J’aime bien raconter des histoires à mes petites filles…elles ont 5 et 4 ans…la plus grande (presque 13 ans) vient m’écouter de temps en temps.

Donc un soir, les 2 petites sont couchées et me demandent « tu nous racontes une histoire ? » « ok, poussez vous que je m’installe et écoutez bien.. » et en même temps, je réfléchis « quelle histoire vais-je raconter…ah oui, ça y est ! »

« C’était la nuit de Noël. Il faisait vraiment super froid. Dans une rue, il y a une pauvre petite fille (d’environ 7 ans..pourquoi 7 ans ? parce que !) qui vend des allumettes. » Oui, vous avez compris, je m’étais lancée dans l’histoire de La petite fille aux allumettes.

La petiote aux allumettes

La petiote aux allumettes

Mes petites m’écoutent avec attention. Je décris la petite, la misère, les vêtements en haillons, le froid, comment la gamine propose ses allumettes, en claquant des dents. Bien sûr, j’explique aussi que personne ne la regarde, que les gens, tout à leur menu de réveillon, leurs courses aux cadeaux, ne font pas attention à elle…et elle, pitchoune, elle a froid, vraiment froid.

Je vois mes petites…si tristounettes…je leur mettrais des allumettes dans la main qu’elles pourraient passer pour les petites filles aux allumettes (les haillons en moins)…

Pauvre, tristounet

Pauvre, tristounet

Alors je décide de changer l’histoire (ce qui m’arrive souvent en fait).

J’ai décrit les passants indifférents, la misère et la solitude de la petite, j’ai commenté l’égoïsme…je crois que je n’ai rien oublié…la morale de l’histoire est passée…allez, hop, je peux inventer ma fin !

Donc mes petites m’écoutent, toutes tristes.

La petite a si froid qu’elle brûle une allumette. A ce moment là, dans la lueur de la flamme, apparaît sa grand-mère morte depuis longtemps, qui lui dit « oh ma chérie, mais que fais tu là ? Tu as l’air d’avoir si froid ! » « Oh mamie, c’est toi..oui, oui, j’ai froid. Nous n’avons pas d’argent, nous n’avons rien à manger. Je vends des allumettes pour ramener de l’argent à la maison mais personne ne m’en achète. » « Oh mais ma chérie, pourtant l’argent il y en… » et l’allumette s’éteint.

La petite fille hésite puis rallume une allumette. De suite, la grand-mère apparaît « Ma petite chérie, tu as l’air d’avoir si froid. Ca me fait tant de peine. Et comment vont tes parents ? Toute la famille ? » « On a faim, on a froid. Tu me parlais d’argent tout à l’heure… » « Oui, ma chérie, l’argent est… » et l’allumette s’éteint de nouveau.

Là, la petite fille n’hésite plus et craque la dernière allumette…De nouveau apparaît  la mamie « Ma chérie, tu as l’air… »

Mais la petite fille lui coupe la parole et s’écrie (et là, je me mets pratiquement à hurler, en surprenant mes petites filles) « oui on a compris mamie… L’argent, tu me parlais d’argent…Accélère mamie, cet argent, il est où l’argent ? »

 A ce moment de l’histoire, mes petites filles se regardent et éclatent de rire…comme une explosion dans la pièce, c’est génial…ça dure un bon moment…puis elles me regardent toujours en riant et me disent « et alors, elle dit quoi la grand-mère…dis vite, elle dit quoi ? »  Je continue donc mon histoire…mais le rire est toujours là, il couve

Et elles rigolent

Et elles rigolent

La grand-mère qui semble se réveiller (prise de court) « un coffret dans la cheminée, il y a plein d’argent dedans ! » et la petite fille de lui dire « ah quand même, tu as réussi à me la finir cette phrase. Merci mamie, je file…merci merci » et de courir sortir le magot. Dans la maison, plus jamais il n’a fait froid, plus jamais il n’y a eu la faim !

Mes petites filles se sont regardées et ont de nouveau éclaté de rire en criant « mamie, mamie, accélère, il est où l’argent ! »

Voilà comment je raconte les histoires.

Le lendemain, elles ont raconté l’histoire, en m’imitant, à qui voulait les entendre…6 mois après, elles en parlent encore…de la petite fille aux allumettes mais aussi d’autres histoires, que je mets à ma sauce.

