Aujourd’hui, je me pose encore une question essentielle   😉 …si, si, c’est vrai (mais ça ne m’empêche pas de dormir !) 

Gif alors k'est ce t'en pense

 

Voilà, je vous explique.

Je mets les articles de ce blog en partage sur facebook. Un jour, je m’aperçois qu’une de mes filles a « liké » (si, si, c’est dans le dico)  l’un de mes articles. Plus tard, au téléphone, je lui dis « ah, j’ai vu que tu avais mis j’aime sur ma page. Qu’est-ce que tu as pensé en lisant l’article ? » Ma fille me répond « ben rien parce que je ne l’ai pas lu ! » « Ben pourquoi as-tu mis j’aime alors ? » « Pour te montrer que j’étais passée ! » « Mais c’est complètement con ça ! Comment tu peux aimer sans lire ? » « Maman, c’est trop long ! Je mets j’aime, t’es contente et hop, on n’en parle plus ! » Ok, elle est jeune, n’a pas de temps à perdre et mes « conneries » ne l’intéressent pas forcément…je comprends, je comprends !

 

Sourire de chat

 

Et donc, suite à ça,  je me demande si beaucoup de personnes passent sur les blogs, sans vraiment lire, juste pour écrire un commentaire…histoire de dire qu’elles sont venues, qu’elles ont vu et qu’elles sont repartues !

Et donc, j’ai concocté un petit sondage…il est tout simple, ne se prend pas la tête…il est à la 1ère personnel du singulier, le « Je » c’est vous…

Vous pouvez y répondre en toute honnêteté, c’est anonyme,…si vous désirez compléter votre réponse, n’hésitez pas à laisser un commentaire. 

Et pour terminer cet article, je vais vous dire, en toute sincérité, comment je visite un blog :

J’ouvre la page, je regarde le titre, je lis, parfois j’ai besoin de lire une 2ème fois (voire une 3ème) parce que je n’ai pas tout compris. Lorsqu’il y a un ou plusieurs liens, une vidéo, etc etc, je clique dessus (et si je n’ai pas le temps, je le dis dans mon commentaire et je reviens plus tard)…je sais, je sais, je suis parfaite !

gif c'est pas vrai

 

Et ma fille a raison, mes articles sont trop longs…la preuve, plutôt que de vous dire : « j’ai mis un sondage, là, sur le côté »…j’ai encore une fois écrit tout un roman ! 

Bon, ce coup ci, c’est la vraie fin…le sondage est là, à droite de l’écran…vous le voyez ? Prenez donc le temps d’y répondre…Merci ! Voilà, ça c’est bref, clair et précis !  😀

 

 

 

30 Responses to J’ai Testé la question « lire ou ne pas lire »…Réponse dans un sondage !

  • annielamarmotte dit :

    si je viens … je lis….. si je ne viens pas je ne viens pas!!!!! bisoussssssssssssssssssssssssssssssss

    • JAK dit :

      Très drôle ce billet. Je viens d’y ‘tomber dessus par hasard en cherchant sur Google « chiens gifs animés »
      Bien sur j’ai lu ton article et cela m’a remis en mémoire que je me suis moi-même désinscrite de Face de Bouc , ou je mettais les textes de mon blog , en ayant ras le bol des ♥ ou autres mis comme ça juste pour faire voir que l’on est passé, c’est stupide ! Consommation effrénée en tout genre même sur les sites on avale on bouffe, rien de concret quel gâchis !
      Mon blog est visité, mais également laissé vide de commentaires….
      Bon pour les jeunes, je comprends qu’ils ne soient pas intéressés, mais sur la bande de surfeurs qui pointillent leur souris sur internet, n’y en a-t-il pas au moins un ou deux qui pourrait être intéressés par les babillages d’une mémé de 82 ans ???
      Comme toi, cela ne ‘empêche pas de dormir, et je continue….
      Cordialement JAK

  • jill bill dit :

    Bonjour Florence… ah oui ! Je lis, je lis, comment répondre intelligemment autrement, j’ai aussi des bonjour ou coucou, pour dire je suis passé/e, en règle générale je fais dans le short, court, car je sais que les aminautes en visitent plus d’un blog par jour…. J’ai quelques blogs qui font dans le roman, j’entends par là, longue page, si pas inintéressant je lis tout, sinon… et puis comme tu dis y a les compliqués que tu comprends pas tout, court ou long qu’importe, sourire, nan ici ça va, pas de souci !!! 😉 Sur ce bon vendredi m’dame @+ JB

  • voay dit :

    je me fous royalement de l’anonymat et je te réponds ici : oui je lis quand ça m’intéresse. Si ça me gave, je repars sans dire que je suis passée. Idem sur facebook. Là dessus, ma potesse passe son temps à publier des trucs, que je commente quand ça m’intéresse, ou que je like, et souvent elle me répond : « ché pas, j’ai pas lu » Ça m’agace profondément. Et pareil si ça ne m’interpelle pas, je zappe
    Comme pour le B, d’ailleurs, pas envie de me casser la tête. On se fait bien assez ch… dans la vie de tous les jours avec des obligations superfétatoires sans aller s’en créer d’autres sur un lieu qui se veut , enfin pour moi, ludique et pour le plaisir. Purée, la patronne va me flinguer, ce coup-ci :mrgreen:

    ouioui les gens assis dans la rue sont des marchands, de beignets, confiserie, fruits frits (essaye de prononcer ça plusieurs fois d’affilée à toute vitesse…..) . Et effectivement les enfants sans blouse ne sont pas scolarisés, parce que les parents n’ont même pas le minimum nécessaire pour payer l’écolage, si peu que ce soit. Moi, quand je vivais dans le sud, je le payais pour les enfants de mes employés. Il y a encore malheureusement beaucoup d’illettrés dans ce pays, c’est dramatique.

