Un article gif coup de gueule…parce que 

gif animé énerve

 Vendredi, ma petite-fille de 14 ans (Talia) est en cours (elle est en 4ème, n’a jamais redoublé). Comme tous les autres, elle fait son devoir commun de maths. Vingt minutes avant la fin de l’épreuve, un pion s’approche d’elle et lui dit « dès que tu as fini, tu files chez la principale, tu es convoquée ! » Je ne vous raconte pas son stress jusqu’à la fin de l’épreuve (mais elle a eu 13 quand même).

Plus tard, la principale lui donne un dossier (qui n’est pas sous enveloppe) et lui dit « tu donneras ça à ta mère ! » et c’est tout. Talia sort et bien sûr jette un oeil au dossier. C’est une proposition d’orientation. En clair, l’Education Nationale a constaté que Talia n’avait pas les capacités requises pour poursuivre une scolarité dite « normale » et il est lui fortement conseillé de se diriger vers une 3ème préparation professionnelle. Ils ont même décrété qu’elle devrait se plaire en coiffure ou restauration. 

Plus tard, Nadège (ma fille, sa mère) et Talia ont une discussion. Talia vide son sac « en fait, ils disent que je suis une débile et qu’il faut que je sois serveuse ou coiffeuse. C’est ça hein ? » Nadège tente de lui expliquer qu’il n’y a pas de sots métiers, que si elle était coiffeuse ou serveuse, ça ne serait pas une punition, etc etc. Puis que de toutes façons, c’est à elle de choisir le métier qu’elle a envie de faire et ainsi de suite…Nadège fait de son mieux pour que Talia ne se sente pas humiliée, bonne à rien…puisqu’elle est intelligente, très capable (et c’est vrai), qu’il faudrait juste qu’elle soit un peu plus motivée, etc etc.

Ensuite, Nadège s’est mise en colère (à juste titre) « comment peuvent-ils décréter que tu ne peux pas aller en 3ème ? Tes résultats sont moyens et loin d’être catastrophiques…alors comment peuvent-ils se permettre de te cataloguer ainsi ? »

Talia n’a jamais eu de soucis de discipline ou d’agression. Elle n’est pas fan de l’école, mais écoute, fait ses devoirs (sans trop se fouler), a des notes moyennes qui pourraient largement être remontées avec un peu de travail…comment peuvent-ils se permettre d’être aussi cons !

Lorsque ma fille Léna était en 4ème, j’ai été confrontée à la même situation. On lui proposait une 3ème spéciale, genre découverte des métiers. Pour vendre leur idée, ils ont dit « tu sais Léna, tu es dotée d’une grande capacité d’écoute, tu es très intelligente, très compréhensive. Tu es d’une logique imparable, tu es instruite, cultivée, mais tellement rebelle. Le CAP de services à la personne semble vraiment être fait pour toi »…J’ai répondu au proviseur « en clair, vous êtes en train de dire qu’elle est limite surdouée mais qu’il lui faut dès à présent choisir sa voie pro, sans réel choix ? » Le proviseur m’a répondue « mais non, ça n’est pas que ça voyons ! »…J’ai coupé court en leur disant « de toutes façons, c’est moi qui choisis. Léna ira en 3ème, un point final ! »

Par la suite, nous avons déménagé et je suis retournée voir ce proviseur de merde. Je lui ai dit ma façon de penser, ce qu’il était à mes yeux…et j’avoue que j’ai vraiment été claire…il n’a pas pu en placer une et j’espère vraiment qu’il a compris le message « que c’était un sacré con, qu’avec lui les élèves n’avaient aucun avenir et qu’il ferait bien de se recycler ou même mieux de prendre sa retraite, ça sauverait des centaines d’avenir professionnel ! »…bon, j’ai été polie mais les mots cinglants que je choisissais faisaient mal…puis je suis partie !

Maintenant, Léna est en alternance lycée et cinéma associatif. Elle apprend (et sait déjà) monter et projeter un film. Elle sait tenir les comptes, commander des films, organiser de A à Z un événement cinématographique, contacter les associations, les crèches, les écoles lorsqu’il y a une projection spéciale, elle apprend à tout faire…elle est passionnée par ce métier, côtoie des réalisateurs, des acteurs…elle s’éclate et fait partie intégrante du cinéma. Fin d’année prochaine, elle passe son BAC pro. Léna ne regrette pas, mais alors pas du tout le CAP « aide à la personne » !

