Mons

 

Cette semaine, mon article pour la communauté (cliquez sur le logo pour tout savoir) Communauté 1915 - 2015 aura un goût de légende…

 

La légende des Anges protecteurs de Mons

Mons (Belgique), le 23 août 1914. La situation est grave. Les Allemands encerclent de toutes parts les Anglais, en infériorité numérique. La défaite et le massacre semblent inévitables. Un soldat britannique invoque Saint Georges, le suppliant de les aider. Vers minuit, aidés d’archers revenus directement de la bataille d’Azincourt, le Saint-Patron de l’armée britannique met en déroute l’armée allemande.  Les britanniques peuvent se replier et c’est ainsi que des centaines de vie sont sauvées ! 

Les Anges de Mons(les anges de Mons – tableau de Marcel Gillis, ville de Mons)

C’est la nouvelle qu’Arthur Machen, écrivain fantastique britannique, a publié le 29 septembre 1914 dans le London Evening News. Le ton employé pour raconter cette histoire est celui du témoignage et non de la fiction…et la rumeur se propage rapidement en Angleterre.

Durant les mois qui suivent, de nombreux articles ou ouvrages paraissent relayant les témoignages de soldats ayant participé à la Grande Retraite. La légende prend des formes diverses. Certains ont vu un nuage lumineux, d’autres un cavalier ou un chevalier ailé, etc etc.

Des sermons racontant la légende et l’intervention divine sont diffusés sur le front comme à l’arrière. Des artistes peignent le phénomène, des oeuvres musicales sont composées. 

En août 1915, Arthur Machen réédite son ouvrage et y rajoute une préface claire indiquant que son histoire est une fiction et qu’elle n’est pas réelle. Mais ça ne change rien…la population croit vraiment à l’apparition des anges, dieu est du côté des anglais et ceux qui en doutent sont antipatriotiques, voire des traîtres.

Après la guerre, de nombreuses personnes vont se lancer à la recherche de l’apparition des Anges de Mons. Aucune preuve n’a jamais été trouvée à part des témoignages de soldats qui ont déclaré qu’ils avaient eu des visions de cavaliers fantômes, pas d’anges ou d’archers, et que les événements se sont produits durant la retraite plutôt qu’au cours de la bataille elle-même.

Pour les sceptiques, cette histoire n’est que la combinaison de rumeurs et d’hallucinations de soldats stressés qui n’avaient pas dormi depuis plusieurs jours. Mais étrangement du côté allemand, il y a aussi des traces d’un phénomène inexpliqué le soir du 23 août 1914. Anges ou pas, ce jour là, 300 soldats encerclés et voués à une mort certaine s’en sont sortis indemnes.

J’ai eu envie d’en savoir un peu plus sur la ville de Mons et j’ai donc fait quelques recherches sur internet…et surprise…depuis le 24 janvier 2015, cette ville de 93 000 habitants située en Wallonie détient le titre de capitale européenne de la Culture (avec Pilsen, située en République Tchèque). Près de 1000 activités culturelles se tiendront toute l’année dans la cité belge…comme par exemple cette exposition de rue du 21 janvier 2015

Exposition de rue à Mons

 

 

Dejà, en août 2014, pour commémorer l’intervention de Saint Georges,  la ville proposait un spectacle son et lumière historico-fantastique de la légende des Anges

capitale culturelle Mons

 

En 1914 naissait une légende et 100 ans après, elle était encore fêtée et mise en lumière !

 

Besoin d’un pro au meilleur prix ?

Vous recherchez un traiteur, un pro du spectacle, etc etc...quelque soit votre besoin, Lememo.com vous le trouvera...par exemple, s'il vous faut un DJ...cliquez ci-dessous !

logo

 

Besoin d’un chauffeur ?

A Montpellier (et dans les environs), pour être transporté n'importe où, il faut appeler Tommy's line :

cliquez  ci-dessous pour accéder au site

Logo VTC

Cliquez ci-dessous pour obtenir un devis

Allez y, cliquez !

Fouillez dans les catégories

Nombre de visiteurs

Compteur Global gratuit sans inscription

Abonnez-vous, c’est gratos

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!