    Bon sur ces coups d’humeur, je me sauve, pas la frite en ce moment, ce putain de pays me gave….. Bisous excédés

    • dimdamdom59 dit :

      Rhooo mais oui que je t’ai lue Voay mdr!!! C’est bon que je te connais et que je t’aime beaucoup beaucoup et que je sais que ta brousse te manque!!! Mais je t’avoue pas vraiment comprendre ta réflexion « un lieu qui se veut ludique et pour le plaisir » si tu veux on peut approfondir là où tu veux ici ou ailleurs 😉 Mais bon je te rassure ce n’est pas pour un duel d’ailleurs je ne suis jamais armée 😉
      Bisous Voay et sans rancune t’inquiète 😉

  • clara65 dit :

    Chère Florence, je lis tous tes articles en entier et je te comprends dis-donc !
    Par contre, certaines fois, c’est vraiment trop long chez certains et j’avoue que parfois je lis en diagonale, surtout si le sujet ne m’intéresse pas vraiment.
    Je n’aime pas du tout ceux qui sur mon blog, me mettent juste « salut, bonne journée ». Je crois qu’ils ne font que passer, oui ! et je ne vais plus chez eux, en général.
    J’essaie pour ma part de faire des articles assez courts pour que le lecteur ne s’ennuie pas.
    Bisous et à demain pour ton article de la communauté.

  • LooHky dit :

    Bonjour Florence 🙂
    Généralement je ne commente que des articles que j’ai lus !
    Je n’aime pas trop les articles fleuve …
    Parfois, je lis mais je ne commente pas forcément, faute d’idée.

    Facebook tue les petits sites comme les grandes surfaces bouffent les petits commerces 🙁

    Cordialement

  • Je lis tout ce que je commente . A tête reposée donc il m’arrive d’ouvrir un sujet vite fait et d’y revenir . J’aime les articles longs où le texte appelle à une réponse ouverte. Pas trop ma tasse de thé quand on peut seulement écrire « c’est beau « .
    J’ai horreur des commentaires chez moi, du style @ + . Je reste assez classique …sans doute normal pour la vieille dame que je suis .
    Mes articles sont longs parfois , documentés souvent , farfelus d’autres fois et on pourrait croire que je montre mes réalisations manuelles par égo . Non , mon blog est avant tout un carnet de vie , de voyage , de mémoire . Une trace du quotidien . Et si je voulais des commentaires, je brosserais les lecteurs dans le sens du poil et pas avec des tartines que je veux engranger dans mon armoire à confitures. Je publie aussi sur FB mais c’est la loi de l’éphémère . Bouchée vite avalée n’a plus de goût …Pour le fun , hier j’ai parlé de roman normand . L’abbaye de St martin de Boscherville ( qui est très bien retapée , je la connais depuis 20 ans , on voit très nettement la différence ) …un commentaire dit que çà promet un beau roman ( de mon chéri !) il est manifeste que le sujet n’a pas été lu . Je lui pardonne à B elle est débordée et vient par gentillesse .
    J’aime ton blog , c’est un rayon de soleil .
    Bonne journée

  • mariemathieu dit :

    Bonjour Florence, je lis tout ce qui m’interesse, je regarde le titre, j’y vais ou pas, si je lis je commente, et avec toi, je ne trouve jamais que c’est trop long, j’aime tellement ton humour et ta dérision. Voilà mon sondage, bisous et bonne journée MTH

  • Bonjour Florence,,

    Lorsque je vais sur un blog et que j’y met un commentaire cela signifie que je l’ai lu. Si certains me paraissent trop longs, je remet la lecture à plus tard avant de commenter. J’essaie pour moi de ne pas faire trop long, et je crois que certains me reprochent le manque d’illustrations. J’aime surtout l’écriture.
    Bises bien amicales.

    Henri.

  • kprice dit :

    Roooo mais bien sûr que je lis tout tout tout … pourquoi me priver d’un bon moment ???
    C’est vrai quoi, à quoi bon laisser un com si on ne sait pas de quoi ça parle ? Si le sujet ne m’intéresse pas, je zappe (suis pas maso non plus hein !) mais je ne laisse jamais un commentaire de « complaisance ». En fait, je fonctionne plutôt comme toi. Bon ok, j’ai du mal à faire court en général, mais c’est parce que j’aime cette manière de partager, et l’ouverture à tous me plait bien.
    Par contre je ne vais pas du tout sur FB … j’avais ouvert un compte il y a longtemps déjà, mais je n’ai jamais aimé, donc j’ai réussi à me désabonner … oufff ! … je ne vois pas l’intérêt de ses « like » sans plus d’explication. C’est comme tu dis, juste une manière de dire « je suis passée » (et entre parenthèse, « mais je me fiche un peu de ce que tu écris ») … non franchement je n’aime pas cette façon de faire.
    Je dois dire que sur mon blog, je n’ai peut-être pas de mille et des cent commentaires, mais ceux que j’ai sont pour moi de qualité, car il y a un véritable échange, et ça … je « like » ! MDR ! Avant je répondais à chaque commentaire … maintenant je n’en n’ai plus le temps … mais ça me chagrine un peu, ce n’est pas dit que je n’y revienne pas dès que je pourrai souffler un peu 🙄
    Voilà, bon ok, j’ai de nouveau écrit une tartine … désolée … mais encore une petite chose … comment on fait pour le sondage ??? … j’ai beau cliquer sur la petite étoile qui correspond à ma réponse, mais rien ne se passe … j’ai essayé de cliquer partout, sur le « Get code » et sur « View result » aussi, rien ne se passe non plus … ok ok, la Blonde a encore frapper ! 😆 … mais heeeeelp pleaaaaaaaaaaase !!!

    Bisous Florence … j’espère que tu as du soleil chez toi, sinon, pas la peine de m’en demander, je le garde pour moi ! (égoïste moi ???????? si peu, si peu 😆 )

  • errances dit :

    Tu as du le comprendre moi je lis, mais j’ai aussi remarqué que beaucoup ne lise pas tout ne clique pas les liens surtout les slide que l’on ne peut pas mettre sur APLN et que je met sur KIZOA ou Slide les PPS, cela se voit de suite dans les coms laissé car souvent hors sujet ou ne parlant que de l’image qui annonce le slide mais bon si la moitié lise et voient, c’est déjà bien.
    J’ai cliquer sur le sondage et j’ai été prévenue de site malveillant je suis ressortie mais j’y retourne et si ça sonne alors je le quitterais. Bisesssssssssss

  • gibee dit :

    Et voilà 🙁 je regrette mon like hihi
    Un sondage mouai, alors moi j’installe un module pour les sondages et puis personne n’utilise 🙁
    Ben, c’est comme écrire un article et ne pas le lire lol
    Bisous

  • pyrausta dit :

