Accouchement

 

Concernant l’accouchement de Jennie, toujours rien de nouveau…depuis 2 jours, c’est attente, puis attente et encore attente !

C’est long ? On s’impatiente ? Mais non, pas du tout !

gif animé

 

Mon petit Erwin chéri, je ne voudrais pas insister, faire ma grosse lourde, mais c’est l’heure de sortir !

gif animé

 

Allez, sors de ta caverne…on te le demande gentiment…s’il te plait !

gif animé

 

Arrête de faire comme si tu ne nous entendais pas

gif animé

 

On a tellement hâte de te voir, de te connaître…

gif animé

 

De te faire la fête

gif animé

 

de t’accueillir dans cette belle famille !

gif animé

 

Allez, c’est surement pour aujourd’hui…je le sens…mais ça fait 3 jours que je le sens et toujours rien ! Mais si, c’est pour aujourd’hui…Erwin arrive…je vais bientôt recevoir le coup de fil me disant que ça y est, c’est parti !

gif animé

 

Je me prépare…bientôt, ça va être l’éclate ! 🙂 🙂 

gif animé

 

 

Depuis hier, nous (toute la famille et amis) attendons la venue du petit Erwin…(résumé pour mémoire puis aussi pour ceux qui ne sont pas encore au courant) :

Ma fille Jennie (qui vit en Allemagne) est enceinte de plus de 9 mois et l’accouchement a été déclenché hier par médicaments. En Allemagne, c’est plutôt « il faut laisser faire la nature, alors tranquillou »…depuis, rien à part quelques « douces contractions » dixit Jennie…cette nuit, apparemment, rien…aujourd’hui ? On attend, on espère !

Encore réveillée à l’aube, je m’occupe l’esprit en me promenant sur le net…et j’ai trouvé des photos « recyclage à la portée de tous » :  réutiliser les palettes …non seulement c’est simple à faire, mais en plus c’est génial, puis surtout, c’est gratuit !

Mais c’est du n’importe quoi ? Forcément que c’est moche ! Mais pas du tout !

Par exemple, une tête de lit…bon, là, j’avoue, ça n’est pas le top…manque de finitions peut-être !

photographie

Mais ce bureau ? Il n’est pas superbe ? ok…un peu riquiqui, c’est vrai !

photographie

Ce mur végétal ? Hein que c’est top !

photographie

Balancelle pas mal du tout…et apparemment super simple à faire !

photographie

Un banc muni de bacs à plantes ? Mais si c’est possible ! La preuve !

photographie

Vouloir une table de salon…Rien de plus simple !

photographie

Marre des bouteilles qui traînent…là aussi les palettes son utiles et futées !

photographie

Et c’est possible de faire du « presque luxe » en palettes ? Mais oui, mais oui !

photographie

On peut même se faire une piscine…

photographie

Il y a aussi les escaliers palettes…attention à la marche !

photographie

Et la totale…avec la maison palettes ! Mais là, je dirais qu’il faut s’y connaître un max…puis se rappeler que « trop de palettes tue la palette ! »

photographie

Alors, ça ne paraît pas super fastoche à faire tout ça ? Et bien sûr, parce que certains profitent à fond des tendances, il y a même des magazines qui expliquent tout sur la palette…y’a plus qu’à !

Tout en étant à fond sur la palette, je guette mon téléphone, j’attends, j’attends…et je ne vois rien venir ! Jennie et Manu sont à l’hôtel…euh pardon, à l’hôpital…surement en train de pioncer comme des loirs…puis ils déjeuneront, prendront leur douche, iront prendre l’air…et pendant ce temps, je me dis « quand est-ce qu’elles arrivent les contractions ? Ho, Erwin, c’est l’heure (d’été) maintenant…arrête de faire le mariole et sors de là ! »

 

gif animé

 

 

 

Aujourd’hui, c’est le grand jour !

Jennie a rendez-vous à l’hôpital pour un déclenchement d’accouchement…bah oui, Erwin ne voulant pas sortir, ils vont employer les grands moyens !

