famille

 

Hier, c’était manifestation à Toulouse…plus de 2 heures de marche…ou plutôt de piétinement…ça n’avançait pas vite ! Mais il faisait beau, il y avait pas mal de monde…et c’était un bon moment !

Près de nous, des jeunes frappaient sur leur tambour, en chantant fort…et ma foi, ça mettait pas mal d’animation !

[youtube]https://youtu.be/RiSgmOVL5so[/youtube]

 

Il y avait aussi ce montage, qui m’a fait rire (jaune)…du coup, je l’ai pris en photo

slogan de manifestation

 

Puis dans la foule, j’ai aperçu Jésus…s’il vient en renfort, forcément que la loi va être abandonnée !

photo de manifestation

 

Au cours de la manif, je n’ai pas arrêté de regarder mon téléphone…j’attendais le message de ma fille Jennie, qui enfin m’annoncerait « ça y est, ils vont déclencher mon accouchement…ça y est, Erwin ne va pas tarder ! »

Mais déception, car peu de temps avant de rentrer à la maison, j’ai pu lire sur mon portable « ça n’est pas pour aujourd’hui ! Surement pour samedi ! » 

Et voilà, Erwin s’accorde encore un délai…il n’a vraiment pas envie de sortir…peut-être qu’il n’a pas envie de rejoindre cette famille de « barjes » 🙂 🙂 😉

Je le comprends lorsque je regarde la vidéo que mon autre fille Stéphie m’a envoyée

Abel veut du pain et sa maman, quelque peu sadique, le fait lanterner !

 [youtube]https://youtu.be/vtpDkkUrqNM[/youtube]

 

Ou lorsque je reçois une photo de Lina, toute fière dans son nouveau pyjama…et que de suite mon fils Damien rigole en disant « Lina Lustucru ! » et de prouver par A + B qu’il n’a pas tort ! 

photo humour

 

Mais Erwin, écoute moi, il faut sortir maintenant, tu verras, on rigole bien, je t’assure !

gif animé

 

 

Me revoilà après 3 semaines de « mamie à fond avec les petits-enfants »…et de dieu, que ça épuise ! 

Le matin, j’étais réveillée de très bonne heure…histoire d’avoir un peu de temps pour moi…du coup, je contemplais la lune

photographie

photographie

 

Dans la maison, tout était calme…ça dormait encore et ma foi, j’en profitais pour boire du café, fumer une cigarette…puis ranger la maison, m’occuper du linge, etc etc…quand les petits-enfants dorment, les grands-parents s’activent !

Lina et Endie s’amusaient à faire des livres, des dessins. Lina a décidé qu’elle serait « écrivaine » et Endie « dossierreuse » (celle qui fabrique des dossiers…oui, oui, c’est un métier ça…du moins, Endie l’affirme)…Toutes 2 en profitaient pour essayer de me revendre leurs oeuvres !

photographie

Mais j’ai fait ma radine et n’ai pas déboursé un centime…du coup, elles m’ont tout laissé gratos !

Souvent, nous jouions aux cartes, notamment au Uno, et comme la feuille de scores peut le prouver, je perdais… 10 parties gagnées par Endie et seulement 8 par moi…du coup, Endie a écrit un petit texte pour expliquer que j’étais une chèvre !

photographie

Traduction « Bon, mamie elle a dit toute seule qu’elle était une chèvre et c’est vrai. Endie la gagnante. Mamie la perdante. »

Endie (bientôt 7 ans) a eu envie de faire une dictée…aussitôt demandée, aussitôt faite !

photographie

Traduction :

« Le matin, Endie se réveille et va déjeuner. Elle mange bien ce que sa mamie Flo lui prépare avec amour. Endie est contente. Elle mange tout mais ne boit pas son lait. Point final. »

 

Les petites ont fait beaucoup de coloriages…il faut dire que le temps n’a pas été génial…sur cette photo, on a l’impression que le chat Carlos fait une pause sur les crayons de couleur…attention gros, tu vas te planter une mine !