    J’ai voté mais foin de l’anonymat! Je lis , je commente. Si le sujet ne me plait pas du tout, je ne lis pas ou alors, histoire d’ouvrir mon cerveau, je tente le coup..Parfois, ça marche et je mets quelques mots, d’autres fois, mes neurones s’endorment et donc je m’abstiens de toute parole creuse. Le @ plus, bises, un petit coucou etc….m’agacent prodigieusement , je préfère le vide ….On ne peut pas plaire à tout le monde, qu’importe que tu sois passée si ce lieu d’échanges n’en est pas un…
    Bref, quand je viens te voir, j’ai toujours grand plaisir à le faire et dis toi que tu es un des seuls blogs qui me fasse repartir dans la blogosphere …..C’est bien écrit, vivant, drôle, les sujets sont bien choisis et ma foi, tu réussis à rendre interessant un sujet qui, sous la plume d’une autre , aurait été fade.
    Pour FB, j’y suis aussi…Ma fille ne me met pas « like » à certaines interventions ou partages.Pourquoi? Parce que nous ne sommes pas « amies » mais sa maman et que donc je n’ai pas à savoir ce qu’elle vit…Elle ne vient pas non plus sur mon blog…Elle est jeune…
    Bisous et à bientôt

  • Coucou…je lis toujours les articles! tu vois, il n’y pas que toi qui est parfaite 🙄 🙄
    Non, ce n’est pas vrai, si j’estime le sujet contraire à mes pensés, ou ne m’intéressant pas…il m’arrive de ne pas lire tout…
    Bon je reconnais, que je lis vite, c’est une habitude. Si je n’aime pas…il m’arrive de « liké » juste par respect de la personne qui a écrit. quel sache que je suis passée. Par contre je ne mettrai pas « je n’aime pas ». Car, chacun son avis et sa façon de voir. Sauf si vraiment cela va à l’encontre de ce que je pense « correct »…, en ajoutant « mais c’est mon avis »
    Mais, il m’arrive de ne mettre qu’un bête commentaire…soit parce qu’il n’y a rien à ajouter, soit parce que je n’ai rien à dire personnellement. Je ne veux pas écrire ce que je ne pense pas…pour moi, c’est un manque de respect, un mensonge.
    Je sais je suis spéciale 🙄 🙄
    Allez je file
    Bises et à bientôt,

  • dimdamdom59 dit :

    Voilà j’espère ne pas faire trop long mais quelque chose me dira que tu as tout lu 😉 Et pour les curieux cette lettre s’adresse à tout le monde 😉
    Moi je ne supporte pas les longues tartines, si je veux lire un bouquin ou autre je me cale dans mon fauteuil et je bouquine. La blogo c’est justement le plaisir de passer de l’un à l’autre et de se divertir.
    Voilà, je vais aller voir ton sondage 😉
    Bisous Florence et désolée de ne pas être plus longue aujourd’hui mais j’ai très mal à la tête 😉
    A bientôt.
    Domi.

    Je mets enfin la main à la plume, la plume dans l’encre, l’encre sur le papier, le papier dans l’enveloppe et l’enveloppe dans la boîte aux lettres pour te dire que
    nous sommes tous en bonne santé.
    Nous étions bien malades mais le médecin est venu et nous sommes tous guéris.
    Depuis que tu es parti on s’aperçoit que tu n’es plus là. Hier c’était la fête du village et il y avait une course aux ânes. Maman a dit que c’était dommage que tu
    n’y sois pas car tu aurais certainement gagné le premier prix. En fait c’est Clotilde qui l’a gagné. Tu sais comme elle est, toujours à vouloir se distinguer. Enfin c’est notre sœur, et je suis
    bien content pour elle.
    Nous avons inauguré un nouveau cimetière. Ils ont mis un panneau devant la grille expliquant que ne seront enterrés ici que les morts vivants sur la commune. Je dois
    également te dire que les peupliers qui bordaient la rivière ont été coupés pour en faire du bois de sapins.
    Notre voisin va se marier avec une femme, tu sais, c’est celle qui nous avait tant fait rire le jour le l’enterrement de Grand-Mère.
    Je t’envoie cinq chemises neuves que maman a faites avec des vieilles. Si tu veux, tu peux envoyer tes vieilles, elle en fera des neuves. Elle m’a dit aussi que si
    tu as des chaussettes trouées, tu peux nous expédier les trous pour qu’elle les raccommode.
    Médor a eu la queue coupée. Tant mieux, elle ne se coincera plus dans la porte. En fait c’est papa qui était saoul comme un cochon, il a laissé échapper son litre de
    gros rouge et elle est tombée juste sur sa queue. Je parle de la queue du chien bien entendu. Un gros bout de verre la lui a sectionnée en deux morceaux. Faut voir comme y gueulait le pauvre
    !
    Tu nous dis que tu as été bien malade. Si cela ne va pas mieux vient mourir à la maison, ça nous fera toujours plaisir. D’ailleurs à la ferme il y a eu une épidémie
    de fièvre aphteuse parmi les bêtes à cornes et nous avons eu bien peur pour papa. M’enfin tout va bien ici à part une truie qui a crevé et j’espère que ma lettre te trouvera de même.

    Que te dire d’autre ? Ah oui, j’écris toujours mes petites histoires d’horreur et si tu veux les lire surtout n’hésite pas. Papa et maman les lisent aussi, sauf que
    papa me demande toujours comment je fais pour écrire des trucs pareils. L’autre jour il m’a dit que je ne devais pas être bien dans ma tête pour inventer de telles horreurs. Je lui ai répondu
    qu’il ne devait pas être bien dans la sienne pour picoler comme il fait. On dirait une vache prête à pondre ses œufs tellement il est imbibé de vinasse. Il m’a aussi dit que je n’étais qu’un
    gougnafion prétentieux et que si je n’étais pas content je n’avais qu’à aller me faire pendre ailleurs. Sur ce j’ai cherché une bonne corde et la lui ai mise dans les mains en lui expliquant que
    le chemin pour se rendre jusqu’à l’écurie n’est pas très loin et qu’à l’intérieur il y a de splendides poutres qui ne demandent qu’à servir. Si toutefois il y arrive sans se casser la gueule
    tellement il était bourré. Il est devenu rouge de colère, autant une betterave que maman nous a préparée à midi en entrée pour déjeuner. Ou un homard à qui on fait des guili-guili dans une
    casserole d’eau bouillante. Elle aussi lit mes histoires, mais je vois bien qu’elle n’aime pas trop ça. Des fois elle me regarde béatement en secouant la tête, l’air de dire que je mérite cent
    fois le purgatoire, et sans absolution. Mais que veux-tu ? Etant donné que l’influence des rayons gamma sur le comportement des êtres humains est proportionnel à la différence qu’il y a entre le
    pouvoir attractif de la lune par rapport au temps que met un lapin pour déguster un carré de luzerne, et étant donné qu’ainsi va la vie, je ne veux pas passer mon temps à traire des poules. Donc
    j’écris, je sors de mon quotidien pour entrer dans un monde imaginaire, et tu ne peux pas savoir à quel point ça fait du bien. Tu devrais essayer, au lieu de passer ton temps dans tes bouquins de
    physique et de chimie. Ça c’est des matières beaucoup trop terre à terre, et je ne vois pas très bien où est toute la poésie du monde là-dedans. Remarque c’est pas plus mal d’avoir un
    scientifique dans la famille, rien que pour ça je suis fier de toi.