Je me suis levée à l’aube car je n’arrivais pas à dormir…dans ma tête, ça tournait en boucle…Jennie, tu vas être maman ! C’est frustrant, je suis loin de toi, mais tu seras dans ma tête, tout le temps…j’avoue que c’est chiant la distance dans ces moments là ! 🙁

Hier soir, nous nous sommes parlées au téléphone et elle était toute excitée…Elle m’expliquait qu’à 9 heures, elle appellerait l’hôpital pour avoir l’heure du rendez-vous…ensuite, Manu et elle, partiront tranquillou à l’hosto, la valise à la main…puis…ah la la, ils ont hâte…nous avons tous tellement hâte !

Le terme était fixé au 12 mars…ça fait 14 jours que tout le monde attend, ça fait 14 jours qu’on lui pose cette question « alors, tu as des douleurs ? » et à chaque fois cette réponse désabusée « non, rien ! » mais aujourd’hui, elle va enfin avoir ces contractions tant attendues !

J’espère qu’à l’hôpital, ils ne vont pas lui dire « euh…en fait, nous sommes débordés…venez plutôt lundi ou mardi ! » parce que là, je crois qu’elle se met à genoux (du moins, elle essaye car avec son gros bidon, ça ne sera pas simple), pour les supplier « s’il vous plait, je n’en peux plus, s’il vous plait, faîtes quelque chose ! »

 

Aujourd’hui, Erwin arrive…et je suis sure que l’accouchement sera sans douleur ( :roll:), une simple formalité…euh…oui, oui, je peux toujours rêver non ? Manu ne tombera pas dans les pommes…bref, tout va super bien se passer et en fin de journée, on aura une magnifique photo d’Erwin tout mignon, tout calme

gif animé

ou braillard, genre « pourquoi est-ce que vous m’avez obligé à sortir ? Vous êtes chiants grave ! Vous aviez hâte de m’entendre ? Vous allez être servis ! »

gif animé

 

Allez Jennie, dernière ligne droite…Erwin arrive aujourd’hui…bon courage ma fille, je pense fort, très très fort à toi 🙂

et j’arrive très bientôt

gif animé

 

 

 

Hier, c’était manifestation à Toulouse…plus de 2 heures de marche…ou plutôt de piétinement…ça n’avançait pas vite ! Mais il faisait beau, il y avait pas mal de monde…et c’était un bon moment !

Près de nous, des jeunes frappaient sur leur tambour, en chantant fort…et ma foi, ça mettait pas mal d’animation !

[youtube]https://youtu.be/RiSgmOVL5so[/youtube]

 

Il y avait aussi ce montage, qui m’a fait rire (jaune)…du coup, je l’ai pris en photo

slogan de manifestation

 

Puis dans la foule, j’ai aperçu Jésus…s’il vient en renfort, forcément que la loi va être abandonnée !

photo de manifestation

 

Au cours de la manif, je n’ai pas arrêté de regarder mon téléphone…j’attendais le message de ma fille Jennie, qui enfin m’annoncerait « ça y est, ils vont déclencher mon accouchement…ça y est, Erwin ne va pas tarder ! »

Mais déception, car peu de temps avant de rentrer à la maison, j’ai pu lire sur mon portable « ça n’est pas pour aujourd’hui ! Surement pour samedi ! » 

Et voilà, Erwin s’accorde encore un délai…il n’a vraiment pas envie de sortir…peut-être qu’il n’a pas envie de rejoindre cette famille de « barjes » 🙂 🙂 😉

Je le comprends lorsque je regarde la vidéo que mon autre fille Stéphie m’a envoyée

Abel veut du pain et sa maman, quelque peu sadique, le fait lanterner !

 [youtube]https://youtu.be/vtpDkkUrqNM[/youtube]

 

Ou lorsque je reçois une photo de Lina, toute fière dans son nouveau pyjama…et que de suite mon fils Damien rigole en disant « Lina Lustucru ! » et de prouver par A + B qu’il n’a pas tort ! 

photo humour

 

Mais Erwin, écoute moi, il faut sortir maintenant, tu verras, on rigole bien, je t’assure !

gif animé

 

 

La dernière fois que j’ai accouché, c’était en 1997…oh la la, ça fait un bail…déjà presque 19 ans ! Comme le temps passe vite !

