880 kg et 54 cm ! Tout s’est bien passé. Il est en pleine forme et nous sommes aux anges, même si Stéphie est encore dans le cosmos de l’anesthésie« …et avec les mots, il y a une photo…comme il est beau, comme il est magnifique, comme il est adorable, comme…

Cyril m’appelle..Je pleure, je sanglote, je n’arrive pas à parler. Je l’écoute, il me raconte, il est ému…c’est idiot, mais je pleure, encore et encore. Puis je me calme, j’arrive à discuter, à poser des questions auxquelles il répond…allez, il doit prévenir ses parents…il me rappellera plus tard.

Je vais transmettre le sms et la photo à toute la famille…voilà, c’est fait…mon téléphone qui n’arrête pas de biper, de sonner…tous réagissent, commentent, pleurent, s’extasient, …puis ça se calme…je saute sur mon PC et je regarde les billets de train…

Demain, je pars…en train ou en voiture, mais je pars pour Montpellier…demain, je vais voir Abel, mon petit-fils

gif bébé garçon

 

 

 

Vous connaissez Jean-Jacques Goldman ? Surement que oui ! N’ayez crainte, je ne vais pas vous raconter sa vie ni rien…je m’en fous de tout ça.

Je vais juste vous raconter l’histoire d’un clip.

Un soir qu’il rentre d’un concert, il allume la télé, il voit…

mais regardez la vidéo, tout y est super bien expliqué.

Pour ceux qui se disent « oh, je n’ai pas le temps, je vais zapper ! »…vous avez tort ! Regardez la vidéo…juste les 2 minutes 30 du début…vous verrez, vous allez frissonner !

 

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=r6wI2hK2FTI[/youtube]

 

La réanimation du bébé a en fait duré plus de 25 minutes.

Quelques années plus tard, une équipe de tournage a retrouvé soeur Marie-Joséphine. Ils lui ont posé la question « et après ça, qu’est-ce que vous avez fait ? »

Elle a répondu « je suis vite rentrée à la maison dormir, parce que c’était la nuit déjà ! »

Ils ont aussi retrouvé la petite. En 2000, elle a 11 ans, est en pleine forme et vit avec sa famille au Congo. Elle a vu avec surprise le clip vidéo de la chanson. Elle ne savait pas qu’un tournage de sa naissance avait eu lieu et ne connaissait pas du tout J.J. Goldman.

Je vous mets plus bas l’intégralité de la vidéo du reportage tourné 11 ans après cette fabuleuse naissance

 

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=dK9o_HiSwPg[/youtube]

 

 

 

Sur son blog, Passion a proposé à celui qui veut y participer, d’écrire une histoire dans laquelle on peut raconter « le plus beau cadeau »…normal, c’est bientôt Noël.

Alors, voilà, je vous raconte…mais je vous préviens, ça n’est pas vraiment gai !

Une mamie amour

Une mamie amour

Il y 34 ans de ça, j’annonçais à ma grand-mère que j’étais enceinte. J’adorais ma grand-mère. Comme elle a été contente, cette nouvelle l’a rendu si heureuse…elle allait enfin être arrière grand-mère.

Malheureusement, 3 mois après, nous apprenions qu’elle était atteinte d’un cancer des poumons…elle qui n’avait jamais fumé ! 

Elle a lutté, vaillante, comme elle l’a toujours fait. Ma grand-mère n’avait pas eu une vie très heureuse. Mariée à un mineur alcoolique, il lui en a fait voir de toutes les couleurs (elle n’avait pas la vie rose, malgré toutes les couleurs). Mon grand-père est mort alors que leurs enfants étaient encore jeunes. Ma grand-mère a fait des ménages, a servi dans les cantines…elle en a bavé pour élever seule ses 5 enfants. Lorsqu’elle a eu 55 ans, au cours d’un voyage, elle rencontré un veuf…elle s’était trouvé « un mec »…c’est ce que nous lui disions et elle répétait souvent cette phrase, en riant. 5 ans de bonheur avec cet homme, Abel.

Avec le cancer, sont arrivés la douleur, les nuits blanches, la chimiothérapie, les nausées, les étourdissements, les difficultés pour respirer.

Et moi, enceinte, de plus en plus grosse, j’allais la voir, chez elle ou pendant ses séjours à l’hôpital. Elle me disait « je tiens bon, je reste en vie Florence…la mort doit être patiente, elle me doit bien ça ! »…

La fin de l’histoire est celle que j’aurais voulue.

Une nuit, le 15 août 1980, ma fille Nadège est enfin née. Sacrée morceau : 4 kg 240…j’en ai bavé (et le mot est faible) pour la sortir ! Mais ça y est, elle était enfin là…

A l’époque, il fallait rester 8 jours à l’hopital après l’accouchement…mais je n’avais pas ce temps. J’ai donc signé une décharge et 3 jours après la naissance de ma fille, je courais, je volais auprès de ma grand-mère, avec mon précieux colis sous le bras.

« Mamie, mamie, regarde..je te présente Nadège ! »….Mamie m’a regardée. Un sourire a illuminé son visage. Elle a regardé ma petite, l’a touchée, comme elle nous câlinait lorsque nous étions petits…elle m’a juste dit « elle est belle. J’ai bien fait d’attendre….Merci merci, maintenant je peux partir ! » Elle s’est assoupie et est morte, sereine, au cours de la nuit.

C’est surement le plus beau cadeau que j’aurais pu faire à ma grand-mère…et aussi le plus beau cadeau qu’elle m’aurait fait…toucher, caresser ma petite.

Malheureusement, ma grand-mère est morte, dans la douleur, 10 jours avant mon accouchement. A l’époque ils ne déclenchaient pas les accouchements pour des raisons personnelles. J’avais demandé, supplié, ils n’ont rien voulu savoir…9 mois c’est 9 mois me répondait-on…bande de cons !

 

 

Besoin d’un pro au meilleur prix ?

Vous recherchez un traiteur, un pro du spectacle, etc etc...quelque soit votre besoin, Lememo.com vous le trouvera...par exemple, s'il vous faut un DJ...cliquez ci-dessous !

logo

 

Besoin d’un chauffeur ?

A Montpellier (et dans les environs), pour être transporté n'importe où, il faut appeler Tommy's line :

cliquez  ci-dessous pour accéder au site

Logo VTC

Cliquez ci-dessous pour obtenir un devis

Allez y, cliquez !

Fouillez dans les catégories

Nombre de visiteurs

Compteur Global gratuit sans inscription

Abonnez-vous, c’est gratos

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!