    J’ai fais la connaissance d’un nouveau copain. Il est encore plus bizarre que moi, et ce n’est pas peu dire. Parfois il me fait peur. Par le plus étrange des
    hasards, je l’ai rencontré au bistrot et j’ai pu l’apprécier davantage par la suite, d’autant qu’il est doté d’une certaine érudition malgré son jeune âge. Ceci au fil du temps car le temps ne
    respecte pas ce qui se fait sans lui, comme tu le sais aussi bien que moi. On dirait qu’il fait partie d’une organisation secrète, ou bien qu’il vient d’une autre planète. Ce serait beaucoup trop
    long à te raconter ici les prémices de mes doutes ni quels chemins tortueux et les subterfuges que j’ai employés pour le découvrir, mais c’est malheureusement un fait : il me semble que cette
    jeune personne n’est pas de notre monde. A ce propos je n’ai jamais compris pourquoi on dit “aux quatre coins de la Terre” alors que la Terre est ronde.
    Apparemment il n’est pas seul, j’en ai désormais la preuve par des photos que j’ai réussi à lui subtiliser.
    Mais que viennent-ils faire ici ? Combien sont-ils exactement ? Sont-ils animés de sentiments nobles ou bien ont-ils l’intention de nous faire du mal, encore plus
    belliqueux que nous autres, habitants de cette Terre. Je pense que si l’on avait pu deviner un seul instant les conséquences de cette soi-disant intelligence qui nous permet de survivre inculquée
    par une nature en mal d’imagination, jamais nous n’aurions dû apparaître au milieu de tant de merveilles. Alors pourquoi tant de beauté et tant de haine ? Mais le mal est fait. Tant que tu
    regardes au-delà du monde, le monde aussi regarde en toi, mon cher Anatole.
    Je souhaite ardemment que quand tu verras ces photos tu ne feras pas de cauchemars nuit après nuit, mouillant ton lit comme si tu avais encore trois ans, de peur de
    te lever, préférant les remontrances maternelles plutôt que de rencontrer au détour du couloir pour te rendre aux toilettes à deux heures et demi du matin l’un de ces êtres de cauchemar. S’il est
    vraiment ce que je crois, je l’inviterais à la maison et l’enfermerais dans la cave pendu par les pieds avec des rats qui lui boufferont le nez. Lentement. Très lentement. Je lui mettrais aussi
    un bâillon car je voudrais bien dormir tranquille sans entendre ses hurlements toute la nuit. Je pense le libérer après Pâques, s’il en reste quelque chose. Ou alors je lui collerais les mains
    dans le dos avec de la super glue et lui ferais un triple nœud avec ses jambes. Je le clouerais ensuite sur une croix fabriquée avec le trépied de ton télescope et le laisserais mariner quelques
    jours en plein soleil, et comme le voleur sur la croix à coté de Jésus Christ, il se fera crever les yeux, non pas par un corbeau mais par une gorgone de passage, celles avec des défenses de
    sanglier et une chevelure de serpents. J’en profiterais pour lui chatouiller les pieds avec des allumettes enflammées, à raison d’une boîte par pied. Je le descendrais de la croix après deux
    semaines, si j’y pense. Ensuite je le traînerais par les cheveux jusqu’à l’océan Pacifique, je le mettrais dans une bouteille (un nabuchodonosor tant qu’à faire) et il voguera jusqu’au pays des
    Jivaros qui lui réduiront la tête comme une balle de ping-pong et revendront le reste de son corps à la tribu cannibale voisine qui le cuira à petit feu. Et là ils s’écrieront tous en cœur :
    “Mmmm ! Miam-miam ! Y a bon !”Je mets ma main aufeu que tu n’asrien lu jusqu’à présent, la preuve “tu pues du cul” si rééllement tu as lu jusque là, écris moi “tu pues du cul dans ton
    com!!!
    Car comment ne pas sombrer dans la folie une fois qu’on les a vus pour de vrai, ces aliens venus d’ailleurs ? Je n’ose imaginer l’effet dévastateur que cela pourrait
    avoir sur ton pauvre cerveau qui est déjà mis à rude contribution, entre tes études sur la physique, du genre si je plonge tout nu dans un lac, est-ce que j’en ressors mouillé (d’ailleurs
    j’aimerai bien connaître la réponse), et entre une passion dévorante pour l’astronomie, du genre si le ciel est tout noir, comment peut-on savoir qu’un trou noir est noir puisque tout ce qu’il y
    a autour est également noir ?

    Concernant ce que tu m’as expliqué l’autre fois, j’ai voulu comprendre et analyser le problème de l’eau suivant l’angle que l’on donne à son corps en plongeant.
    N’ayant pas de lac sous la main, j’ai voulu tester cette expérience hautement scientifique dans la baignoire. Je me suis donc déshabillé entièrement, rempli la baignoire jusqu’à ras bord, monté
    sur une chaise pour faire une sorte de plongeoir, (j’avais l’air malin à poil debout sur une chaise !) et sauté dans ladite baignoire susmentionnée en essayant de donner à mon corps un angle de
    plus ou moins 95°.
    Ce qui fait que, premièrement, je me suis fortement cogné la tête dans le fond de la baignoire, deuxièmement j’ai pratiquement inondé la salle de bains que j’ai mis
    deux heures à éponger, et troisièmement et non des moindres, je me suis râpé les couilles sur le bord qu’on dirait maintenant deux gros citrons tout jaune. Je pense, enfin c’est mon avis, que tu
    aurais pu me prévenir des conséquences désastreuses qui devaient logiquement découler de la mise en pratique de cette expérience. Ce n’est pas très gentil de ta part, mais bon je ne t’en veux
    pas, tu ne pouvais pas deviner que j’allais faire ça. Pour la prochaine fois pitié, donne-moi les mises en garde.

