là où les enfants dorment

 

Le photographe suédois Magnus Wennman a photographié des Syriens dans des camps de réfugiés dans tout le Moyen-Orient et lors de leur traversée de l’Europe.

Voici une partie de son projet photographique et de ses légendes, qu’il a nommé « Where the Children Sleep (là où les enfants dorment)…

 reportage Magnus Wennman

Fara, 2 ans, à Azraq en Jordanie – Fara, 2 ans, adore le football. Son père essaie de lui fabriquer des ballons en mettant en boule tout ce qu’il peut trouver, mais ils ne durent pas longtemps. Chaque soir, il souhaite bonne nuit à Fara et à sa grande soeur Tisam, 9 ans, dans l’espoir que le lendemain leur apportera un vrai ballon avec lequel jouer. Tous les autres rêves lui semblent inaccessibles, mais il ne fera pas une croix sur celui-là.

 

reporte

Lamar, 5 ans, à Horgos en Serbie – Les poupées, les petits trains et son ballon sont restés chez lui, à Bagdad. Lamar parle souvent de ces choses quand on fait référence à sa maison. La bombe a tout changé. La famille allait faire des courses quand elle a été larguée tout près de leur maison. Il n’était plus possible de vivre là, explique Sara, la grand-mère de Lamar. Après avoir tenté à deux reprises de traverser la mer depuis la Turquie dans une petite embarcation pneumatique, ils ont réussi à venir ici, à la frontière fermée de Hongrie. Aujourd’hui, Lamar dort sur une couverture dans la forêt, dans la peur, le froid et la tristesse.

 

reportage photos Magnus Wennman

Le long de la frontière entre la Serbie et la Hongrie, juste devant une grille en fer de quatre mètres, Sham se repose dans les bras de sa mère. À quelques décimètres seulement derrière eux se trouve cette Europe qu’ils essaient si désespérément d’atteindre. La veille, les derniers réfugiés ont été autorisés à passer et sont montés dans un train pour l’Autriche. Mais Sham et sa mère sont arrivés trop tard, aux côtés de milliers d’autres réfugiés qui attendent désormais à l’extérieur de la frontière fermée de Hongrie.

 

D’autres photos, d’autres récits en cliquant sur le lien ci-après : Where the Children Sleep

Du voyeurisme ? Des histoires qui racontent n’importe quoi, juste histoire d’émouvoir, de culpabiliser, etc etc ? Non – Ce sont juste des photos qui expliquent, qui montrent que depuis 5 ans, des enfants, des femmes, des hommes souffrent et que personne (ou presque) ne fait rien ! Ce sont juste des photos qui montrent à quel point ce monde est pourri !

C’est aussi des photos qui racontent, contrairement à ce que pensent certaines bonnes âmes, que des millions de personnes ont du prendre la route, à n’importe quel prix, affronter tous les dangers, juste histoire d’essayer de sauver leur vie et celles de leurs enfants.

Des photos qui encore et toujours me donnent envie de prendre ma voiture et d’aller chercher au moins 1 famille pour l’aider, l’héberger, la nourrir, la sauver…pour l’aider dans ses papiers et qu’enfin cette famille puisse vivre en paix…mais je ne sais pas où aller, je ne sais pas comment faire…et toutes les associations que j’ai contactées ont la même réponse : non, vous ne pouvez pas faire ça !

Mais pourquoi bordel ? Pourquoi est-ce que je ne peux pas ? Je suis persuadée que beaucoup de personnes voudraient faire comme moi : aider…mais on ne peut pas ! Et ça, ça m’énerve, grave !

 

Besoin d’un pro au meilleur prix ?

Vous recherchez un traiteur, un pro du spectacle, etc etc...quelque soit votre besoin, Lememo.com vous le trouvera...par exemple, s'il vous faut un DJ...cliquez ci-dessous !

logo

 

Besoin d’un chauffeur ?

A Montpellier (et dans les environs), pour être transporté n'importe où, il faut appeler Tommy's line :

cliquez  ci-dessous pour accéder au site

Logo VTC

Cliquez ci-dessous pour obtenir un devis

Allez y, cliquez !

Fouillez dans les catégories

Nombre de visiteurs

Compteur Global gratuit sans inscription

Abonnez-vous, c’est gratos

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!