Mais pour qui se prennent-ils ces fonctionnaires qui pensent encore comme au siècle précédent : un proviseur ou principal décide de l’avenir des enfants parce qu’il sait tout, voit tout ! Un proviseur peut dire ce que deviendra un enfant de 13 ou 14 ans…ohé man, reviens sur terre ! Les gosses, pour la plupart, ne sont pas des fans d’école. Ils y vont parce qu’il faut y aller mais il n’y vont pas par plaisir. Peut-être parce que les profs ont décroché, ne venant plus enseigner par vocation mais par obligation…peut-être que leurs cours sont chiants, répétitifs, assommants…et qu’ils ne savent plus trouver ce déclic qui fait aimer une matière…peut-être que l’éducation nationale se la pète un peu trop et qu’il faudrait y faire un grand ménage…peut-être que…mais je m’arrête là…

Hier, Nadège a rencontré la principale…elle s’est mise en colère, a expliqué son point de vue et a exprimé son mécontentement quant à leur manière de faire. La principale s’est excusée…effectivement, elle n’aurait pas du remettre le dossier, comme ça, à Talia, puis elle n’aurait pas du la déranger pendant l’épreuve de maths, puis c’est vrai que la proposition n’est peut-être pas la bonne solution, puis…bref…Nadège reste de toutes façons celle qui décide de l’orientation scolaire de sa fille : Talia ira en 3ème, ses résultats le lui permettent largement…à elle maintenant de se mettre à mieux bosser pour choisir le métier qu’elle voudra faire plus tard !

Mon article est long…ça fait une sacrée lecture et je ne sais pas si vous l’avez faite jusqu’au bout…mais qu’importe, j’ai vidé mon sac et j’avoue que ça fait du bien ! 

Je suis presque zen

gif animé je suis bien

 

 

 

17 Responses to J’ai Testé « orientation au collège »…un bon coup de gueule !

  • Coucou Flo…tu as eu raison et ta fille aussi!
    Comme dit mon fils qui est prof (le papa de Léa)…il serait temps de mettre l’école au niveau des élèves! Niveau qui est haut…mais il faut croire que nos enfants doivent être et rester idiots pour permettre aux enfants des politiques et autres nantis, d’avoir les bonnes places. J’ai déjà entendu quelqu’un dire cela…ah oui!! moi 😉
    Pour le moment en Belgique, il y a une étude qui prétend que les enfants qui viennent de milieu moyen, de famille nombreuses, de villes plus « pauvres » sont plus « con » et leurs écoles nulles!! Tu te rends compte du coup que cela fait aux écoles et aux élèves? Donc moi qui ait eu 5 enfants, et habitant une région « pauvre » (beaucoup de chômage par ex) , mes gamins et mes petits bouts sont « cons ». Ils doivent venir d’une autre planète alors, car ils sont tous très intelligents…bon je reconnais, Vanina est un peu dissipée!
    Courage à tes filles…à tes amours petits et grands…mais ils savent qu’ils peuvent compter l’un sur les autres .
    Bisous et à bientôt,

  • jill bill dit :

    Bonjour Florence, si j’ai tout lu…. Ce tiens mon chien donne ça à ta mère est plus que désagréable en façon de faire… !! Enfant je n’aimais pas tous les cours dispensés, sur mes trois, deux on fait ingénieur, ma fille moins capable est aide soignante, il en faut aussi… On a pas forcé, c’est ainsi, pas le même amour des études et alors… oui je sais bien que de nos jours il faut un sacré bagage, plus comme dans l’temps, et aujourd’hui ma fille répète à sa fille 14 ans cette année, étudie, étudie, car elle aussi l’école pas sa tasse de thé… et vivre demain d’un p’tit boulot à moins de 1000 euros… quand on sait que les usines sont robotisées et que la main d’oeuvre il en faut de moins en moins, bref, beau et triste monde à la fois… merci @ + JB

  • Lucine dit :