    J’ai une question à te poser, si tu veux bien. Quel bruit fait un arbre qui tombe dans la forêt s’il n’y a personne pour l’écouter ?
    Le même que s’il y avait quelqu’un à côté, que tu me répondras.
    Oui mais comment peux-tu savoir qu’il est tombé en faisant du bruit si personne n’était là ? Depuis hier soir je me creuse la tête pour trouver la réponse. D’après
    moi, c’est absolument impossible qu’il ne soit vu et entendu de personne, il y a toujours une vieille sorcière qui vit au milieu de la forêt, préparant d’horribles mixtures à base de venin de
    serpents, de bave de crapauds, d’araignées venimeuses et de crottes de fourmis pour les offrir aux petits enfants égarés dans les bois, sorcière que j’ai rencontrée une fois et vois dans quel
    état je suis maintenant.
    Et cet arbre qui est tombé soi-disant en étant vu et entendu de personne doit être l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car depuis qu’il est tombé c’est un
    bordel monstre sur notre pauvre terre.
    Il n’y à qu’a regarder autour de nous, on est à deux doigts de l’apocalypse, le monde étant devenu tellement bête et cruel qu’on se demande comment on fait pour être
    encore vivant.
    Heureusement il nous reste encore une chose : des sentiments humains.
    Il n’y à qu’a savoir les prodiguer à ceux qui nous entourent, et leur montrer qu’on les aime sans avoir peur de leur dire. C’est toute la subtilité entre ceux qui
    désirent le faire et la bêtise humaine.
    Alors cet arbre qui est tombé sans être vu de personne, il aurait mieux fait de rester debout !
    Enfin c’est ma réponse philosophique.

    Puisque l’on est dans les questions, en voici quelques-unes auxquelles j’aimerais bien trouver une réponse :
    Pourquoi ce sont les meilleurs crus qui donnent les plus fortes cuites ?
    Comment fait-on pour dormir sur ses deux oreilles ?
    On passe souvent des nuits blanches quand on a des idées noires, c’est y pas paradoxal ?
    Pourquoi lorsque l’on veut de l’argent devant soi, faut-il en mettre de côté ?
    Pourquoi avons-nous parfois l’estomac dans les talons ou le compas dans l’œil ? Ça doit faire rudement mal !
    Que de questions que de questions, mon Dieu que la vie est compliquée !

    Il m’est arrivé quelque chose d’affreux la semaine dernière en remettant quelques tuiles qui s’étaient envolées après la tempête. Alors que je les reclouais au bord
    du toit, (t’as qu’a voir, y mettent même des tuiles sur les toits maintenant) un coup de vent violent m’a fait dévier le bras en dehors du point de sustentation qui m’aurait permis de rester
    fermement accroupi sur ces saloperies de tuiles, et le marteau que je tenais en main m’a littéralement fait plonger tête la première quatre mètres plus bas dans un tonneau rempli de ciment frais
    qui était juste en dessous. Heureusement que les parents m’ont entendu crier, ils ont accouru vite fait, mais le ciment était à prise rapide, ce qui fait qu’au bout d’une minute je ne pouvais
    plus bouger.
    Ils ont donc percé le tonneau à hauteur de ma tête sans me blesser et enfoncé une paille pour me permettre de respirer, puis appelé le Samu qui a dépêché une grue
    pour emmener moi et le tonneau aux urgences et avec un marteau piqueur ils ont enfin réussi à me dégager. J’ai eu la peur de ma vie mon pauvre Anatole. Bon si tu as lu jusqu’ici, écris deux fois
    “tu pues du cul” dans ton com!!!!
    Et depuis quatre jours j’ai donc le hoquet qui ne veut plus s’arrêter à cause de tout le ciment que j’ai avalé. Pas très pratique pour manger avec ce maudit hoquet,
    à chaque ‘hic’ je fais un grand soubresaut et je me retrouve avec tout mon manger sur mon pantalon.

    J’ai fait quelques recherches sur l’origine de notre nom de famille comme tu me l’avais demandé et voilà ce que j’ai trouvé :
    – noyer : arbre d’environ douze mètres de haut, produisant énormément de noix bonnes pour la cueillette vers le mois de septembre ou d’octobre. Les noix tombent
    directement au sol, produisant un petit son mat lors de l’impact. Sans danger pour le crâne à ce moment là, mais il vaut mieux quand même éviter de se trouver en dessous.
    – vannoyer : homme préhistorique aujourd’hui disparu qui avait seulement deux noix toutes petites, réputé pour être dur de la feuille mais pas mou de la branche. On
    suppose que le vannoyer savait lire et écrire et qu’il lui arrivait d’imaginer d’épouvantables histoires d’horreur qu’il racontait à ses amis et à ses petits enfants pour les endormir. Mais cela
    reste à démontrer, aucune preuve archéologique ne pouvant étayer cette thèse. Il vivait à la même époque que le mariozaure à grandes oreilles, un autre homme préhistorique très très méchant avec
    également seulement deux noix, contrairement au vrai noyer qui lui en a beaucoup plus. A cette époque lointaine, le vannoyer se promenait tout nu dans la savane sans aucune gêne en faisant des
    hon-hon-hon avec sa bouche, les lèvres retroussées pour bien montrer ses grandes dents jaunies par la nicotine, comme leur cousin éloigné le mariozaure à grandes oreilles.
    Ces hommes préhistoriques étaient très intelligents pour leur époque, et avaient une connaissance approfondie du ciel et de tout ce qui concerne l’astronomie en
    général.
    C’est donc ce que j’ai trouvé en faisant pas mal de recherches, j’espère que tu en seras content.