Je ne sais pas comment c’était pour vous, mais moi j’ai eu droit aux salles d’accouchement très…comment dire…froides, sans aucune déco, ni rien…dans la pièce éclairée à fond par d’énormes luminaires au plafond, il y avait une table, des étriers, des trucs, des machins…rien de folichon…pas de couleur pour égayer la pièce, limite on avait l’impression d’être dans une salle de torture…j’exagère, mais si peu quand même ! Bref, on venait là pour accoucher, pas pour se marrer et ça se voyait !

Ma fille Jennie vit en Allemagne et est enceinte d’un peu plus de 8 mois. Lundi, elle est allée dans l’hôpital où doit naître son petit et a pu visiter l’endroit où ça se passera…ma foi, ça donne presque envie d’y retourner ! Bon, d’accord, j’abuse, mais je trouve que l’endroit n’est pas mal du tout !

photographie

De la couleur, des rideaux et il y a même un jacuzzi…mais oui, je plaisante…je sais bien que c’est une baignoire pour celles qui veulent accoucher dans l’eau, aidées d’une sage-femme, d’un toubib, du futur papa…quand je pense que pour mon 1er accouchement (il y a bientôt 36 ans) il a fallu insister pour que mon mari y assiste…ils voulaient le virer de la salle et lui disaient « si vous tombez dans les pommes, on vous sort à coups de pied ! » (véridique). Mais nous n’avons pas cédé et ma foi, ils me l’ont bien fait payer (de dieu, comme j’ai souffert) !

 

photographie

Accroché au mur de la pièce, un cadre avec les photos d’un accouchement dans l’eau…Jennie va peut-être choisir cette méthode. Finalement, en y regardant de plus près, je n’ai plus du tout envie d’y retourner ! 

Ma fille se pose la question de savoir si elle accouchera sous péridurale ou pas. Elle m’a demandé mon avis et j’ai dit « si ça peut t’éviter de souffrir ! » 

Elle a insisté « Mais ça fait vraiment mal lorsqu’on accouche ? »

Elle pourrait rajouter « il faut croire que ça n’est pas aussi douloureux puisque tu as accouché de 8 enfants et sans péridurale »

Et je me rappellerais ces douleurs insupportables qui arrivaient par vagues, de plus en plus rapprochées, de plus en plus longues…ces moments où je suppliais qu’on me donne quelque chose pour faire cesser tout ça…ces heures où je pensais mourir tellement j’avais mal…puis lorsque tout s’accélérait, lorsque enfin j’avais envie de pousser, encore et encore…et ce fabuleux moment où mon bébé sortait…lorsqu’on me le posait sur la poitrine, que je pleurais en riant, en le caressant, en l’embrassant…et comme je ne pensais plus à la douleur, comme elle était déjà oubliée…alors oui Jennie, on souffre, beaucoup, énormément, mais…

Jennie a demandé conseil à la sage-femme qu’elle a rencontrée. Sans détour, elle a répondu  « on déconseille la péridurale. Il y a des risques puis le produit diminue et ralentit les contractions et donc le travail dure beaucoup plus longtemps puis… » bref, dans cet hôpital, ils ne sont pas pour la péridurale.

Conseil final de la sage-femme « le mieux, c’est de remplir les papiers et de se décider au cours de l’accouchement…si les douleurs deviennent trop insupportables par exemple. »

Sage décision…attendre, ressentir et décider !