    Bien sur que si je suis allée jusqu’au bout de la lecture! De toute manière, quel que soit le sujet il y a toujours beaucoup à lire 🙂 mais c’est bien écrit et intéressant donc…. 😉
    Là je comprends ton coup de gueule et il y a bien longtemps qu’il aurait fallu dégraisser le mammouth mais c’est intouchable! Combien de jeunes sont mal éduqués, par des profs qui n’en ont rien à faire, jouent leur petit chef à la con (je sais, redondance) et ne trouve rien d’autre à faire que de décourager voire d’humilier leurs élèves! Quant à l’orientation, une belle partie de rigolade si ce n’était aussi dramatique! Ceux qui sont là pour orienter ne sont que des semeurs de doutes et des assassins d’enthousiasme! Là aussi un sacré coup de balai serait à donner! Et ce qui pose questions c’est que les generations se suivent …et rien ne change. Tu as eu des problemes avec ta fille, je ne sais pas pour toi mais j’en ai eu pour moi et aussi pour ma gamine. Résultat: il faut écouter son instinct de maman et quelque part laisser l’enfant décider. Franchement, en 4 eme, décider de l’orientation, mais quelle connerie! Des adultes changent de parcours, de formation ! Rien n’est inscrit dans le marbre, un gamin de 14 ans ne sait en général pas qui il est , alors savoir ce qu’il veut faire comme métier…Que ces profs laissent la maturité arriver, qu’ils leur donnent les clefs et l’attention bienveillante pour cela! Mais ce serait trop leur demander sans doute…Je ne mets pas tout le corps enseignant dans le même sac, heureusement il y des instituteurs, des professeurs heureux de leur travail et qui ont une conscience professionnelle, l’amour de la transmission.Ceux là font des miracles sur les enfants qui ne sont pas de nature scolaire
    Quant à la manière dont les choses sont arrivées pour ta petite fille c’est honteux! Honte sur la prof qui n’a pas attendu la fin du devoir pour lui dire d’aller chez le proviseur, honte sur le proviseur qui lui a remis ce dossier sans explications préalables, sans discussions aussi avec Talia tout simplement. Ta fille a eu raison de se fâcher! Et tu as eu raison de le faire , ils n’ont pas un os de plus sous prétexte qu’ils dirigent un lycée.Je suis ravie pour ta fille qui s’éclate et fait un grand pied de nez à ce c…..!
    Suis un peu longue aussi …. 🙁

  • josiane dit :

    Certains proviseurs ne sont pas à la hauteur, souvent un petit prof propulsé là .. C’est les parents qui, en général sont les mieux placés pour savoir ce qui convient à leurs enfants et là il ne faut pas lâcher !
    Bonne journée à toi.

  • je t’ai lue jusqu’au bout et attentivement . Le proviseur et les parents devraient se concerter avec ta petite-fille pour élaborer une orientation éventuelle et non parachuter des idées , comme ça , à priori . Certains profs très motivés ont aussi leur mot à dire, mettre en valeur les qualités de cette enfant au lieu de fonctionner sur les incapacités ou incompétences ou projections qu’ils font sur elle .
    Ta petite-fille a de la chance de vous avoir . Vous êtes ses meilleurs défenseurs . Il y a toujours un point d’accroche qui fera faire des prouesses -celles qu’il aime – à un jeune . (Aux vieux aussi , soit dit en passant !).
    Eduquer et son étymologie sont toujours d’actualité …
    Gros bisous et keep cool

  • mamazerty dit :

    le dégraissage se fait dès la maternelle,vois tu et je sais de quoi je parle, hein!…..ma Fillainée a eu un peu le me^me souci avec sa fille qui est en CM2 , pas une foudre de guerre, la gamine, j’avoue,elle fait le minimum syndicale et n’aime pas l’école, jusqu’au CM2 on n’a jamais trop mis les parents en garde et là tout à coup on lui propose la SEGPA…..comme dit Jill, il en faut aussi , des gens qui ne sont pas « aux commandes » et elle peut trouver s a voie ainsi (surtout la voie d e garage!)mais ne rien dire avant, ne pas mettre en garde, proposer des aides extérieures, expliquer, je trouve çà….impoli, je m’en foutiste, malséant,malsain….et j’en passe et des meilleurs!!!!l’Education Nationale est de plus en plus déprimante et opprimante, et nous voyons émerger une culture d e classes abominable!

