Charlie

 

Mon petit-fils Abel (17 mois) lorsqu’il apprend qu’il part se promener

[youtube]https://youtu.be/Nz1wBfD8JUs[/youtube]

…je comprends mieux l’expression « trépigner d’impatience ! »

 

et lorsque Abel cherche Charlie, le chien de son arrière grand-mère (ma mère)…il regarde partout, y compris dans des endroits complètement improbables

[youtube]https://youtu.be/4LoB7U2FTLA[/youtube]

 

Comme ça fait du bien de regarder ces vidéos…qu’est-ce qu’il est drôle ce petit !

 

 

 

 

Mercredi, Charlie Hebdo sera de nouveau dans les kiosques. Comme le veut la tradition de l’hebdomadaire, la couverture sera choisie lundi, en fonction de l’actualité.

Passées l’émotion et l’immense vague de solidarité, « le plus difficile commence » note ainsi le magazine : ultra-sécurisation des nouveaux locaux de l’hebdomadaire, utilisation des millions d’euros (reversés en partie aux familles des assassinés), l’angoisse, …

Et Charlie Hebdo rencontre un autre sacré problème : ils n’arrivent pas à embaucher de dessinateurs, de collaborateurs. Les candidatures sont peu nombreuses dans ce climat de peur.

La question qui revient souvent lors des entretiens d’embauche des candidats « est-ce que je serai obligé d’assister à la conférence de rédaction ? » « Faut-il que je signe de mon vrai nom ? »

Sur Twitter, Zineb El Rhazoui (sociologue et collaboratrice à Charlie Hebdo) et son mari sont visés par des menaces de mort. L’adresse de leur domicile, leurs photos sont diffusées sur le réseau social accompagnées d’appels au meurtre.

Pendant qu’au ciel certains s’amusent

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/x2ep2vu_paradie-hebdo-dieu-n-existe-pas-les-guignols-de-l-info-canal-2015-01-12_fun[/dailymotion]

 

sur terre, ça menace, saccage, détruit

mémorial Charlie Hebdo

 

Installé au pied de la statue de la place de la République à Paris, un « mémorial Charlie » perpétue la mémoire des victimes des attentats de janvier. Pour la quatrième fois en 1 mois, cet autel a été vandalisé. 

Mercredi, on retrouve Charlie…mais pour combien de temps ?

 

 

C’est reparti pour le défi abécédaire de l’lienaccueil   : mettre une lettre à l’honneur sous forme d’un pays, d’une ville, d’une fleur, d’une célébrité, d’une marque de voiture, d’un objet et d’un animal…et cette semaine, c’est le O…

Depuis un moment, pour ce défi, je situe mon histoire dans une maison de retraite…et parce que je me sens bien avec les pensionnaires…ben ma foi, je ne vais pas me priver…alors, j’y retourne.

Ce dimanche, c’est l’effervescence dans la maison…une personnalité doit venir y faire un spectacle. Tous espèrent que ça sera un opéra, une comédie…mais ça n’est pas du tout un comique qui arrive…Obama en personne a décidé de faire une halte dans la maison de nos ancêtres

Obama tend l'oreille

dans la salle on entend un grand « oh non, pas lui…il n’est vraiment pas drôle ! » et aussi un « ah zut, il va nous mettre le moral à zéro ! »..

 Lucette quitte discrètement la salle et se met à la recherche de Jojo, qu’elle trouve en train de discuter avec Mauricette…oui, oui, celle qui pue du bec parce que toute la sainte journée, elle se goinfre d’Oignons 

oignons

 

Lucette attrape Jojo par le bras et l’entraîne dans la chambre…Lui se met à sourire en pensant tout bas « ah ah, mon charme fait encore des ravages ! La Lucette a très envie de moi ! Oh oh, je sens que je vais… » mais il n’a pas le temps de finir de sourire ni de penser à un éventuel Orgasme que Lucette lui ordonne « Allez, saute dans tes fringues de baba cool, on y va ! »

Jojo, quelque peu désappointé « mais où ça ? »

Lucette, tout en se faisant belle « ne panique pas ! Je ne te demande pas de m’emmener à Ottawa ni en Ouganda ! Allez magne toi, c’est aujourd’hui et je ne veux pas louper ça ! On va prendre ton Opel, ça ira plus vite ! » 

voiture opel

 

Jojo est stupéfait « et tu veux que je me sape classe pour aller là-bas ! Mais t’es à côté de la plaque ma pauvre Lucette ! »

Alors là, Lucette se radoucit « Allez mon Jojo, mon Ouistiti d’amour…allez, fais toi beau ! »

ouistiti d'amour

 

Et Jojo craque… direct il va se saper comme un…bref, il va se faire beau !

Bientôt, tous les 2 sont prêts…ils enfourchent leur…euh…bolide et les voilà partis…mais pour où ? A la marche du 11 janvier 2014 voyons…Et oui, Jojo et Lucette sont aussi des Charlie !

image je suis Charlie

 

Je suis écoeurée…j’en ai marre d’entendre les politiques s’engueuler, débattre pour se mettre d’accord sur qui doit être invité ou pas au rassemblement de dimanche…mais c’est quoi ces conneries ?

Ces mêmes gens qui manifestaient voilà peu de temps contre Charlie Hebdo, qui prônaient leur interdiction de paraître, qui voulaient leur fermer leurs bureaux, leurs crayons, leurs esprits ! Mais on est où là ? Ces politiques, religieux, économistes, sociologues, etc etc de tout bord n’ont donc aucune mémoire ? Rappelez vous bande de chacals ! Souvenez vous de vos mots, de ce que vous disiez de Charlie Hebdo lorsqu’ils caricaturaient le pape ou sarko ou le pen ou…rappelez vous lorsque vous découvriez leur une et que sans cesse vous scandiez sur tous les médias « la liberté d’expression ça n’est pas ça ! Il faut interdire Charlie Hebdo ! »

Ah maintenant, on vous retrouve tous à vous battre pour être celui ou celle qui sera sur le devant de la scène, pleurant hypocritement la mort d’hommes et de femmes qui représentaient à une certaine époque ce que vous auriez voulu lapider !