    J’ai lu un bouquin de philosophie. M’enfin j’ai essayé de le lire pour être honnête, car il faut sacrément se chatouiller les neurones pour comprendre quelque chose.
    Je te soumets un passage, si tu arrives jusqu’au bout de la lecture sans prendre huit boîtes d’aspirine.
    Alors, d’après ce livre, il existe un barbier différent des autres : il ne rase que ceux qui ne se rasent pas eux-mêmes et il est le seul à le faire. Aussi tous ceux
    qui ne se rasent pas eux-mêmes doivent-ils aller chez ce barbier unique. Maintenant, la question qui embrouille la cervelle est la suivante : ce fameux barbier peut-il se raser lui-même
    ?
    La première réponse est catégoriquement non ! Le barbier ne peut se raser lui-même pour la bonne raison qu’il ne rase que ceux qui ne se rasent pas eux-mêmes. En se
    rasant, il échapperait à la catégorie de ceux qu’il doit raser.
    Seulement, s’il ne se rase pas, il entre alors dans la catégorie de ceux qu’il doit raser. Conclusion : le barbier ne peut se raser lui-même dans la mesure où il se
    raserait lui-même et il devrait se raser lui-même dans la mesure inverse où il ne se raserait pas lui-même. C’est bon ? T’as compris quelque chose ?
    Un autre exemple : Un veilleur de nuit au moyen-âge dans un petit hameau doit réveiller les habitants qui ne se réveillent pas eux-mêmes et il est le seul à avoir ce
    droit. De plus, il n’est pas permis au veilleur de réveiller les villageois capables de se réveiller eux-mêmes. Le problème est de savoir ce que peut faire le veilleur de nuit s’il ne se réveille
    pas ou bien s’il se réveille seul, car là il est dans une situation absolument impossible. En effet, s’il ne se réveille pas, le veilleur est obligé de se réveiller puisqu’il est par convention
    astreint à réveiller ceux qui ne se réveillent pas eux-mêmes. Mais, s’il se réveille, alors, en vertu de cette même convention, il n’en a pas le droit puisqu’il ne peut réveiller que ceux qui ne
    se réveillent pas eux-mêmes. Voilà une vraie histoire à dormir debout sur une planche pleine de clous.
    C’est ce qu’on appelle un paradoxe, un statut logique d’un ensemble de tous les ensembles qui ne se comprennent pas eux-mêmes : cet ensemble d’ensembles se
    comprend-il lui-même ou non ? S’il se comprend lui-même, il ne le devrait pas parce qu’il ne comprend que les ensembles qui ne se comprennent pas eux -mêmes, et s’il ne se comprend pas lui-même,
    alors il devrait quand même se comprendre car il ferait partie de la première catégorie. Et là écris moi trois fois “tu pues du cul”dans ton com
    Si c’est ça la philosophie, je veux bien en lire tous les jours, histoire de dormir moins bête. Je n’ai même pas compris ne serait-ce que la première virgule de tout
    ce charabia. Y a vraiment des gens qui ont un cerveau encore plus tarabiscoté que le mien pour réfléchir à des concepts aussi sautes que grenues, voir carrément saugrenues. C’est de la vraie
    masturbation intellectuelle, encore meilleure que celle que je faisais quand j’étais gamin sous la douche. (D’ailleurs c’était une sacrée bonne planque, jusqu’au jour où maman m’a surpris,
    l’objet du délit bien en main. Comme un idiot, j’avais oublié de fermer la porte à clé. Tu vois un peu le tableau ? Elle était aussi rouge que moi et elle n’a plus osé me regarder en face pendant
    trois semaines). Tu me diras ce que tu penses de tout ça, ça me ferait rudement plaisir.

    Concernant les plantes de ton jardin, j’ai demandé à maman ce que c’était. Alors les deux premières photos c’est de la passiflore appelée encore fleur de la passion
    que les amoureux mettent dans leur jardin, et quand ils sniffent l’odeur délicieuse qui s’en dégage ils sont tout passionnés et après il n’y a plus moyen de les retenir tellement ils se sentent
    épris l’un de l’autre. Les voisins sont obligés de fermer leurs volets pour ne pas voir ça, ça risque de les émoustiller et d’être tout en effervescence, ou alors ils s’amènent vite vite vite et
    leur jettent des seaux d’eau pour les refroidir. Ça fait pshiiiiiiiiiiiit tellement ils bouillonnent d’amour partout sur eux. Si tu es amoureux, les fleurs de la passion sont donc à éviter si tu
    ne veux pas te retrouver tout trempé par tes voisins.
    La troisième photo c’est une plante appelée piédicus bergèsnicotum, de la famille des laagotirium christovière. Ça pousse dans les jardins en Auvergne, c’est très
    joli. Ça donne des fleurs roses sans poils une fois par an au mois de juillet, sauf que celles-ci me semblent un peu maigrichonnes.
    Les fleurs sont composées de cinq protubérances appelées ‘orteils’, comme ceux qu’on a au bout des mains. Il y a des gens qui les lavent au savon, ce qui n’est pas
    recommandé car ils risquent d’attraper des maladies du genre “piedtoutbeautoutpropre”,une maladie contagieuse qui se transmet aux humains.
    Au-dessous de ces fleurs il y a une grosse tige appelée parfois “gambette sans poils”, rose également, et elles peuvent mesurer jusqu’à plus d’un mètre pour les
    plantes adultes.
    Il y en a des plus petites, comme le ‘benjaminicus pastoujoursbiengentil’, (tiens ça me rappelle notre petit cousin Benjamin), qu’il faut arroser régulièrement et
    leur donner à manger des Kellogs au chocolat tous les matins, sous peine de les voir dépérir à vue d’œil.
    Et il y en a aussi des plus grandes, avec quelques poils celles-là, appelées ‘mariotirotum délirium’, qui mangent beaucoup beaucoup quand ils sont avec les piédicus
    bergèsnicotum de la famille des laagotirium christovière.
    J’espère avoir répondu à ta question, et si tu veux d’autres détails, n’hésite pas à nous écrire : quatre fois tu “tu pues du cul” dans ton com!!!