 

Ah la la, ça serait tellement plus simple si les bébés étaient apportés par les cigognes !

gif animé humour

 

ou naissaient dans les plantes

gif animé humour

 

Euh…j’avoue…j’deviens complètement débile ! 🙂 🙂 🙂 😉 

gif animé

 

 

 

 

 

Aujourd’hui, le 2 mars 2015, à 9H39, ma fille Stéphie me téléphone. D’entrée, elle me dit « c’est pour aujourd’hui ! » Ma réponse « 😀 …yes…youpi…pourquoi, tu as de bonnes contractions ? » Elle me dit « non. Mais je viens d’avoir mon gynéco au téléphone. Il me fait une césarienne. Il m’a dit d’aller à la clinique, on va me préparer et il me la fait dans la foulée ! » C’est donc pour aujourd’hui, c’est sur !

Jennie (qui habite en Allemagne) est encore pour 2 jours à Montpellier (chez Stéphie). Ravie, heureuse, elle me gueule dans le téléphone « c’est génial, je suis là pour l’arrivée d’Abel. J’suis trop contente, c’est génial » et en même temps, elle pleure…de joie, d’émotion.

Ma conversation avec Stéphie dure 10 minutes 17 secondes…je suis contente, inquiète, impatiente…je raccroche et à 11H29, c’est Karin (une autre de mes filles) qui m’appelle…direct, elle me dit « je viens d’avoir le message de Stéphie. Ils lui font une césarienne. Mais pourquoi ? Et ils n’auraient pas pu la faire la semaine dernière ces cons là ? » Et oui, Karin (qui vit à Paris) était à Montpellier et elle en est repartie samedi, dégoûtée que Stéphie n’ait pas encore accouché.

On discute un bon quart d’heure, on est impatiente, un peu stressée…Karin conclut la conversation en me disant « bon, je vais charger ma merde de téléphone. Je vais manger avec une collègue mais je guette le prochain appel…J’ai hâte. A plus tard mamoune !« 

A 13H12, je reçois un sms de Stéphie qui me dit « Suis sous monitoring. Je vais monter en chambre pour douche bétadine et préparation. A partir de maintenant, c’est Cyril  qui donnera les news. Transmets à toute la famille et gros bisous mamoune.« 

Je lui réponds « Ah, j’suis toute excitée. oui oui, je transmets. Gros bisous et ça y est, c’est la dernière ligne droite. Gros bisous« 

A 14H11, Cyril (le papa) m’envoie un sms « 10 mn avant l’anesthésie et on enchaîne« 

Je lui ai bien sur répondu par des sms d’encouragement et de blagounettes à 2 balles. Il m’a aussi envoyé une photo de Stéphie, prête pour la césarienne, avec chapeau sur la tête, chaussons de bloc, etc etc.

J’ai transmis les news à toute la famille et on attend…impatience, bonheur, émotion…on attend !

A 15H45, le sms de la délivrance : « Abel est là. 3,880 kg et 54 cm ! Tout s’est bien passé. Il est en pleine forme et nous sommes aux anges, même si Stéphie est encore dans le cosmos de l’anesthésie« …et avec les mots, il y a une photo…comme il est beau, comme il est magnifique, comme il est adorable, comme…

Cyril m’appelle..Je pleure, je sanglote, je n’arrive pas à parler. Je l’écoute, il me raconte, il est ému…c’est idiot, mais je pleure, encore et encore. Puis je me calme, j’arrive à discuter, à poser des questions auxquelles il répond…allez, il doit prévenir ses parents…il me rappellera plus tard.

Je vais transmettre le sms et la photo à toute la famille…voilà, c’est fait…mon téléphone qui n’arrête pas de biper, de sonner…tous réagissent, commentent, pleurent, s’extasient, …puis ça se calme…je saute sur mon PC et je regarde les billets de train…

Demain, je pars…en train ou en voiture, mais je pars pour Montpellier…demain, je vais voir Abel, mon petit-fils

gif bébé garçon

 

 

 

Il y a 30 ans, à cette même heure, j’étais à l’hôpital depuis 1 mois…ça vous rappelle une histoire que j’ai racontée voilà 2 semaines ? Et oui, je vais encore vous raconter une histoire d’accouchement, mais ça n’est pas le même..allez, je reprends…donc il y a 30 ans, j’étais à l’hôpital depuis 1 mois et j’en avais marre, mais vraiment marre (je n’étais pas encore à terme, à 3 ou 4 semaines près).

