énervement

Le 19 mars 1980, Daniel Balavoine s’énerve car, invité au journal de la 2, il n’a pas plus placer un mot alors que le journal télévisé touche à sa fin…il s’agace, quitte le plateau puis revient expliquer son désarroi

 

Déjà à l’époque, il parle de l’âge très avancé des politiques, de la drogue, des marchands de sommeil, des jeunes qui se tournent vers le terrorisme, etc etc

En l’écoutant, je me suis dit « Voilà 37 ans, Daniel Balavoine exposait clairement les vrais problèmes de la société française…aujourd’hui, parce que rien n’a été fait, on se retrouve avec la même pagaille, en pire ! »

Et il faudrait encore écouter les femmes et hommes politiques, les langues de bois, menteurs, voleurs, tricheurs ? Ils se moquent des vrais problèmes, n’apportent pas de solution, ne savent faire que des promesses qu’ils ne tiendront pas…en fait, l’histoire se répète, encore et encore !

Quelle est la solution ? Comment faire un grand ménage, virer tous ces incapables qui nous gouvernent, qui ne pensent qu’au pouvoir, qu’à s’enrichir et renient leurs (éventuelles) convictions  ?

Au risque de me répéter, de soûler, je le redis, encore une fois : la solution n’est pas le vote fn…la marine est encore pire que tous les pourris réunis…elle copine avec Poutine (et a forcément passé un marché avec lui afin d’obtenir un prêt de plusieurs millions), fera se dresser les français les uns contre les autres, musellera la presse, détournera des millions d’euros (chose qu’elle fait déjà d’ailleurs, en toute impunité), fera en sorte qu’il n’y ait plus de justice indépendante, modifiera la constitution pour se donner les pleins pouvoirs, etc etc…le fn est dangereux. Voter fn n’est pas contestataire mais suicidaire !

 

 

 

Un article gif coup de gueule…parce que 

gif animé énerve

 Vendredi, ma petite-fille de 14 ans (Talia) est en cours (elle est en 4ème, n’a jamais redoublé). Comme tous les autres, elle fait son devoir commun de maths. Vingt minutes avant la fin de l’épreuve, un pion s’approche d’elle et lui dit « dès que tu as fini, tu files chez la principale, tu es convoquée ! » Je ne vous raconte pas son stress jusqu’à la fin de l’épreuve (mais elle a eu 13 quand même).

Plus tard, la principale lui donne un dossier (qui n’est pas sous enveloppe) et lui dit « tu donneras ça à ta mère ! » et c’est tout. Talia sort et bien sûr jette un oeil au dossier. C’est une proposition d’orientation. En clair, l’Education Nationale a constaté que Talia n’avait pas les capacités requises pour poursuivre une scolarité dite « normale » et il est lui fortement conseillé de se diriger vers une 3ème préparation professionnelle. Ils ont même décrété qu’elle devrait se plaire en coiffure ou restauration. 

Plus tard, Nadège (ma fille, sa mère) et Talia ont une discussion. Talia vide son sac « en fait, ils disent que je suis une débile et qu’il faut que je sois serveuse ou coiffeuse. C’est ça hein ? » Nadège tente de lui expliquer qu’il n’y a pas de sots métiers, que si elle était coiffeuse ou serveuse, ça ne serait pas une punition, etc etc. Puis que de toutes façons, c’est à elle de choisir le métier qu’elle a envie de faire et ainsi de suite…Nadège fait de son mieux pour que Talia ne se sente pas humiliée, bonne à rien…puisqu’elle est intelligente, très capable (et c’est vrai), qu’il faudrait juste qu’elle soit un peu plus motivée, etc etc.

Ensuite, Nadège s’est mise en colère (à juste titre) « comment peuvent-ils décréter que tu ne peux pas aller en 3ème ? Tes résultats sont moyens et loin d’être catastrophiques…alors comment peuvent-ils se permettre de te cataloguer ainsi ? »

Talia n’a jamais eu de soucis de discipline ou d’agression. Elle n’est pas fan de l’école, mais écoute, fait ses devoirs (sans trop se fouler), a des notes moyennes qui pourraient largement être remontées avec un peu de travail…comment peuvent-ils se permettre d’être aussi cons !