    • dimdamdom59 dit :

      Je vais mettre mon commentaire ici pour compléter ce que dit Mamazerty. Oui le dégraissage commence à la maternelle j’en sais également quelque chose.
      Mon fils ainé étant spina bifida qui est une malformation congénitale de la colonne vertébrale avec pour conséquence une incontinence urinaire qui a été soignée seulement à 13 ans. Jusque là le gamin portait des langes, je ne fais pas de dessin sur ce qu’à été sa vie sur les bancs de l’école.
      Pourtant c’était un enfant jovial, intelligent, personne ne pouvait croire qu’il était porteur d’un si lourd handicap.
      Je l’ai mis à l’école à deux ans et demi chez nous on appelle ça les classes d’accueil entre la crèche et l’école.
      Déjà une institutrice qui pensait avoir la science infuse m’a fait comprendre qu’il jouait avec mes pieds et donc dès que j’avais tourné le dos elle lui enlevait son lange. Etant une toute jeune maman j’ai accepté et chaque fois que je voyais mon gamin à quatre heures au bout du banc à l’accueil avec des vêtements de rechange j’avais fini par le prendre en grippe. L’année suivante il était chez une autre institutrice beaucoup plus compréhensive, l’année s’était bien passée. La dernière année de maternelle il a eu une institutrice charmante mais qui en fin d’année m’a convoquée pour me dire que je devais aller voir un psy pour orienter mon fils vers une école spécialisée. Là comme ta fille je me suis fâchée en disant que je prendrais le risque qu’il fasse au moins sa première année d’école primaire et seulement là je déciderai et que ce n’était pas parce qu’il pissait dans sa culotte qu’il avait des neurones en moins!!! En plus ce n’est pas chez un pédo psychiatre qu’elle m’a envoyée mais un psychiatre pour adulte qui à mon sens aurait du être interné pour être aussi con 😉
      Donc voilà mon gamin a fait 6 années d’école primaire avec une mention bien puis deux années d’études au collège . C’est à 13 ans qu’il a été opéré de la vessie ce qui lui a permis de ne plus porter de langes, mais voilà le mal était fait il a succombé sous le regard et la moquerie des autres ce qui l’a totalement démotivé. Après ces deux années il a eu le malheur de dire qu’il aimait l’horticulture aussitôt les profs sans me concerter lui ont donné une adresse d’un lycée professionnel à 60 km de Bruxelles. Il avait 14 ans, devait se lever à 6 heures du mat pour prendre un train seul pour se rendre au lycée. Il était fier comme artaban, on a du lui acheter un téléphone mobile pour qu’il puisse nous prévenir en cas de soucis et c’est là que tout à commencé. Dépendance à la drogue et à l’alcool et à la cigarette, on n’a plus pu le raisonner, il a arrêté l’école à 16 ans.
      Je n’ai jamais remercié la direction de l’école qui l’a orienté dans cette direction surtout sans concerter les parents. J’aurais du refuser comme lorsqu’il était en maternelle!!!

  • croc dit :

    J’ai connu le même problème avec mon fils. Il était résolument rebelle et réfractaire à l’enseignement classique . A la sortie de 4e, forcément on m’a proposé l’apprentissage, avec une orientation d’office. Comment un gamin de 14 ans peut-il savoir ce qu’il veut faire plus tard ? Le savoir vraiment, je veux dire, on oublie les rêves farfelus style essayeur de matelas ou pilote de F1 😆 J’ai refusé et et toutefois sachant que l’enseignement traditionnel le gavait profondément, après en avoir discuté avec lui, je l’ai inscrit en maison familiale rurale : enseignement alterné : cours normaux, et une fois par trimestre, stage de 1 mois ou 6 semaines dans une entreprise de leur choix. Interne (là, j’étais ravie, la corvée des devoirs divisée par 2, youpi !). Déclic. A son 3e stage, il a flashé sur un métier : jardinier paysagiste. Il a quand même passé le brevet, et en suivant, entré en apprentissage. Titulaire de son BEP il a bien bossé. Voilà. L’ainé a fait mieux : arrivé en terminale, ce renégat a tout lâché pour s’engager dans l’armée 👿 , quant à la dernière , euh…. je ne m’étalerai pas sur le sujet explosif de ses études….. Auparavant, j’avais été secrétaire de l’intendance d’un CFA et j’avais constaté que tous les m^mes qui bossaient en cuisine ou en service restaurant avaient été poussés sur dans cette voie par des crétins bien intentionnés des collèges : allez, dégagez, voie de garage. Pourtant ces gamins étaient loin d’être bêtes.
    Pour finir, je terminerai sur une pensée profonde qui rejoint ton commentaire sur les grues : quand je vois ce que les pigeons font sur les bancs, je remercie Dieu de n’avoir pas donné d’ailes aux vaches 🙄
    Bisous du jour gris, brouillard…