Vers minuit trente (oui, à la même heure que maintenant) je commence à avoir de bonnes contractions. Je ne veux pas appeler les infirmières car je sais qu’elles vont encore stopper l’accouchement. Donc, je me lève, je marche dans la chambre, je me penche pour essayer d’avoir moins mal,  je chante doucement (pour essayer de penser à autre chose)…je souffre, mais tant pis, je n’appelle pas…et ça dure, ça dure…pas moyen de me recoucher, de penser à autre chose.  Pour essayer d’accélérer le travail, à plusieurs reprises, je grimpe sur la cuvette des toilettes et je saute par terre…c’est idiot peut-être, mais je me dis qu’avec la pression, ça va dilater mon col et qu’enfin, je vais pouvoir aller en salle de travail…alors, je saute, je grimpe, je saute. J’avoue qu’en y repensant, je m’aperçois que c’était débile, que j’aurais pu tomber… .mais excusez moi, je n’avais que 24 ans, pas toute ma tête et ras le bol d’être à l’hôpital !  😕 

Vers 2H00 du matin, les contractions sont de plus en plus rapprochées, j’ai de plus en plus mal et la poche des eaux craque…là,  je peux appeler les infirmières et je sens que ça urge…alors, j’attrape la sonnette et j’appuie…5 minutes après, toujours personne…de nouveau, dring…encore 5 minutes et pas un bruit, personne ne vient…Je vais dans le couloir « y’a quelqu’un ? Hohé, je crois que je vais accoucher…quelqu’un pourrait venir m’aider ? » et là, une infirmière  me crie « retournez dans votre chambre, on arrive ! » « Ne traînez pas trop car je crois que j’accouche vraiment là ! » « Oui, oui, pas de panique, on arrive ! » et encore 5 minutes de plus à attendre…Je m’allonge et c’est bizarre, j’ai comme une envie de pousser…Tiens, voilà la sage-femme… »Je vais vous examiner. Alors, voyons voir ça ! Oh mais bon sang, vous êtes en train d’accoucher, je sens la tête ! » « Ben oui, il me semblait bien que..mais bon, c’est vous la sage-femme hein ? » Et la madame de paniquer et de se mettre à crier « vite, vite, elle accouche…venez m’aider, on l’emmène en salle de travail ! » et hop, me voilà partie, bien allongée dans mon lit, direction la salle d’accouchement.

Entre temps, une infirmière appelle d’urgence un toubib, lui indique où aller et on le rejoint au pas de course. Lorsque nous arrivons dans la salle, le toubib est tout jeune, tout tranquille. Pendant que la sage femme m’installe sur la table d’accouchement, me déshabille, le toubib me parle, tranquillement, tout en mettant ses gants… »Alors, c’est le grand jour ? Tout va bien ? » et moi, décontractée « je crois que je vais pousser là ! » Le toubib, perdant un peu de son assurance (il n’a enfilé qu’un gant) « attendez, attendez, bon allez-y alors ! » et hop, voilà Jennifer qui vient d’apparaître…il est 2H30.

On me la pose sur la poitrine, je la regarde…elle est belle, vraiment belle..toute petite, toute menue… »Alors c’est toi Jennie qui me donnait des coups de pied ? Tu cherches ta soeur ?  Ne t’inquiète pas, elle arrive…regarde moi ma chérie, je suis là, tu me reconnais ! » et Jennie me tend la main…Je lui touche le visage, les doigts, je l’embrasse…je pleure !

Le médecin me rappelle à l’ordre « la 2ème arrive, poussez ! » mais je sais que je n’ai pas besoin de pousser, voilà Stéphanie qui apparaît à son tour..il est 2H35…A son tour, elle est posée sur ma poitrine…elle aussi est magnifique, un peu plus boulotte que Jennie…Je la serre contre moi « Ah, te voilà ma petite Stéphie. Et toi aussi tu me reconnais ? Regarde, Jennie est déjà là, elle te cherche. » et je l’embrasse aussi, je la caresse de mon autre main…Je les sers toutes les 2 contre moi…mes 2 petites sont nées, il y a 30 ans jour pour jour…

 

Jennie et Stéphie

Jennie à gauche – 2,680 kg – 41 cm              Stéphie à droite – 3,020 kg, 41 cm

Sur la photo, elles ont 2 jours.