    J’ai écouté le cd de Within Temptation que tu m’as offert. Franchement j’adore. Malheureusement, il lui est arrivé un petit problème. J’espère que tu ne va pas te
    fâcher mais l’autre jour j’observais le chat qui fouillait dans ma pile innombrable de disques. Il les passait en revue, je ne savais pas trop pourquoi. Et son attention s’est alors portée sur un
    cd. Devine lequel ? Le tien ! Eh oui, il était tout particulièrement intéressé par celui-là. Il a ensuite ouvert le boîtier délicatement et s’est mis à dessiner avec ses griffes sur la face
    sensible. J’ai donc décidé d’arrêter ce massacre ; je me suis battu avec lui pour tenter de récupérer le disque, mais en vain. Le bougre, il y tenait autant un bébé accroché à son biberon, ou
    comme un morpion sur un testicule. J’ai alors usé de mon intelligence sans égale et je lui écrasé la queue pour qu’il arrête son manège. Il a fait un bond d’au moins deux mètres en miaulant comme
    un chat avec un angle de nonante cinq degrés ce qui lui a valu de tomber par la fenêtre, celle-ci étant restée ouverte. Là je me suis précipité à la balustrade. C’est alors que j’ai entendu un
    bruit de moteur. C’était maman qui allait faire les commissions. Son automobile n’ayant pas de radar de recul et le chat étant un peu groggy, tu peux aisément deviner le résultat de l’opération.
    A ce moment, je me suis dit “Chouette le cd est toujours en un seul morceau dans sa gueule”. Ce que je n’avais pas prévu c’est qu’il (le chat) reste collé au pneu ; à chaque tour de roue on
    pouvait voir un flash avec le reflet du soleil sur le disque. Ça faisait des jantes tuning, c’était très rigolo. Bref le chat partait indéniablement avec le cd et la voiture avec le chat. Comme
    notre rue est en travaux, il y a un tas de nids de poules sur la route ce qui a permis en roulant avec les vibrations de détacher le cd des dents de la bestiole. La rotation de la roue a
    violemment éjecté dans les airs chat et cd. Je crus pouvoir enfin le récupérer et c’est alors que l’impossible s’est produit. En effet le voisin était en train de tailler ses rosiers et utilisait
    un broyeur électrique pour les branches. Tu imagines la suite, le cd ayant un léger profil aérodynamique, la portance le faisait planer comme une petite soucoupe volante. Malheureusement
    l’aspiration du broyeur a créé des turbulences dans l’air ce qui l’a fait plonger directement à l’intérieur. Je me suis alors rendu chez le voisin bride abattue en soufflant comme un phoque qui
    n’a pas mangé de sardines depuis bien longtemps et après de nombreuses négociations (eh oui il pensait que le cd était le couteau du broyeur !) il m’a enfin rendu le cd en mille morceaux. J’ai
    vraiment honte de te raconter ça, surtout que j’y tenais beaucoup. Merci de ne pas t’énerver à cause de cette histoire, de ne pas me sauter à la gorge en me secouant comme un prunier, de ne pas
    faire pipi contre ma jambe et de ne pas me courir après avec ton automobile pour m’écraser et enfin être débarrassé de moi. Ce sera très gentil de ta part.

    J’espère que tu pourras revenir bientôt et que tu viendras avec ta nouvelle fiancée. J’en ai une érection qui me grimpe jusqu’à la gorge (wouaou quelle santé !) rien
    que d’y penser. Oh excuse-moi d’être aussi grossier, si on peut dire que c’est grossier de parler d’une chose si terriblement humaine. Le soleil s’excuse t-il de se lever tous les matins
    ?
    Pour la première fois de ma vie j’ai fait des galipettes avec une fille. Je ne dirai pas que j’ai fait ça comme un dieu car les dieux dans leur infinie sagesse se
    sont dits en se penchant sur mon berceau qu’il ne fallait pas trop me donner de cartes en mains pour ne pas rivaliser avec eux une fois que je serai grand, mais j’étais assez fier de moi. Elle a
    eu l’air bien contente, et moi je te dis pas, c’était comme monter au septième ciel sans ascenseur. On était sur la même longueur d’ondes tous les deux. On aurait dit de la télépathie
    extra-cognitive à impulsions sensorielles inter-cervicales à déplacement subjectif non exposée aux rayonnements alpha de la pensée universelle qui unit les vibrations circonvolutionnaires de nos
    esprits entre deux mondes parallèles et identiques prêts à se fondre en une foudroyante métamorphose unilatérale et conjointement liées entre elles par une absolue communion physique et par la
    compréhension de ce que nous pensions au même instant. Incroyable non ?
    Si tu te demandes si je n’ai pas avalé un ou deux champignons hallucinogènes de bon matin, sniffé dans la bouteille de vinaigre, mangé beaucoup trop de frites pour
    mon petit déjeuner (frites : substances naturelles tirées du légume appelé pomme de terre, coupées en parallélépipèdes et plongées dans de l’huile bouillante, donc frites, d’où leur nom, et
    additionnées de sel avant de les déguster), tombé éperdument amoureux à m’en rouler par terre, ou alors cassé ma figure dans les escaliers qui descendent à la cave, provoquant un déplacement du
    cerveau de 0,5°, ce qui donne des soubresauts imaginatifs hors du commun, et bien si, j’ai fait tout ça, et c’est tellement bon !

    Je baille tellement que j’ai le menton qui chatouille la feuille, et en plus je bave que j’en ai les doigts tout collants. Si je n’arrête pas maintenant ça va faire
    un arc électrique qui va me désintégrer. Bravo tu es arrivé à la fin et Je te rassure moi je ne l’ai pas lu jusqu’à la fin mdr!!!

    Que te dire d’autre à part tout ça ? Clotilde lit toujours ses romans d’amour, et dès qu’on a le derrière tourné, elle a le nez dedans. Elle vient d’avoir un gros
    bouton sur la joue sur qui je t’embrasse bien fort ainsi que papa qui pense à toi depuis que ses tonneaux sont toujours pleins. Maman aussi d’ailleurs.

    Ton frère préféré à qui tu manques beaucoup,
    Mario
    Spot Scrotum : Notre vache vient d’avoir un petit veau et on l’a appelé Anatole, comme toi.

    Auteur : mario vannoye

    Plus

  • lacomtoise dit :

    Coucou Flo !
    Je lis tous les articles des blogs et si un article ne me chante pas je ne le lis pas et ne commente pas, juré. Comme Facebook souvent on met j’aime pour dire que l’on est passé par là et c’est pour cela que je n’aime pas trop Facebook par contre j’aime les partages de photos et de vidéos gentilles, je dis bien. Bonne soirée et bisous Doubs !