  • Renée dit :

    et tu as bien raison de toute façon rare sont ceux qui choisisse une voie et reste dans la même branche toute la vie alors autant qu’elle ai un bon bagage scolaire. Pis quoi c’est pas le père ou la mère ni même la concernée….Bientôt il vont carrément leur dire *prend le balais va balayer dehors* ou bien?
    Bises passage rapide

  • mariemathieu dit :

    Bravo Flo, il faut vider son sac, comment peux-t-on agir ainsi avec des ados qui en plus sont vulnérables, on en entend des vertes et des pas mures, pas plus tard que tout à l’heure Isabelle ma fille est en colère aussi, Zélia est en 4 ème et la prof de SVT (je ne sais pas bien ce que cela recouvre comme matière) a décidé de mettre un 4 sur 20 à toute la classe pour un devoir non réussi, de ce fait la moyenne a chuté!!! J’aime beaucoup Talia comme prénom. Et puis les enfants s’éclatent dès lors qu’ils trouvent leur voie, mais si on les oblige ,alors cela ne va plus du tout. Que sait-on de l’avenir? bon, elle pourrait faire mieux, j’en ai une Garance, qui se la coule douce elle est en 3 ème, il va falloir qu’elle bosse un plus l’année prochaine. Du moment que les enfants ont la moyenne sans se forcer, c’est que ça va! Bisous et bonne après-midi MTH

  • kprice dit :

    Ben voilà, ils ont réussi à mettre notre Florence en colère … 😈
    Mais tu as bien raison de faire ce coup de gueule. Le cors enseignant aurait bien besoin d’un cours de rattrapage en psycho ! Déjà, la manière d’agir est plus que limite 🙄
    Quant à l’orientation, ça m’a toujours fait marrer, ça n’a aucun sens, surtout que rien n’est personnalisé.
    Et puis en 4ème, la plupart n’ont aucune idée de ce qu’ils veulent. Comment veux-tu à 13 – 14 ans être fixé ? C’est du grand n’importe quoi. Et au final, ce sera bien à l’élève de choisir … mais de grâce, qu’on lui laisse le temps !
    Je n’ai pas connu ce problème avec ma fille. Non pas qu’elle aime particulièrement les études, mais elle a toujours eu une scolarité sans souci (faut dire qu’avec sa mère elle avait intérêt à filer droit 😉 ) Au lycée on lui conseillait de faire un BAC S … mais elle a tenu bon, elle voulait ES … et c’est ce qu’elle a fait, et est bien contente, car maintenant elle fait exactement ce qu’elle aime … et c’est le principal ! Donc, que ta fille et ta petite fille leur tiennent tête et ne se laissent pas faire surtout !

    Bon allez, si je te dis que j’ai lu jusqu’au bout, tu me crois ? … ben oui … jusqu’au dernier mot … nan mais ! 😆

    Bisous Florence … et bonne soirée … sans te prendre la tête hein 😉

  • martine dit :

    Bonjour Florence,
    Bien sûr que je suis allée jusqu’au bout et je comprends ta colère. C’est quoi ces façons de faire ? Pour dégouter et humilier les élèves, ils savent largement y faire. Nadège a bien raison de ne pas se laisser faire, c’est elle qui décide pour sa fille et je pense que Talia aussi à son mot à dire. C’est vraiment du n’importe quoi. J’aurais beaucoup à dire aussi au sujet de l’école pour ma fille… J’espère que les choses vont rentrer dans l’ordre et que Talia va reprendre confiance en elle et ne pas se sentir trop blessée quand même…
    Pour les tenues que ma fille a faite, non elle a choisi les poupées avant, tant qu’à faire des poupées qui n’avaient pas de tenue maison… Elle y pensait mais il faut qu’elle crée ses propres modèles pour ne pas avoir de problèmes.
    J’espère que ce n’est pas une intervention trop grave pour ta maman. ça te donnera l’occasion de voir petits et grands. Que du bonheur ! 😉 Tu vas être impatiente…
    Bonne journée et gros bisous
    martine

  • clara65 dit :

    Pour moi, tout est à revoir dans l’Education Nationale, mais à chaque nouveau ministre, on change quelque chose qui se greffe sur autre chose et cela donne une grosse pagaille ! Ni la majorité des profs, ni la majorité des élèves ne peuvent se motiver ainsi.
    Moi-même, j’ai subi une mauvaise orientation (déjà, en 1967) parce que j’avais un très mauvais prof de maths et que je n’avais pas la moyenne !
    Ta fille et la petite ont eu raison de tenir tête au proviseur. A mon époque, mes parents ni moi n’étions en capacité de le faire.
    Je te signale aussi que sur ces gifs, il y a aussi beaucoup de fautes, « ça m’énerve », ne prend qu’un n !! On voit où on en est en orthographe.
    Bisous.

