Je fais partie de la communauté  « Il y a 100 ans ».

Chaque semaine, nous publions un article ayant pour sujet  la 1ère guerre mondiale…pour en savoir plus, cliquez  sur le logo ci-dessous

la communauté

 

et cette semaine, j’ai décidé de parler des pupilles de la Nation…

Savez vous que cette loi date du 27 juillet 1917 et que c’était une première mondiale ?

Elle oblige la Nation à aider matériellement et moralement les enfants de ceux qui ont été tués ou blessés pour sa défense. Elle laisse aux familles le plein exercice de leurs droits, notamment le libre choix de leur éducation : elle ajoute seulement sa protection à la leur.

Pour en savoir plus, je vous renvoie sur le lien « Pupilles de la Nation : Application de la loi du 27 juillet 1917 » (cliquez sur l’image)

pupilles de la Nation

 

Par son article 1er « la France adopte les orphelins dont le père, la mère ou le soutien de famille a péri, au cours de la guerre de 1914, victime militaire ou civile de l’ennemi ». Un enfant adopté par l’Etat à la suite d’un jugement du tribunal de grande instance demandé soit par le tuteur légal de l’enfant, soit par l’Etat lui-même, devient pupille de la Nation.

Ces enfants pourront donc bénéficier de subventions d’entretien, d’études, de bourses et d’exonérations, de subventions d’apprentissage, pour soins médicaux et pharmaceutiques, de subventions spéciales dites de pécule, etc etc

Sur la carte d’identité de ces enfants, apparaît la mention « pupille de la Nation »

carte identité Pupille de la Nation

 

Il faut noter que les enfants des soldats déclarés disparus ne sont pas  inclus dans cette loi tant que le soldat n’est pas déclaré officiellement « mort pour la France ». Ne parlons pas des enfants des fusillés pour désertion, mutinerie, etc etc… qui eux ne seront jamais reconnus comme « Mort pour la Patrie » (sauf en cas de réhabilitation).

Souvent, dans les villages, les petites villes, des notables devenaient tuteur (officiellement) d’un orphelin de guerre. Il s’engageait (en théorie) à assurer son éducation (souvent un apprentissage ou dans une ferme), veiller à son bien être, ses loisirs…

En 1918, l’hécatombe de la 1ère guerre mondiale (1,4 millions de soldats morts, 5 millions de blessés dont 1,2 millions sont invalides, donc dans l’impossibilité de reprendre un travail) laisse près de 600 000 veuves de guerre et près d’1 million d’orphelins.

Les veuves de guerre se retrouvent sans ressource alors l’Etat se décide à prendre d’autres mesures : des emplois leur sont réservés dans la fonction publique, la création de pensions de veuves de guerre, des subventions, etc etc

Mais la crise de 1929, la 2ème guerre mondiale ont stoppé net ces (réelles ou fausses) promesses d’avenir :

Les enfants de 1914-1918 deviennent « la génération sacrifiée » !

 

PS : qui n’a rien à voir avec mon article : 

En ce moment, j’ai mes petites filles (ma génération future à moi) à la maison et pas question de sacrifier le temps que je passe avec elles…donc je n’aurai que peu de temps à vous consacrer mais :

Promis, juré, craché, je viens dès que je le peux prendre de vos nouvelles…à très bientôt et passez de bonnes journées avec plein de soleil, mais pas trop de chaud…le trop chaud, c’est chaud !

 

 

 

6 Responses to J’ai Testé Pupille de la Nation en 1918…un avenir ?

  • jill bill dit :

    Boujour mamie Florence…. Ah c’était bien beau cette aide mais rien ne vaut de garder son père, sa mère…. donc ne pas avoir à les perdre dans une guerre !!! Merci à toi…. heureux dimanche en famille, @+ JB

  • errances dit :

    Tiens je pensais que les pupilles de la nation était les enfants abandonné…comme quoi on apprend même en passant en vitesse faire coucou et bisous

    • Evajoe dit :

      Coucou,

      Je vois ta réponse et je te dis que ceux qui actuellement sont orphelins sont les pupilles de l’Etat, on garde le nom de Nation qui correspond uniquement aux enfants dont le père est mort pour la Patrie…Mais parfois on fait l’amalgame….

  • martine dit :

    Bonjour Florence
    très intéressant ton article. Que de souffrance pendant et après la guerre….
    Profites bien de tes petites filles ! tu as bien raison. Ce sont des moments précieux. ça grandit vite.
    Pour le soleil, je crois qu’ici on ne risque pas d’avoir trop chaud…
    Amusez vous bien ! éclatez-vous bien !
    Bonne journée ensoleillée !
    Gros bisous
    martine

  • clara65 dit :

    Une génération d’enfants sacrifiée sur l’autel de l’imbécillité de la guerre !
    Ces pauvres gamins ont dû souffrir physiquement et moralement, pourtant ils ont survécu et ce sont nos ancêtres.
    On a trop tendance à oublier tout ça.
    Merci encore pour cet excellent article et gros bisous.
    Profite bien de ta petite famille.

  • Evajoe dit :

    Très intéressant ton article, même recherche lais je ne l’ai pas mis car je n’ai pas le temps. Et j’ai fait réponse à Errance car j’avais vérifié la différence entre les pupilles de la Nation et les pupilles d’Etat.

    Bisous et à bientôt, amuse toi bien avec tes petits enfants.

    EvaJoe

Répondre à martine Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.

Besoin d’un pro au meilleur prix ?

Vous recherchez un traiteur, un pro du spectacle, etc etc...quelque soit votre besoin, Lememo.com vous le trouvera...par exemple, s'il vous faut un DJ...cliquez ci-dessous !

logo

 

Besoin d’un chauffeur ?

A Montpellier (et dans les environs), pour être transporté n'importe où, il faut appeler Tommy's line :

cliquez  ci-dessous pour accéder au site

Logo VTC

Cliquez ci-dessous pour obtenir un devis

Allez y, cliquez !

Fouillez dans les catégories
Nombre de visiteurs

Compteur Global gratuit sans inscription

Abonnez-vous, c’est gratos

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!