Lorsque ma fille Léna était en 4ème, j’ai été confrontée à la même situation. On lui proposait une 3ème spéciale, genre découverte des métiers. Pour vendre leur idée, ils ont dit « tu sais Léna, tu es dotée d’une grande capacité d’écoute, tu es très intelligente, très compréhensive. Tu es d’une logique imparable, tu es instruite, cultivée, mais tellement rebelle. Le CAP de services à la personne semble vraiment être fait pour toi »…J’ai répondu au proviseur « en clair, vous êtes en train de dire qu’elle est limite surdouée mais qu’il lui faut dès à présent choisir sa voie pro, sans réel choix ? » Le proviseur m’a répondue « mais non, ça n’est pas que ça voyons ! »…J’ai coupé court en leur disant « de toutes façons, c’est moi qui choisis. Léna ira en 3ème, un point final ! »

Par la suite, nous avons déménagé et je suis retournée voir ce proviseur de merde. Je lui ai dit ma façon de penser, ce qu’il était à mes yeux…et j’avoue que j’ai vraiment été claire…il n’a pas pu en placer une et j’espère vraiment qu’il a compris le message « que c’était un sacré con, qu’avec lui les élèves n’avaient aucun avenir et qu’il ferait bien de se recycler ou même mieux de prendre sa retraite, ça sauverait des centaines d’avenir professionnel ! »…bon, j’ai été polie mais les mots cinglants que je choisissais faisaient mal…puis je suis partie !

Maintenant, Léna est en alternance lycée et cinéma associatif. Elle apprend (et sait déjà) monter et projeter un film. Elle sait tenir les comptes, commander des films, organiser de A à Z un événement cinématographique, contacter les associations, les crèches, les écoles lorsqu’il y a une projection spéciale, elle apprend à tout faire…elle est passionnée par ce métier, côtoie des réalisateurs, des acteurs…elle s’éclate et fait partie intégrante du cinéma. Fin d’année prochaine, elle passe son BAC pro. Léna ne regrette pas, mais alors pas du tout le CAP « aide à la personne » !

Mais pour qui se prennent-ils ces fonctionnaires qui pensent encore comme au siècle précédent : un proviseur ou principal décide de l’avenir des enfants parce qu’il sait tout, voit tout ! Un proviseur peut dire ce que deviendra un enfant de 13 ou 14 ans…ohé man, reviens sur terre ! Les gosses, pour la plupart, ne sont pas des fans d’école. Ils y vont parce qu’il faut y aller mais il n’y vont pas par plaisir. Peut-être parce que les profs ont décroché, ne venant plus enseigner par vocation mais par obligation…peut-être que leurs cours sont chiants, répétitifs, assommants…et qu’ils ne savent plus trouver ce déclic qui fait aimer une matière…peut-être que l’éducation nationale se la pète un peu trop et qu’il faudrait y faire un grand ménage…peut-être que…mais je m’arrête là…

Hier, Nadège a rencontré la principale…elle s’est mise en colère, a expliqué son point de vue et a exprimé son mécontentement quant à leur manière de faire. La principale s’est excusée…effectivement, elle n’aurait pas du remettre le dossier, comme ça, à Talia, puis elle n’aurait pas du la déranger pendant l’épreuve de maths, puis c’est vrai que la proposition n’est peut-être pas la bonne solution, puis…bref…Nadège reste de toutes façons celle qui décide de l’orientation scolaire de sa fille : Talia ira en 3ème, ses résultats le lui permettent largement…à elle maintenant de se mettre à mieux bosser pour choisir le métier qu’elle voudra faire plus tard !

Mon article est long…ça fait une sacrée lecture et je ne sais pas si vous l’avez faite jusqu’au bout…mais qu’importe, j’ai vidé mon sac et j’avoue que ça fait du bien ! 

Je suis presque zen

gif animé je suis bien

 

 

 

Besoin d’un pro au meilleur prix ?

Vous recherchez un traiteur, un pro du spectacle, etc etc...quelque soit votre besoin, Lememo.com vous le trouvera...par exemple, s'il vous faut un DJ...cliquez ci-dessous !

logo

 

Besoin d’un chauffeur ?

A Montpellier (et dans les environs), pour être transporté n'importe où, il faut appeler Tommy's line :

cliquez  ci-dessous pour accéder au site

Logo VTC

Cliquez ci-dessous pour obtenir un devis

Allez y, cliquez !

Fouillez dans les catégories

Nombre de visiteurs

Compteur Global gratuit sans inscription

Abonnez-vous, c’est gratos

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!