Je me suis dis « si un jour l’instit leur raconte le conte de la petite fille aux allumettes, forcément l’une de mes petites filles va l’interrompre en lui disant « tu dis n’importe quoi. Parce que la petite elle a dit à sa grand-mère « mamie, accélère, il est où le magot ? » et j’imagine la tête du prof !

Les contes pour enfant sont tristes, meurtriers, sanglants, horribles…il y a très souvent une morale, mais pourquoi en faire des histoires abominables…je préfère mon histoire, car au moins je fais rire, éclater de rire mes petites filles et ça, pour moi, c’est la plus belle histoire !

 

 

14 Responses to J’ai Testé raconter une histoire..ça m’éclate !

  • epiceas dit :

    T’as oublié dans ton histoire, la mamie se fait dépouiller tout son argent, du coup toute la famille meure quand meme dans d’atroces souffrances……
    mdr

  • josiane dit :

    J’avais programmé de mettre l’histoire, je ne vais plus oser maintenant!!!!
    Bonne journée

  • mamazerty dit :

    à l’époque de la petite fille aux allumettes quand les enfants riaient trop on leur flanquait des baffes pour qu’ils comprennent le sérieux d e la vie et on jetait dans la neige et la froidure les mamies qui n’avaient rien d’autre à faire que raconter des sottises au lieu de faire chauffer la soupe des mâles!!!!! nan mais!!!!!

  • JD dit :

    Allumette gentille allumette, je te plumerai …

    Pourquoi 7 ans ?

  • martine dit :

    Bonjour Florence
    j’adore. ça au moins c’est plus gai.
    Tu m’as bien fait rire. Merci pour ce moment de détente.
    Bonne journée
    gros bisous
    martine

  • pimprenelle dit :

    La petite fille aux allumettes … elle est toujours là, dans la rue, la différence : elle ne vend plus d’allumettes mais elle peut y mourir encore et toujours. Tu sais les enfants sont confrontés à la misère par les infos.
    Si tu voulais prendre des cours de conte avec un certain conteur que je connais bien, tu te ferais « sortir » ! …
    Mais oui, tu peux bien les faire rire ces petites, surtout au moment du coucher !
    Bisous

  • escapades dit :

    Bravo pour cette adaptation! Tes petites-filles ont beaucoup de chance d’avoir une grand-mère pleine d’imagination.
    Cordialement
    Anne-Marie

  • Passion dit :

    Boudiou… je pleure… à force de faire du feu dans la cheminée, j’ai du faire brûler le magot!!!
    Continue à raconter des histoires à tes petits enfants …c’est comme ça qu’on « enrichit » l’esprit des petits!!! et si en plus ça les fait rire… c’est bonheur!!!
    Bisous et bonne nuit

  • kprice dit :

    MDR !!! Tu m’as fait bien rire moi aussi, déjà rien qu’en imaginant la scène. Tes 2 pitchounes tristes d’abord et éclatées de rire ensuite … et toi qui ne dois pas être la dernière, j’imagine le tableau ! lol !
    Et si tu leur chantes une chanson, tu leur fais aussi « Les Roses Blanches » revisitée à ta sauce ??? 🙂 … ben oui, quoi, tant qu’à faire, autant faire la totale !
    C’est vrai qu’à l’école ça risque de faire désordre … bon, reste à voir si on y lit encore des contes.
    Sur ce, je te souhaite une bonne soirée … et si t’as le temps, je veux bien que tu me racontes une histoire … mais triste, très très triste … histoire que je m’éclate ! 😉

  • dimdamdom59 dit :

    J’imagine bien la scène hihi!!! Quand mes enfants étaient petits je leur racontais aussi des histoires que je déformais complètement et comme tes petites filles ils étaient hilares, tellement hilares qu’au lieu de les endormir je les excitais comme des puces, après bonjour enfin bonsoir pour qu’ils s’endorment lol!!!
    Parfois je devais leur faire des mots d’excuse pour l’école et j’écrivais n’importe quoi , même des grossièretés. Alors il me demandaient de lire à voix haute parce qu’ils se méfiaient et quand ils entendaient mes mots ils me disaient : maman tu vas pas écrire ça quand même alors là j’éclatais de rire !!!
    Aujourd’hui souvent ils racontent ces anecdotes et nous en rions tous ensemble. Je ne sais si c’est grâce à moi mais ils ont tous les trois un humour irrésistible 😉
    Tu as raison de les éduquer comme ça, au moins tu n’en feras pas des petites coincées 😉
    Je te souhaite une bonne nuit.
    Bisous
    Domi.