photographie d'animaux

 

 Après 3 semaines de « mamie à fond » et de voyages pour aller chercher et raccompagner mes petits-enfants, je suis plutôt sur les genoux…voire complètement à plat. Mais c’était génial, vraiment génial…La 3ème semaine était la plus fatigante…J’avais Abel, mon petit-fils d’1 an…oh la la, il faut être tout le temps au taquet, à jouer, porter, reposer, courir, faire le clown, etc etc…et parce qu’il marche, il faut le suivre, surveiller, anticiper les bêtises…dur dur d’être mamie !

Le soir, vers 21H30, j’étais morte, fracassée…alors comme les poules, j’allais au lit…et le matin, dès 6H30, Abel se réveillait et ça repartait pour une journée…alors oui, c’était épuisant mais comme j’ai rigolé aussi, comme j’ai aimé le câliner, m’occuper de lui, jouer, parler, chanter…j’ai vraiment passé 3 semaines super top, mais je l’avoue…Je ne ferais pas ça tous les jours ! 🙂 🙂 🙂 😉 😉 

Aujourd’hui, dans la maison, c’est le calme…nous en profitons pour aller à Andorre, au ravitaillement cigarettes…comme quoi, même lorsque c’est peinard, on bouge quand même ! 

PS :  toute la famille attend le coup de fil qui dira « ça y est, j’ai accouché ! »…Ma fille, Jennie, (qui vit en Allemagne)…est enceinte de…euh…ben oui, de 9 mois…c’est prévu pour ces jours-ci…alors, on attend, on guette l’appel, la délivrance…mais apparemment, le petit n’est pas pressé…il prend son temps…il faut dire qu’il est bien, au creux de sa maman, au chaud, bien nourri…hier, avec elle, il a dévoré des pancakes… 🙂 🙂 😉 

Et pendant ce temps, on attend, on attend…chacun y est allé de sa date…j’avais dit que l’accouchement aurait lieu le 8 mars..Je me suis bien plantée !

Mais peut-être que Jennie est en route pour l’hôpital. Peut-être qu’en ce moment elle commence à geindre, souffrir…peut-être même qu’elle pousse…Mouais, à mon avis, elle est au fond de son lit, en train de ronfler, la bouche ouverte, la bave sur le menton…ouais, je pense que c’est plutôt ça !

Bref, on attend, on attend…Erwin, c’est quand tu veux ! Nous, on attend !

 

 

 

 

Mon article d’hier m’a laissé une sensation « d’incomplet » : il y manque ma descendance (ça fait classe ce mot non ?)…ça n’est pas logique de ne pas en parler, car après tout, c’est au départ grâce à mes parents si mes enfants et petits-enfants sont là !

Ah… que dire de mes enfants ? Tout d’abord, commencer par les présenter…ils sont tous là, sur une photo d’il y a tout juste 1 an…ça n’est pas simple de les rassembler pour les photographier, vous pouvez me croire !

 

photographie de famille

Hein qu’ils sont beaux ? Puis tellement drôles…puis tellement plein de vie…puis tellement…bref, ce sont mes enfants et je les aime plus que tout…voilà, c’est dit !

Puis certains de mes enfants ont eu des enfants…voilà donc mes 4 petits-enfants sur une photo d’il y a quelques mois (ah la la, je me rends compte comment ils changent en peu de temps)

photographie de famille

et bientôt (mi-mars) arrivera un autre petit-fils…Erwin !

Ca fait une sacrée famille non ?

Comme dit ma mère dans un des commentaires « Une chose est certaine, nous ne pensions pas à l’époque que nous aurions une si grande famille à aimer et à se faire quelquefois du souci pour les uns ou les autres. »

Je voulais dire, expliquer comme mes enfants sont parfois un peu déjantés, tellement drôles…sur nos téléphones, avec l’application Whatsapp, nous avons la possibilité de discuter tous en même temps par messages écrits ou audio, vidéo, photo…et parfois, c’est à mourir de rire tellement c’est marrant.

