caricatures

 

Dans le monde, ça pue depuis un bon moment, mais là, ça commence vraiment à craindre !

 

carricature

En Russie, entre autres dégueulasseries, Poutine fait voter une loi dépénalisant les violences domestiques commises au sein d’une même famille, y compris contre les enfants ou le conjoint, tant qu’elles ne causent pas de blessures graves. Cette loi, surnommée « la loi sur les gifles » permettrait (SIC) de donner une seconde chance aux personnes concernées… c’est-à-dire, à celui qui frappe…pas à celui qui subit…lui…ben on s’en fiche…d’après Poutine !

Les parlementaires communistes ont proposé de ne pas dépénaliser les violences faites aux enfants ou femmes enceintes…on leur a répondu « Niet, ils trinqueront aussi ! » 

Juste pour rappel : en Russie, en 2015, plus de 4000 personnes sont mortes sous les coups d’un membre de leur famille. 40% des crimes violents les plus graves ont lieu dans le cercle familial.

 

Aux USA, trump continue de faire le show…horreurs…

carricature

Voilà, pour exemple, quelques décrets signés par ce barge de trump :

Les fonds fédéraux d’aide internationale ne pourront plus être alloués à des ONG étrangères qui pratiquent l’avortement. Il n’y a pas que l’avortement qui sera concerné. Ces ONG informaient, soignaient, fournissaient les moyens contraceptifs…des millions de femmes de pays pauvres sont concernées par ces coupures de fonds financiers.

Sur la page officiel du gouvernenemt américain, trump a fait remplacer la page consacrée au changement climatique par le « plan énergétique » (gaz de schiste, pétrole, gaz)…et a signé des décrets ouvrant la voie à la construction d’oléoducs géants pour acheminer pétrole et gaz du Canada.

Coup d’envoi de la construction du mur le long de la frontière avec le Mexique. Dans sa lancée, trump fera expulser les clandestins ayant déjà été condamnés ou ceux qui ont fraudé.

Les ressortissant musulmans de 7 pays (Irak, Iran, Libye, Somalie, Soudan, Syrie et Yémen) ne peuvent plus entrer sur le territoire américain…de plus, ce texte prévoit l’arrêt complet (pendant 4 mois) du programme fédéral d’admission et de réinstallation des réfugiés de pays en guerre.

 

Ca pue tout ça non ? Et ça n’est que le début !

Mais où sont donc passés les super-héros ? Batman, Superman, Catwoman, etc etc, où êtes vous ? Qu’est-ce que vous attendez pour bouger, vous battre et éliminer les menaces trump et poutine ?

gif animé

Allez, il est encore temps mais ça commence à urger parce que ces 2 abrutis vont peut-être allier leurs forces et là, ça sera la cata !

carricature

 

Ah mais zut, c’est vrai que les super-héros sont américains…et c’est eux qui ont élu ce con de trump…mazette, on est vraiment dans la merde !

Et si nous aussi en France on avait bientôt notre trump-poutine ? 

carricature

Ils ont comme un air de famille tous les 3 non ?

carricature

Et si bientôt on devait faire avec le trio infernal ?

carricature

 

Je déconne, mais en fait, j’ai peur…au secours, à l’aide ! 

gif animé

 

 

 

Pour la communauté Communauté 1915 - 2015 qui commémore à sa façon la 1ère guerre mondiale, j’ai décidé de faire un article sur les caricatures et dessins satiriques français de l’époque…

 

Les journaux satiriques sont interdits de parution dès l’été 1914. S’ils veulent revivre, ils doivent s’employer à donner des gages de leur ardeur patriotique. Et c’est ainsi que l’on retrouve sans cesse l’image du « boche » ridiculisé et dénigré, dessins qui s’adressent au public de l’arrière, chauffé à blanc par les nouvelles contradictoires arrivant du front.