  • martine dit :

    Bonjour Florence
    Bon alors d’après toi ? bien sûr je lis l’article, quelquefois aussi les commentaires, mais pas toujours, ça dépend du temps…
    Pour tes articles, je ne les trouve pas long, car je les trouve passionnément, ils m’apprennent quelque chose ou parlent d’un sujet qui m’intéresse.. ou alors il me font rire, j’adore ton humour, mais ça tu le sais déjà, non ?
    Alors, continue..
    pour ceux qui ne lisent pas, tu le sais très vite. ça se voit rapidement.
    Pour les poupées, bien sûr que je vois, j’aime un peu moins aussi, celles ci sont à ma fille, elle les adore.
    Alors les insectes ils respectent ta pancarte ou ils l’ignorent ? je connaissais les chatières mais pas dans des moustiquaires, tu me fais rire. J’imagine en me faisant un film…. Elle commence bien jeune Waza quand même… ça promet, non ? C’est comme les gosses… Dans combien de temps, on sait si une chatte attend des petits ? tu sais ?
    Bien sûr que c’est toi qui décide et puis si Lorine l’a demandé gentiment… 😛 😉 Elle s’en rendra vite compte si ça fait trop. Si elle a très envie, elle a raison d’essayer..
    Bon week end ensoleillé…. ouiiiii tant mieux..
    Gros bisous
    martine

  • mamazerty dit :

    alors d’habitude je lis les commentaires aussi, je sais que les coms laissés sur d’autres blogs que le mien ne me sont pas destinés mais c’est comme les conversations dans un café j’écoute me^me celles des voisins!
    sauf que là….je n’ai pas lu le tiers du quart de celui d e Dom et je ne comprends pas le quart du tiers de ce qui t’a été laissé, çà m’apprendra à me mêler d e ce qui me regarde.
    si je laisse un com c’est que j’ai lu et a priori assimilé….
    Je trouve vache d e ne pas aimé les coms de gens qui passent faire un petit coucou,et c’est tout….c’est comme si on n’ouvrait sa porte qu’à ceux qui ont des trucs IMPORTANTS et INTELLOS à raconter….un petit quart d’heure partagé en parlant du temps qu’il fait devant un café c’est sympa aussi, dans la vraie vie et dans la fausse un coucou parce que quelqu’un a eu envie d e vous saluer c’est sympa aussi….
    Ne nous prenons pas la tête, en tout cas JE ne me prends pas la tête, parfois (souvent?toujours?jamais?) je raconte des trucs sur mon blog qui n’intéressent que moi ou qui ne vont pas pisser loin, un peu comme Cerise Violette c’est une trace pour moi et si çà n’intéresse pas , j’accepte sans souci, du coup un coucou me suffit parce qu’il n’y a rien d e plus à dire…..
    et j’ai répondu à ton sondage
    voilà j’ai fait le tour de ce que j’ai à dire sur ce sujet,perso je ne suis ni Hugo ni une responsable de rédaction, alors je ne vais pas ici attendre la foule admirative et reconnaissante….
    euh je raconte quoi, moi là?
    ben rien, alors je m’en vais mettre la table et réchauffer le frichti^^

    • dimdamdom59 dit :

      Mdr Mama!!! Ben voyons pourquoi tu n’as pas lu mon commentaire 😉 Mais on dira que toi au moins tu as eu la franchise de dire que tu ne l’as pas lu. Aller je t’explique, il y a quelques années j’en avais marre de ces gens qui passaient sur mon blog et qui laissaient un commentaire à côté du sujet, preuve qu’ils n’avaient rien lu de mon article. Alors un jour, veille de partir en vacances j’ai laissé ce texte sur mon blog en disant à mes admirateurs qu’ils avaient tout le temps de le lire. mais je l’avais truffé de « tu pues du cul » . J’ai très vite compris qui lisait et qui ne lisait pas 😉
      Florence je savais qu’elle rentrerait dans le jeu 😉
      Voici le lien, hou que ça date , je pensais pas que j’étais une si vieille blogueuse 😉
      http://dimdamdom59.apln-blog.fr/2010/08/08/lettrepiegee/
      Florence si Mama ne peut pas lire ce com, tu peux lui transmettre 😉
      Bisous je file!!!
      Domi.

  • mamazerty dit :

    correction d ema prose: »vache de ne pas aimER » 😯 🙄
    oh la vache, mais j’écris comme un veau!

  • pimprenelle dit :

    Mes commentaires sont souvent courts mais je lis, même i je ne lis plus de bouquins. Tiens c’est peut-être à cause des blogs que je n’ai plus le temps de rien !!!
    Par contre, j’avoue que je passe assez facilement sur les commentaires. Alors que dire de celui de domi ??? Je ne suis pas allée au bout !!!
    Un sondage ? Il est où le sondage ?
    Bisous

  • jazzy57 dit :

    Tout ce que je commente je le lis bien sur je ne vois pas l’intérêt autrement de rentrer dans la blogosphère , il m’arrive de mettre un like sur wordpress quand une personne met plusieurs billets avec des photos par exemple je ne commente pas chaque parution . J’avoue passer beaucoup de temps à lire les différents billets de chacun et de chacune , très souvent je lis aussi les commentaires , j’aime bien voir les discussions . Euh Domi tu me pardonnes le tien est un peu long là je n’ai pas le courage ce soir .
    Bisous

  • epiceas dit :

    Moi je lis en principe…
    Sauf si ça me gave vraiment ou que c’est trop trop long…
    En fait je vois pas le principe et l’interet de se faire chier à venir pour juste mettre un commentaire genre :
    « Bonjour !
    Au revoir ! »
    Mais je suis pas trop sur les blogs, genre 1 à 2 fois pasr semaine juste sur quelques personnes, donc ça prend pas 10 ans non plus ! Je comprends que celui qui a 500 blogs à visiter tous les jours, c’est son job à plein temps !!!!! :mrgreen:
    Voili, est c que j’ai bon Madame Florence ou pas ? :mrgreen:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.

Besoin d’un pro au meilleur prix ?

Vous recherchez un traiteur, un pro du spectacle, etc etc...quelque soit votre besoin, Lememo.com vous le trouvera...par exemple, s'il vous faut un DJ...cliquez ci-dessous !

logo

 

Besoin d’un chauffeur ?

A Montpellier (et dans les environs), pour être transporté n'importe où, il faut appeler Tommy's line :

cliquez  ci-dessous pour accéder au site

Logo VTC

Cliquez ci-dessous pour obtenir un devis

Allez y, cliquez !

Fouillez dans les catégories
Nombre de visiteurs

Compteur Global gratuit sans inscription

Abonnez-vous, c’est gratos

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!