Par exemple, hier, nous avons eu cette vidéo :

[youtube]https://youtu.be/2Y3DvuwvS3o[/youtube]

Tout s’est bien terminé, avec une paire de ciseaux…ils n’ont pas arraché l’appareil dentaire, ni les dents de Lina mais les cheveux de la poupée. Pauvre petite (je parle de la poupée) ! 

Combien de parents éclateraient de rire en voyant que leur fille a coincé les cheveux de sa poupée dans son appareil dentaire ? Combien, tout en riant, filmeraient pour en faire profiter la famille ?

Des parents sadiques ? Non, non, pas du tout…juste la joie de vivre, l’humour dans (presque) toutes les situations…et j’avoue que j’étais morte de rire en voyant la vidéo !

Alors c’est pas génial tout ça ? Moi, ça m’éclate vraiment, à fond !

 

 

 

Ce week-end, c’était noël à la maison…nous étions 27, rassemblés chez moi, pour nous amuser, manger, s’offrir des cadeaux. Ca n’a pas été simple de rassembler tout le monde…il y en a qui venaient d’Allemagne, de Bordeaux, de presque Suisse, de Paris, d’Albi, Montpellier…et certains (dont moi) de Toulouse…là où se passe notre noël…oui, je suis sur place, pas besoin de faire la route…je me suis super bien débrouillée 🙂 🙂 🙂 

gif animé

Le gros de la troupe est arrivé le vendredi soir…sacré casse-tête pour coucher tout le monde…mais on y est arrivé…des matelas par terre, des chambres pleine à craquer…la maison est devenue un grand dortoir ! Ca ronfle et ça pète dans tous les coins (c’est une expression bien sûr !) 🙂 

Samedi matin, allez hop, rassemblement pour le petit déj…ça réveille ! Pour celui qui comptait faire la grasse mat, c’est loupé !

Samedi soir, tout le monde est là et la nuit de noël peut commencer…comme les autres années, ce sont 4 générations qui sont réunies…des plus anciens aux plus jeunes…une brochette de la vie :-). On s’est occupé de l’apéro pendant que le traiteur gérait le repas de fête…et à 19H00, la soirée est lancée !

Dans tous les coins, ça rigole, ça discute, ça s’amuse…juste avant de manger, Karin (l’organisatrice) réclame le silence et annonce « nous allons faire un jeu ! » Rien que pour arriver à expliquer le jeu, c’est un défi…car comme d’hab, chacun essaye de parler plus fort que les autres et comme d’hab, c’est le bazar ! Mais pas grave, on va y arriver !

Finalement, Karin réussit à former 2 équipes qui sont face à face…ça fait du monde ! A partir de quelques mots, on doit retrouver une chanson…chacun crie, essayant de se faire entendre…d’autres hurlent « c’est le titre qu’il faut trouver, pas le chanteur ! »…bref, c’est le bazar complet..mais comme on a l’habitude, on arrive à s’entendre…et à la fin du jeu..nous n’avons plus de voix !

Nous continuons de discuter entre nous, de rigoler…puis vient l’heure de passer à table…on installe les tables, on met le couvert…et le repas commence !

Ma foi, c’est pas mauvais du tout…bien sûr, certains n’aiment pas ceci ou cela…mais pas grave, ils se rattrapent sur autre chose …et doucement mais surement, arrive l’heure des cadeaux !

Il est temps…les tables sont débarrassées, rangées…mes petites filles sont emmenées dans une chambre, pour ne pas qu’elles voient comment tout se passe…Endie croit encore au père noël…comment pourrait elle croire encore au père noël alors qu’elle est dans une chambre, où soit-disant on lui raconte une histoire, et qu’elle entend les adultes dans l’autre pièce, s’interpeller, demander « c’est pour qui ça ? » « Il est où le tas de Lina ? Et d’Endie ? » « Qui n’a pas emballé ses cadeaux ? »…Des cadeaux, il y en a partout, la pièce en est remplie, c’est impressionnant, comme chaque année !