Il y a 30 ans, mes petites voyaient le jour…bon anniversaire mes filles chéries

 

 

 

 Nous sommes le 3 juin 2014 et c’est une journée spéciale, vraiment spéciale…il y a 17 ans, je mettais au monde mes 2 dernières filles et ce ne fut pas sans douleur !

J’aurais pu vous raconter comment s’est passé l’avant  accouchement : 1 mois d’hôpital car mon col s’ouvrait trop tôt, le toubib qui ne voulait pas que j’accouche alors que j’étais à 4 semaines du terme, une sage femme qui a eu pitié de moi et qui à l’aide d’une infirmière à califourchon sur mon ventre (et qui m’appuyait dessus comme une malade) a crocheté la poche des eaux, le liquide qui se répandait, la douleur, horrible,…

J’aurais pu vous raconter l’accouchement par lui même : ces putains de contractions, qui arrivent et qui donnent envie d’hurler, de s’échapper de ce corps. Le monde dans la salle d’accouchement (une naissance gémellaire, quelle aubaine pour les stagiaires). Cette jeune sage femme qui me tient la main et qui me dit « ça va passer, la douleur ne va pas durer. » et moi qui lui réponds « vous vous foutez de moi. Je sais que ça ne fait que commencer, que je vais en baver…j’ai mal mal…et ça ne s’arrête pas. »

J’aurais pu vous raconter lorsque le toubib m’a dit « il faut pousser maintenant…allez y, poussez ! » et qu’enfin j’ai pu pousser, ce que j’avais hâte de faire (la délivrance…oui, oui !)…et que oui, j’ai poussé, poussé jusqu’à entendre le cri de mon bébé, de ma petite Léna…qu’on m’a posée sur le ventre, doucement. Avec mon bras, je l’ai serrée contre moi. Elle me regardait, là, sans bouger. Une puéricultrice a tendu le bras pour me la prendre et j’ai dit « non, je la garde ici »…on m’a répliquée « mais il y a l’autre à sortir. Vous êtes sure que vous allez pouvoir la tenir ? » « Oh oui, je suis sure. Laissez là, je sais ce que je fais »…et de recommencer… »poussez Madame, allez y, je vois la tête ! » Et oui, je pousse jusqu’à ce que j’entende « stop, ne poussez plus. Il y a le cordon autour du cou. Ne poussez plus, elle va s’étouffer ! » Alors, tout en regardant Léna que je tenais contre moi, j’ai tout arrêté…et je dois dire que ça n’est pas si facile…Ils se sont mis à chercher un ciseau…qu’ils ont finalement trouvé et le toubib a délicatement coupé le cordon, libérant ma petite. Je ne voyais pas ce qui se passait mais une des stagiaires m’expliquait. Puis j’ai de nouveau entendu cette phrase « c’est bon, on arrive au bout, allez y poussez ! » et hop, je pousse, je pousse…et Lorine, enfin, est apparue. De suite, on me l’a posée sur moi, là contre sa petite soeur.

Ce que je voulais raconter, c’est ce moment unique où toutes les 3 nous ne formions encore qu’une, serrées les unes aux autres…Mes petites me fixaient. Je les caressais, je les embrassais, je leur parlais, je pleurais…puis en même temps, elles se sont regardées intensément et je suis sure de les avoir vu se sourire. Après, ils les ont emportées pour les peser, mesurer, etc etc…puis enfin on me les a ramenées, mes bébés, mes petites dernières.

Oui, j’aurais pu  raconter tout ça, mais je préfère juste dire :

Bon anniversaire Léna et Lorine …je vous aime mes petites, je vous aime…tellement !