« La caricature qui égratigne, arme de rire, n’est pas la caricature qui étreint, qui assomme, arme de lutte et la caricature de guerre est une arme de combat destinée à battre en brèche l’ennemi au moyen du crayon : destinée à le tuer, à l’anéantir moralement. » John Grand-Carteret

 

Charlie Hebdo n’existait pas encore, mais à l’époque on pouvait trouver « La Baïonnette », « Le Rire rouge »,  titres les plus représentatifs de la presse satirique parisienne entre 1914 et 1918, diffusés à l’intention du grand public. Il y a aussi « Le Pêle-Mêle », feuille familiale d’avant-guerre, « La Vie Parisienne » qui se nimbe de tricolore, « Fantasio » avec son humour bon enfant.

La caricature participe au « bourrage de crânes »  au point qu’elle en vient à se retrouver partout. Dans la presse quotidienne mais aussi sur les affiches, dans les livres, les chansons, les illustrés, sur les jouets, les assiettes peintes, etc etc.

 

Jugé par l'histoire

« Jugé par l’histoire – Tous, en choeur : Hé, salaud ! » d’Adolphe Willette – Le Rire Rouge n° 18 du 20 mars 1915 – Le kaiser, depuis le ciel, conspué par les grands conquérants de l’histoire.

 

fumée gêne« Politesse teutonne » de Louis Denis-Valvérane – Le Pêle-Mêle n° 28 du 11 juillet 1915 – « Avant d’allumer votre cigare, fritz, montrez que nous sommes gens civilisés et demandez à cette dame si la fumée ne l’incommode pas ! »

 

caricature les 2 Clémenceau« Les deux Clemenceau » de Castro – Le Cri de Paris n° 967 du 10 octobre 1915 – Caricature plus traditionnelle, née en pleine affaire Dreyfus. Elle vise Clemenceau…directeur de presse engagé et homme politique, moins chatouilleux en matière de liberté de presse. Caricature rare de l’époque, qui traite d’un sujet politique français.

 

Paul IribeDe Paul Iribe, sans titre – La Baïonnette n° 48 du 1er juin 1916. Légende « Mon enfant, chacune de tes blessures me blesse. »

Ce dessin démontre que la caricature de guerre peut aussi constituer un choc iconique. Synthèse entre symbolique laïque et religiosité, Marianne étant ici assimilée à la Vierge. Les mains de la divinité embrassent le mourant dont l’âme montant au ciel semble être la cocarde tricolore du bonnet phrygien..à moins que l’homme ne soit que blessé… Le dessin, dit satirique, ne sous-entend pas toujours un message didactique.

 

A Noël« Le repas d’Attila II » par A. Noël

L’une des forces du trait satirique vient de sa proximité avec l’illustration pour enfants. Ici, le « kaiser orgre » ne mange plus seulement les enfants de contes mais des villes entières. Dans un livre pour enfant, les victimes auraient été grandies pour augmenter la compassion. Le satiriste minore les civils du premier plan (enfants morts, femmes, prêtres). Il renforce ainsi leur caractère anonyme, et par là même la violoence aveugle, l’inhumanité de la guerre industrielle incarnée par le despote. Moustaches en crocs et casque à pointe y trouvent une nouvelle forme de déclinaison

Pour voir plus de caricatures, pour mieux comprendre la presse satirique de l’époque, je vous invite à vous rendre sur le site centenaire.org en cliquant sur l’image ci-dessous

centenaire.org

 

 

Je ne pouvais pas terminer cet article sans publier d’autres caricatures…actuelles, fortes…vous reconnaîtrez leurs auteurs

Charb la famine en Somalie

 

caricature dictateur de Luz

 

samu par Charb

 

Syrie par Charb

 

le fn par Tignous

 

 

 

Besoin d’un pro au meilleur prix ?

Vous recherchez un traiteur, un pro du spectacle, etc etc...quelque soit votre besoin, Lememo.com vous le trouvera...par exemple, s'il vous faut un DJ...cliquez ci-dessous !

logo

 

Besoin d’un chauffeur ?

A Montpellier (et dans les environs), pour être transporté n'importe où, il faut appeler Tommy's line :

cliquez  ci-dessous pour accéder au site

Logo VTC

Cliquez ci-dessous pour obtenir un devis

Allez y, cliquez !

Fouillez dans les catégories

Nombre de visiteurs

Compteur Global gratuit sans inscription

Abonnez-vous, c’est gratos

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!