Ca y est, tout est prêt… »les petites, venez, le père noël est passé ! » Elles arrivent, pressées mais un peu intimidées…puis au placard la gêne et elles se précipitent sur leur tas de surprises…on les regarde, on adore leur joie, leur visage lorsqu’elles découvrent…mais on est aussi tous impatients de découvrir nos propres cadeaux…et lorsque les petites en ont terminé, ça y est, c’est l’heure de la curée ! Chacun regarde ce qu’il a, ce qu’a les autres…et ça s’exclame, et ça rigole, et ça s’amuse…ça pleure aussi parfois ! Plus personne ne s’entend, ça fait un boucan du diable…un pur moment de bazar et de bonheur !

Après, bien après, le calme revient…la soirée se poursuit et est plus calme…Nadège a eu la bonne idée d’amener un rétro projecteur et des photos défilent sur un mur…on y est tous, les uns après les autres…c’est trop drôle ! Bientôt, c’est l’heure d’aller se coucher…les uns partent à l’hôtel, les autres s’éparpillent dans les lits préparés…à l’aube, tout est calme, tout le monde dort !

Mais ça n’est pas fini, car le matin, dès 7H00, Abel (âgé de 8 mois) commence sa journée…et bien sûr, sa maman Stéphie est obligée de le suivre dans son délire…je me lève par solidarité…on déjeune, on papote, mais c’est dur dur de rester éveillé…petit à petit, d’autres se lèvent, puis ceux qui étaient à l’hôtel arrivent…et ça y est, tout le monde est là…certains vont dans la douche pendant que d’autres déjeunent, on range, on fait la vaisselle…une ruche en pleine activité !

Pour le repas, c’est la question classique : « Qui mange ? » Certains répondent « non, c’est bon, je n’ai pas faim ! » d’autres enchaînent « pas nous car on part avant le repas ! » puis finalement, de fil en aiguille, tout le monde mange, tout le monde reste encore un peu…on sait que le week-end est terminé et on veut profiter à fond des derniers moments…mais c’est bientôt l’heure alors on se dit au revoir, on s’embrasse, on se sépare…c’était un merveilleux noël, comme on les aime…parce qu’on s’aime 🙂

Dans la soirée, je suis allée voter…pas question de me défiler face à ce qui pourrait arriver !

Le soir, au calme, avec ceux qui sont à la maison (nous ne sommes plus que 6) nous regardons le résultat des élections…et quelle belle surprise : le fn n’a remporté aucune région…

Quoi de plus parfait pour finir ce week-end : « dans le derche pour marine le pen fn ! »…même s’ils ont fait de bons scores, ils l’ont dans le cul !

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=T6bovEc1dfM[/youtube]

 

 

 

 

 

Mon esprit est tourné vers la fête…car ce week-end, pour nous, c’est Noël..Je sais bien que nous ne serons que le 12 décembre, mais dans la famille, c’est comme ça : on fête en fonction des disponibilités de chacun !

gif animé

Dans 3 jours (vendredi), une partie de la famille, des amis arrivent…Puis samedi, deuxième fournée…nous serons 25 je crois et tout se passe chez moi…ça fait du monde !