  • Bonsoir Poétesse Florence (MDR)
    Je me suis bien marré, non pas pour ton commentaire solennel qui m’a touché, mais pour ta réflexion sur les économies substantiels pouvant être fait en la période de Noël.
    En effet, c’est exactement ce que j’ai dit à ma femme en me portant à la dérision…
    Quand tu penses que sous le sapin, il se trouve maintenant que des jouets destinés aux enfants de nos amis, ça ne peut être qu’un comble !
    J’ai fait allusion a Coluche justement en parlant de toi, c’est pour cette dérision et cet humour que tu infiltres aux travers de tes ressentis qui sont très pertinents concernant toutes les injustices en ce bas monde.
    Je tiens à te remercier tout particulièrement pour tes vœux concernant Noël et j’espère surtout pour ma femme qui est à bout qu’ils se réaliseront, je ne te dis pas que cela me toucherai aussi, mais j’ai passé un cap, alors que ma femme si dans un premier temps et ce différemment de moi a encaissé, maintenant, elle s’enferme dans un profond désarroi et si les enfants décidaient de revenir, c’est ce que l’on souhaite depuis tous les Noëls qui ont passé et bien ce serait notre meilleur cadeau que la vie puisse nous apporter.
    Et pour les allumettes, rien de tel que ton histoire qui au passage me fait dire que tu fais preuve d’une imagination débordante.
    Je vais de ce pas griller quelques allumettes, mais pas pour le magot, juste histoire que nos enfants reviennent devant notre cheminée et que les rires reviennent comme ils se faisaient avant et pour raconter des histoires à nos petits-enfants, quand je manquerai d’imagination, je passerai te voir (MDR), quoique j’en ai à revendre, mais mon humour si les petits enfants l’adorent, il est souvent mal pris par les parents qui sont souvent coincés et pourtant je ne suis pas si maladroit que ça, mais avant tout nature et j’inculque le sérieux de la vie aux enfants tout en les faisant rire, ce qui n’est pas du tout compris par les belles-familles qui se trouvent malheureusement fortement terre à terre.
    Je t’embrasse et te souhaite une bonne nuit, non sans te faire un cadeau de cinq étoiles
    Le Noctamplume

  • clara65 dit :

    Bonjour Florence,
    Originale, la fin et tu as raison, bien moins triste !
    J’ai eu l’idée, quand ma petite-fille avait à peu près deux ans de lui faire passer le dessin animé des « 3 petits cochons » eh bien, c’était réussi, elle en a fait des cauchemars pendant des mois, à cause du méchant loup !
    Oui, les contes sont cruels,on se demande bien pourquoi ?
    Bises et bonne journée.

  • cerise dit :

    coucou
    moi j’étais pareille mais à 8 et 6 ans , mes histoires ne les intéressent plus ,le grand frère et celle du milieu sont plus débrouillée que nous à leur age , alors mes histoires!!!!!!
    bonne journée
    bisousssssssss

  • citronbleu dit :

    vive les contes improvisés 😉
    elles ont de la chance tes petites que leur maman leur lise des contes 😉
    j’aimais bien celui des allumettes -le reel- pourtant il était vraiment triste 🙁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.

Besoin d’un pro au meilleur prix ?

Vous recherchez un traiteur, un pro du spectacle, etc etc...quelque soit votre besoin, Lememo.com vous le trouvera...par exemple, s'il vous faut un DJ...cliquez ci-dessous !

logo

 

Besoin d’un chauffeur ?

A Montpellier (et dans les environs), pour être transporté n'importe où, il faut appeler Tommy's line :

cliquez  ci-dessous pour accéder au site

Logo VTC

Cliquez ci-dessous pour obtenir un devis

Allez y, cliquez !

Fouillez dans les catégories
Nombre de visiteurs

Compteur Global gratuit sans inscription

Abonnez-vous, c’est gratos

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!