Mais je n’oublie pas, je garde en mémoire tout ce que vous disiez…et je pense que vous n’avez rien à faire dans une marche pour la liberté d’expression…votre place n’est pas dans ce cortège !

Moi qui suis à fond Charlie Hebdo, qui l’ai toujours été, dimanche je ne serai pas au rassemblement…je ne veux pas être mélangée, comparée à vous..je n’ai rien à voir avec vous ! 

Ceux qui ont fait Charlie Hebdo vous dénonçaient, vous vomissaient…et j’étais dans leurs rangs, pas dans les vôtres !

Si une autre marche est organisée par des anonymes comme moi, des vrais Charlie Hebdo comme moi, alors oui, là, j’irai ! Mais vous côtoyer, vous les politiques, les religieux, les biens pensants…ça non, jamais ! Ou alors venez sans être le représentant d’un parti, d’une religion…venez sans vos écharpes d’élus, vos cartes de partis politiques…venez en votre qualité d’homme, de femme, d’enfant…venez simplement, comme moi, juste pour revendiquer la liberté de la presse, sous toutes ses formes…et excusez vous publiquement de ce que vous avez osé dire contre Charlie Hebdo…mais là, j’avoue, je suis en plein rêve !

Mercredi, des hommes et une femme ont été assassinés…

Frédéric Boisseau, 42 ans, agent de maintenance de la société Sodexo. Ce père de 2 enfants se trouvait dans le hall d’entrée du journal pour effectuer des travaux de maintenance du bâtiment lorsqu’il a été tué par les assaillants.

Franck Brinsolaro, 49 ans. Brigadier, marié et père de 2 enfants, il assurait la protection de Charb.

Jean Cabut dit « Cabu », 76 ans, dessinateur, caricaturiste…pourfendeur inlassable de la bêtise et des religions !

Elsa Cayat, 54 ans, psychiatre et psychanalyste, passait au crible des faits de société dans sa rubrique « Charlie Divan »

Stéphane Charbonnier, dit « Charb », 47 ans, dessinateur et militant. Il dirigeait Charlie Hebdo depuis 2009.  Les guerres, la politique, les politiciens, la religion, la maladie, la télé-réalité…aucun sujet n’était à l’abri de son coup de crayon.

Philippe Honoré, dit « Honoré », 73 ans, dessinateur, il collaborait avec le Monde, Libé, les Inrockuptibles, etc etc.

Bernard Maris, « Oncle Bernard », 68 ans, économiste reconnu pour sa pensée et son art de la vulgarisation.  Charque semaine il signait dans Charlie Hebdo.

Ahmed Merabet, 42 ans, policier du XIème arrondissement de Paris. Il a été assassiné par l’un des auteurs de l’attaque durant leur fuite

Mustapha Ourrad, correcteur de Charlie Hebdo

Michel Renaud, fondateur du festival « Rendez-vous du Carnet de Voyage », à Clermont Ferrand. Invité au journal, il participait à la conférence de rédaction.

Bernard Verlhac, dit « Tignous », 57 ans, caricaturiste et auteur de BD caustique et engagé, il traquait la folie du monde avec un humour percutant et un brin désespéré. 

Georges Wolinski, dit « Wolinski », 80 ans, dessinateur de presse, père du célèbre « Roi des cons », pilier de Hara-Kiri, puis de Charlie Hebdo.

Si je savais dessiner, j’aurais fait une belle caricature les représentant se moquer de tous les cons qui actuellement se battent pour les représenter…Les assassinés de Charlie Hebdo, assis autour d’une table, morts de rire, en se train de dire « regarde moi ces cons, ils nous crachaient dessus y’a même pas 6 mois et les voilà en train de marcher, parler pour nous…regarde, ils ont tous un tee shirt « je suis Charlie »…et c’était nous les barges ! »

Les guignols de l’info l’ont fait à ma place

guignols de l'info Charlie Hebdo

 

Mercredi prochain, comme à son habitude, Charlie Hebdo paraîtra…il sera tiré à 1 million d’exemplaires…

charlie hebdo la une

 

Tout sera vendu, c’est une certitude !

Mais une fois passée l’émotion, combien resteront fidèles à ce journal ? Pour que Charlie Hebdo continue de vivre, il faut s’abonner…le ferez vous ?

Et pour finir, parce que je veux terminer sur une émouvante image

bébé je suis Charlie

 

 

 

 

 

 

image je suis Charlie

 

 

 

je suis charlie

 

J’étais, suis et serai à jamais Charlie !

 

Besoin d’un pro au meilleur prix ?

Vous recherchez un traiteur, un pro du spectacle, etc etc...quelque soit votre besoin, Lememo.com vous le trouvera...par exemple, s'il vous faut un DJ...cliquez ci-dessous !

logo

 

Besoin d’un chauffeur ?

A Montpellier (et dans les environs), pour être transporté n'importe où, il faut appeler Tommy's line :

cliquez  ci-dessous pour accéder au site

Logo VTC

Cliquez ci-dessous pour obtenir un devis

Allez y, cliquez !

Fouillez dans les catégories

Nombre de visiteurs

Compteur Global gratuit sans inscription

Abonnez-vous, c’est gratos

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!