Je sens qu’on va bien manger…et oui, pour sortir du rosbif et des pommes dauphine habituelles, cette année nous avons fait appel à un traiteur…de toutes façons, j’avais prévenu : ok, on se réunit tous à la maison, mais je vous préviens : JE NE FAIS PAS LA BOUFFE !

gif animé

 

C’est le ventre plein, juste après le dessert, qu’on attaque les cadeaux…Endie, qui a presque 7 ans, croit encore au père Noël…alors il faut aller se promener avec elle pendant que d’autres installent les cadeaux dans le salon…d’ailleurs, il serait temps que quelqu’un lui dise que le père Noël n’existe pas…tout le monde veut se dévouer pour le lui annoncer mais ses parents nous répondent à chaque fois « mais non, c’est mignon ! Laissez la croire encore ! Puis on voudrait qu’elle comprenne toute seule, pour être moins déçue ! » Oui, ben, au bout d’un moment, ça ne fait plus trop mignon, ça fait un peu niaise…je sens que cette année on va tous s’y mettre pour l’aider à comprendre ! 

Nous sommes une grande famille et offrir un cadeau à chacun revient trop cher. Nous avons donc choisi le « mode chaîne ». Dans une boite, Karin (l’organisatrice) a écrit sur des papiers les prénoms de tous ceux qui voulaient participer. Ensuite, elle tire un prénom…admettons que ce soit celui de Damien. Elle tire un autre prénom, Nadège. Damien offrira un cadeau à Nadège. Karin tire un autre prénom, celui de Stéphie. Nadège offre à Stéphie…autre prénom sorti du chapeau…celui de Tom..Stéphie offre à Tom…et ainsi de suite. Le dernier prénom offrira au 1er qui a été tiré…voilà, c’est économique…ça ne fait qu’un cadeau à acheter et tout le monde est servi ! 

Perso, je n’achète qu’aux petits…Les grands se contenteront d’un énorme bisou, de ma présence, de mon amour…et je suis certaine que ça vaut tous les cadeaux du monde…euh…même s’ils ne sont pas d’accord avec ça, ils n’auront pas le choix ! 🙂 

Comme tous les ans, je sais qu’on va bien rigoler : Karin, l’organisatrice s’est occupée de préparer des jeux…il paraît que tout est pensé, réfléchi…y’a plus qu’à dégainer et s’amuser.

Ce week-end, on fête Noël, ce week-end, on va s’éclater ! 

gif animé

 

 

 

La semaine dernière, j’étais à Montpellier pour y voir Léo…né le 19 septembre, c’est le fils du fils de mon chéri

Une petite sieste douceur du père et de son petit…magnifique photo non ?

Portraits

 

Puis je suis allée à Agde et j’ai vu un paquet de mouettes rentrer de la pêche

animaux

Exploit : les admirer sans me prendre une merde d’oiseaux sur la tête !

 

Pendant mon séjour à Agde, j’ai retrouvé Domi…mais non, elle n’était pas perdue ! La madame était en vacances au Cap alors on a passé une journée ensemble… Du coup, on a bien mangé, on a beaucoup beaucoup papoté, on s’est bien marré et on s’est aussi promené…l’endroit est  superbe…puis c’était avec un soleil d’enfer, une mer tranquille…

paysage mer

la mer

paysage

 

Dimanche soir, c’était la nuit de l’éclipse de lune…et moi, j’adore les éclipses ! Impossible de dormir, je ne voulais pas rater l’événement…du coup, à minuit j’étais dehors et je regardais la lune…elle était tout à fait normale, en pleine forme

lune

A 3H00 du matin, j’étais dehors…j’ai attendu, guetté et le miracle s’est produit

Voilà ce que j’ai vu…

Eclipse (Montage de 12 photos montrant l’éclipse lunaire vue de Gaiberg, près de Heidelberg en Allemagne le 28 septembre 2015 – DANIEL ROLAND/AFP)

 

Moi aussi j’ai pris des photos mais elles sont pourries…on y voit une lune toute biscornue, floue…la preuve !

 éclipse de la lune

Pendant toute la durée de l’éclipse, je rentrais et sortais de l’appartement, j’admirais le spectacle…j’ai vu la lune devenir couleur orangée…c’était un super moment, ça méritait largement une nuit d’insomnie ! J’avoue que j’ai eu froid, puis j’avais l’air gourde dans la rue, toute seule, à 4H00 du mat, avec mon téléphone levé pour prendre les photos…mais ça valait vraiment le coup !