    • florence dit :

      Florence – Testé pour vous
      Oh…un double N à énerve…ça m’énerve…mais j’ai rectifié et remis de l’ordre dans le gif…1 N sans s’énerver 🙂 Merci Clara pour l’avoir vu

  • EvaJoe dit :

    Ah comme ce genre de coup de gueule fait
    du bien, et surtout comme je comprend toute
    la lignée, que ce soit ta petite fille, fille ou toi
    avec les profs il ne faut jamais se laisser marcher
    sur les pieds sinon ça les conforte dans leur
    pouvoir de mandarins, tel des pontes de l’Education
    Nationale.
    J’ai lu deux fois plutôt qu’une et ce jusqu’au bout.

    C’est quoi ces conneries de venir la déranger en
    Plein cours et là elle allait rendre un devoir
    où elle a obtenu 13. C’est quoi ces imbéciles
    Qui dictent du haut de leurs sottises le droit
    d’aller ici plutôt qu’ailleurs.
    Ta petite fille à tout de même au moins dans cette
    matière de bonnes notes. Vraiment c’est
    incompréhensible.
    Tous ces profs, ces nantis on devrait les recycler
    J’ai aussi été confronté à ce genre de situation
    Pour mon fils ainé mais là avec du recul je ne
    regrette pas de m’être faites sa prof principal
    que j’avais trouvé à l’arrêt de bus. Elle a su comment
    Je m’appelais et lorsque mon second fils l’a eu
    elle n’a fait aucune vague, au contraire mais il
    le méritait elle le prenait en exemple jusqu’au
    jour ou ayant rendu un compo française nul
    je lui ai dit au Conseil de classe devant tous ses
    pairs qu’ en matière de notes elle était nulle.
    J’ai montré ce que mon fils avait rendu et la note
    qu’il avait eu. Le principal lui a juste demandé
    si ce jour là elle avait oublié ses lunettes.
    Du coup à moi il m’a félicité d’être juste rare
    était les parents qui contestaient ce genre de notes.
    Ma réponse a été la suivante: si vous n’en connaissez
    pas la raison Mlle Truc la connaît.
    Bref je m’étais vengée de leurs ignominies et
    celle-là à payer pour tous les autres.
    Bisous je file

  • pimprenelle dit :

    Et pan ! Tu as bien fait et ta fille pareillement ! Il y a

  • pimprenelle dit :

    Tu vois j’ai encore dû laisser traîner un doigt où il ne fallait pas !
    Je disais donc que certains se croient tout permis et surtout agir de cette manière, c’est impensable.
    Juste deux petits exemples :
    Ma petite soeur, il y a … zut, je ne sais même plus combien d’années, je dirai dans les 47ans a été catalognée un peu comme cela. Maman a dû se fâcher car on voulait la mettre en couture et quand tu voyais ma soeur tenir une aiguille, tu comprenais tout de suite que ce n’était pas pour elle. Cela ,ne l’a pas empêchée d’avoir ses examens. Tu vois cela ne date pas d’hier.
    Autre chose mais à l’envers : une amie a dû se battre avec profs et proviseur pour que son fils ne continue pas la voie qu’eux avaient choisie pour lui car il voulait être tailleur de pierre. Il est entré chez les compagnons et tout a bien marché.
    Bisous florence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.

Besoin d’un pro au meilleur prix ?

Vous recherchez un traiteur, un pro du spectacle, etc etc...quelque soit votre besoin, Lememo.com vous le trouvera...par exemple, s'il vous faut un DJ...cliquez ci-dessous !

logo

 

Besoin d’un chauffeur ?

A Montpellier (et dans les environs), pour être transporté n'importe où, il faut appeler Tommy's line :

cliquez  ci-dessous pour accéder au site

Logo VTC

Cliquez ci-dessous pour obtenir un devis

Allez y, cliquez !

Fouillez dans les catégories
Nombre de visiteurs

Compteur Global gratuit sans inscription

Abonnez-vous, c’est gratos

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!