 

mes petites

(petite précision : ça n’est pas une photo des petites au moment de leur naissance…

Ouille ouille ouille, j’aurais pu pousser, pousser, je ne crois pas que je serais parvenue à les faire sortir, impossible, même avec la meilleure volonté du monde !)

 

 

Sur mon autre blog « Histoires de Crise », j’ai parlé d’une mode un peu bizarre (du moins, c’est ce que je pense)…j’ai eu envie d’en parler un peu plus longuement ici….j’en souris d’avance !

Aux Etats-Unis, depuis la nuit des temps (euh..peut-être pas si loin quand même) il existe une tradition : lorsqu’une femme est enceinte et à 1 ou 2 mois d’accoucher, elle réunit ses amies (que des femmes), leur prépare une collation et en retour, elle se fait offrir plein de trucs pour le bébé. 

Elles se rassemblent par un bel après-midi, les oiseaux chantent, le café, le thé coulent à flots et ces dames papotent, s’échangent les astuces tototte, biberon, couches…et que « j’ai peur d’accoucher », et que « mais non, ça va passer comme une lettre à la poste »…et « oh que c’est mignon, c’est en or ? »…et « vous avez choisi un beau prénom…Mirette, c’est joli comme tout ».

Vous l’aurez compris, c’est une réunion qui ne sert à rien mais qui fait (du moins il paraît) classe !

Pour ces collations, on se fait livrer un gâteau de circonstances. Par exemple, pour un enterrement de vie de jeune fille, c’est en général un gros pénis entouré de ses boules (en patisserie hein, pas de vrais trucs) ou alors un gros derrière décoré…bref, on illustre la prochaine nuit de noces à sa manière (et non, vous n’aurez pas de photo).

Pour les réunions avant-naissance, les professionnels ont, depuis quelques temps, imaginé du très spécial.

Ils proposent des gâteaux…euh…qui mettent en appétit ? A vous de voir ! Je vous mets quelques photos pour que vous vous fassiez une idée…le bon goût est à l’honneur !

Un bébé prêt à être consommé. Il est tout mignon, tout beau, il tend les bras…Allez mangez moi ! Mais c’est encore sympa comme pâtisserie je trouve

Prêt pour le four

Prêt pour le four

 

La césarienne...une boucherie ?

La césarienne…une boucherie ?

La, c’est surement pour une future maman qui va accoucher par césarienne…Pas sûr qu’elle y aille le coeur léger quand le moment sera venu !

 

Et pour finir, car je ne voudrais pas vous faire vomir, un bébé tout mignon…inspiré des films d’horreur…

Qui n’a pas rêvé d’avoir un si bel enfant, si doux, si adorable ?…à croquer non ?

J'arrive...je suis câlin, toutes dents dehors

J’arrive…je suis câlin, toutes dents dehors

Il existe d’autres modèles, encore plus dégueu…mais je vais épargner votre sensibilité. Oh et puis si, un petit dernier pour la route

Coucou, c'est moi !

Coucou, c’est moi !

Alors, quel est votre sentiment après avoir lu et regardé tout ça ? Vous auriez envie de réunir quelques copines, de parler de votre futur accouchement et de dévorer un de ces gâteau si appétissant ? Moi, perso, je suis plutôt tendance assez traditionnelle…de bons éclairs au chocolat, une religieuse, un mille feuilles feraient très bien l’affaire !

Besoin d’un pro au meilleur prix ?

Vous recherchez un traiteur, un pro du spectacle, etc etc...quelque soit votre besoin, Lememo.com vous le trouvera...par exemple, s'il vous faut un DJ...cliquez ci-dessous !

logo

 

Besoin d’un chauffeur ?

A Montpellier (et dans les environs), pour être transporté n'importe où, il faut appeler Tommy's line :

cliquez  ci-dessous pour accéder au site

Logo VTC

Cliquez ci-dessous pour obtenir un devis

Allez y, cliquez !

Fouillez dans les catégories

Nombre de visiteurs

Compteur Global gratuit sans inscription

Abonnez-vous, c’est gratos

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!