Voilà, j’en ai terminé avec mon petit journal de bord « j’étais à Agde la semaine dernière » !

 

 

 

 

Mon article « la communauté  Communauté 1915 - 2015 » (cliquez sur le logo pour tout savoir).

Beaucoup de fratries ont été décimées durant la 1ère guerre mondiale. Je vais vous raconter l’histoire de 6 frères, qui s’en sont sortis indemnes…mais pas si indemnes que ça !

En 1914, à Montmain (Seine Maritime), vit la famille Cordonnier qui compte 9 enfants, dont 6 frères.

André, 21 ans, a déjà quitté la commune puisqu’il fait son service militaire depuis le 2 novembre 1913, à Vincennes. Dès le 2 août, il est mobilisé.

Le frère aîné, Georges, a lui 35 ans et, bien qu’il soit marié,  est mobilisé dès le début de la guerre.

Départ  le 4 août pour Léon (27 ans) et le 12 août pour Jules (33 ans), tous deux encore célibataires.

En quelques jours, les parents, Stanislas et Maria, ont vu partir au combat quatre de leur fils. Maria leur remet à chacun un Louis d’or « porte-bonheur ». Ils ne doivent pas s’en séparer !

Fin 1914, les deux derniers fils Eugène 31 ans et Maurice 19 ans partent à leur tour, avec eux aussi leur Louis d’or porte-bonheur en poche.

1ère guerre mondiale. Les fils CordonnierLéon, André et Maurice Cordonnier, photo prise vers le mois de mai 1917

A partir de ce jour, Stanislas et Maria vivront dans la crainte de voir arriver l’annonce d’une blessure grave ou de mort d’un de leurs fils.

Chaque garçon est dans un régiment différent. Chacun va passer du statut de paysan à celui de combattant, déterminé à se battre pour la patrie, malgré la souffrance, la violence des combats, la fatigue, la peur, la mort des camarades.

 

La Marne, la Somme, l’Argonne, Verdun, le chemin des dames…ils participeront à bon nombre de batailles emblématiques de cette guerre. 

Georges, Eugène, Jules et Léon rentreront dans leur Normandie natale en mars 1919. Les plus jeunes, André et Maurice, ne rentreront au pays qu’en septembre 1919. 

Le miracle improbable a eu lieu : les six frères sont rentrés, vivants et pour la plupart, décorés.

Ils raconteront quelques anecdotes, comme par exemple lorsque lors d’une patrouille, l’un des frères se retrouve nez à nez avec un soldat allemand. Tous 2 se fixent intensément pendant de très longues secondes, les fusils pointés. Puis lentement, ils baissent leurs armes, et sans un mot, passent leur chemin.

Cette terrible expérience, cette participation forcée à cette « grande boucherie » laissera des traces physiques mais aussi psychologiques. Les souvenirs les plus douloureux de Léon étaient ceux liés au fait d’avoir dû achever des camarades qui souffraient abominablement et qui suppliaient qu’on abrège leurs souffrances.

Maurice, lui, a été désigné pendant ce conflit pour participer à un peloton d’exécution. Trois soldats français qui, revenant de permission un peu ivres, avaient bousculé un officier et avait fait tomber son képi, furent condamnés à mort.

Ces souvenirs et bien d’autres, les hanteront jusqu’à leur mort.

Pendant la guerre, André et Eugène ont été intoxiqués par les gaz. Début 1926, ils mourront tous les 2 à un mois d’intervalle. Le premier à 33 ans et le second à 43 ans (laissant une veuve et trois enfants). Tous deux obtiendront la mention officielle « morts pour la France ».

André et Eugène Cordonnier(André et Eugène Cordonnier)

C’était des gens simples, travailleurs, paisibles. Ils furent brutalement jetés dans le grand bain de sang et de larmes et ils firent des choses extraordinaires, se dépassèrent bien au-delà de ce qu’ils pouvaient imaginer. » (site de la ville de Montmain)

Que dire de plus ? Rien !

 

 

 

Je pourrais vous raconter notre voyage d’hier (j’étais avec Lorine), en train…départ de la gare de Toulouse à 7H00, arrivée à Montpellier à 10H00…vous dire que nous avons rejoint Jennie et Lina…puis qu’en tramway, nous sommes allées à la clinique, que Léna et Peter nous ont rejointes…que sur place, il y avait déjà Nadège.

Je pourrais vous raconter que nous avons décidé de ne pas tous entrer dans la chambre ensemble, mais d’y aller par groupe. Que bien sûr, je faisais partie du 1er voyage. Qu’il fallait monter au 1er étage, ce que j’ai fait en empruntant les escaliers…qu’au fur et à mesure que je montais, je sentais une émotion me submerger.

Effectivement, je pourrais vous dire que le couloir m’a paru bien long, que mes jambes étaient en coton, que je n’avais qu’une idée en tête.

Je pourrais continuer en vous expliquant qu’enfin je suis entrée dans la chambre, que je me suis lavée les mains au passage puis que je l’ai vu, couché dans son petit lit transparent.

Il dormait, bienheureux, repu…et je pourrais aussi vous dire que je n’ai pas pleuré mais qu’il s’en est fallu de peu…

Je pourrais vous conter cette sensation magique, merveilleuse, apaisante de soulever ce petit, de le regarder avec bonheur et de se dire « enfin, tu es là, comme tu es beau »…puis de regarder Stéphie (la maman), Cyril (le papa)  et de leur sourire.

Oui, je pourrais vous raconter tout ça mais finalement, mieux que les mots, je vais juste poster quelques photos…je vous présente Abel, né lundi 2 mars à 14H41…

Abel

Abel en chaussettes

Abel fait la grimace

 

Hier, à Montpellier, c’était une journée fabuleuse !

 

 

Au mois d’août, lorsque ma petite fille Endie est venue à la maison, elle s’est prise de passion pour notre chat, Waza. Rentrée chez elle, Endie a de suite demandé à ses parents « je peux avoir un chat ? » Ils lui ont répondu « on verra ça à la rentrée scolaire ! » La gamine, pas chiante, leur a juste dit « d’accord ! » 

C’est la rentrée. Endie attend quelques jours puis de nouveau « je peux avoir un chat ? » Ses parents, qui n’ont pas beaucoup de suite dans les idées :-), lui répondent « on verra après la Toussaint ! » et Endie, patience incarnée, leur répond encore  « d’accord ! »

Puis c’est l’automne, les enfants sont en vacances…Endie revient à la charge « je peux avoir un chat ? » Sa mère (ma fille) pense se débarrasser du problème en répondant « vois ça avec ton père ! Mais tu sais, je n’aime pas les chats. Je ne leur ferais pas de mal, mais en fait je déteste les chats »…On croirait entendre sa mère !

Et le papa répond à Endie « je réfléchis jusqu’aux vacances de Noël ! »

Puis c’est Noël, comme le temps passe vite ! Endie est couverte de cadeaux, heureuse et un matin, la question fatidique « Papa, je peux avoir un chat ? Ca fait longtemps que j’attends…alors, je peux avoir un chat ? » et fuse la réponse ! « Oui, tu peux ! » Endie est trop contente d’annoncer la nouvelle à sa mère « papa a dit oui, papa a dit oui ! » et bon gré mal gré, ma fille Nadège (sa mère) se met à la recherche d’une chaton……ça n’est pas si simple de trouver un chaton en hiver !

Puis enfin, elle tombe sur l’annonce « donne pour fin janvier chaton de 2 mois »…elle téléphone, se renseigne et le réserve. 

Hier, sans qu’Endie le sache, Nadège est partie chercher la petite boule de poils…sur le chemin du retour, elle a pris une photo qu’elle m’a envoyée

chaton en cage

 

Euh…il fait peur non ? On dirait un gremlins !

Gremlins

 

Bon, j’avoue…j’abuse avec ma comparaison…

J’ai téléphoné à ma fille pour lui dire « euh…tu es sure que c’est un chat ? Il fait grave flipper ! » Nadège a rigolé et m’a répondu « C’est la photo qui fait ça…il est trop trop mignon mais énervé ! »

Elle est donc rentrée chez elle avec sa surprise…et je vous laisse deviner la joie, le bonheur d’Endie… »c’est le plus beau jour de ma vie » m’a-t-elle dit ! 

Allez, je vous mets une autre photo pour vous montrer comme il est mignon

superbe chaton

 

et il s’appelle  : Mack Souchi… 🙂

 

Hier soir, j’ai reçu un message de Nadège…elle m’a juste écrit « je reconnais que c’est mignon ce truc »…elle a employé le mot « truc » mais c’est de l’humour (je dis ça pour ceux et celles qui pourraient croire qu’elle considère les animaux comme des objets négligeables)

Voilà comment on peut arriver à ses fins, sans se prendre la tête : patience et persévérance !

Endie, tu as tout compris !   🙂

 

 

 

Me voilà de retour après ce noël familial…c’était génial !

Nous étions tous ensemble, à faire la fête…c’était bruyant, éclatant, drôle, amusant, super top,…je ne trouve pas de mot assez grandiose !

Nous avons même pensé à prendre des photos…et j’en ai choisi une…ce sont mes 8 enfants…

Pour une fois, ils ont réussi à se tenir tranquille le temps du clic et du clac..ce fut laborieux mais finalement, on y est arrivé !

Mes enfants

 

 

Il y avait plein, énormément de cadeaux…tout le monde a été super gâté.

Mes gosses ont eu la super idée de faire une collecte et ils nous ont payé (à David et moi)…mais non, pas un camping car, mais presque : Un bon pour un séjour en camping car ! Nous n’avons plus qu’à nous décider pour une date, un lieu…et hop, en voiture Simone !

Alors soit :

on va adorer et valider pour tout bazarder (dans quelques années), s’acheter un camping car et partir faire le tour du monde.

soit

on va se dire « mais c’est nul, on déteste, c’est trop petit, il fait trop froid, trop chaud, quelle idée de merde ! » et finie l’idée de partir faire le tour du monde en camping car !

Essayer, c’est l’adopter ou changer d’idée !

Et en attendant ce jour, me voilà donc de retour à la maison…j’ai ramené 2 de mes petites filles dans mes bagages (Talia et Endie).

Mercredi, leurs parents nous rejoignent à la maison…et comme pratiquement tout le monde, nous fêterons Noël…moralité : nous sommes des privilégiés car nous fêtons Noël 2 fois !

Au programme d’aujourd’hui : achat et décoration du sapin (comme quoi il n’est jamais trop tard), puis direction Toulouse pour se promener au marché de Noël…je sens que ça va être une très bonne journée !

Et pour vous, tout va bien ? J’espère que oui ! 

 

Besoin d’un pro au meilleur prix ?

Vous recherchez un traiteur, un pro du spectacle, etc etc...quelque soit votre besoin, Lememo.com vous le trouvera...par exemple, s'il vous faut un DJ...cliquez ci-dessous !

logo

 

Besoin d’un chauffeur ?

A Montpellier (et dans les environs), pour être transporté n'importe où, il faut appeler Tommy's line :

cliquez  ci-dessous pour accéder au site

Logo VTC

Cliquez ci-dessous pour obtenir un devis

Allez y, cliquez !

Fouillez dans les catégories

Nombre de visiteurs

Compteur Global gratuit sans inscription

Abonnez-vous, c’est gratos

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!