Cette semaine, mon article pour la communauté  ”Communauté 1915 - 2015“ (cliquez sur le logo pour tout savoir) sera fait de cartes postales illustrant la vie dans cette guerre.

En cherchant sur le net, j’ai trouvé un site sur lequel sont rassemblées des cartes postales de 1914 – 1918. J’en ai sélectionné quelques unes (cliquez sur les images pour les voir en grand format)

repos du guerrier 1914-1948A Nantes, des soldats posent au cantonnement sur leur couche de paille dans une grange. Ils sont avec des civils (des enfants sur la gauche de la photo). A second plan, certains dorment sur des bancs.

 

corvée eau potable 1914-1918Corvée d’eau potable au Hartmannswillerkopf (ou le Vieil Armand), en Alsace. Le ravitaillement en eau, surtout pendant les grandes chaleurs estivales, est problématique. Les mulets que l’on a fait venir d’Algérie pour porter les précieux tonneaux ne suffisent pas à étancher la soif des poilus.

 

barbier et coiffeur 14-18Quand les soldats quittent les tranchées, ils peuvent se laver, se changer, se faire couper la barbe et les cheveux. 

 

boutique du coiffeur 14-18« La boutique du coiffeur », abri de branchages dans lequel apparaît un homme prêt à se faire raser. Sur la carte postale, on peut lire « la grande guerre de 1914-15 »

 

le PCF 14-18A la base, les poilus doivent recevoir 200 grammes de corned beef en boite par jour, et jusqu’à 500 grammes de viande fraîche. Mais ce sont souvent les morceaux de qualité inférieure qui arrivent aux mobilisés du front. « Tout le monde s’est servi avant et c’est toujours le PCDF- « Pauvre Couillon Du Front »- qui mange le plus mal ». Sur cette carte, la guerre s’appelle encore « guerre de 1914-1915 ».

 

les boulangers 14-18D’impressionnants fours de campagne où s’activent les boulangers, qui produisent le pain pour les soldats. Chaque soldat a droit a 700 grammes par jour.

 

le courrier 14-18Le courrier, plus important que la soupe. Véritable soutien moral pour les soldats.

 

ménage dans les tranchées 1914-1918Dans une tranchée reconquise, dans l’Aisne en 1917,  il faut aussi faire du ménage.

 

appartement de poilusAu début de la guerre, la vie dans les tranchées de l’Argonne avec l’entrée d’un appartement de poilus.

 

cantinière 14-18Carte postale du 29 octobre 1914,  représentant Madame RICAUX, l’unique cantinière du front.

 

Pour retrouver toutes les cartes postales, tirées du livre « la Grande guerre à travers la carte postale ancienne » de Jean-Yves Le Naour, allez sur le site lintern@ute.com en cliquant ICI

 

 

 

8 Responses to J’ai Testé la Carte postale de 1914 à 1918…la vie, au quotidien !

  • clara65 dit :

    J’ai toute une collection de ces cartes puisque mon grand-père en envoyait une chaque jour à ma grand-mère. Malheureusement, lors d’une inondation de sous-sol chez mes parents, beaucoup ont été détruites.
    C’était déjà comme aujourd’hui, c’est toujours le pauvre couillon qui paye pour les riches et les débrouillards.
    Quand on parle de cette guerre qui date seulement de 100 ans, on croirait que cela s’est passé il y a des siècles, tellement cela paraît décalé pourtant c’est une poussière de temps !
    Pour mes parents, merci de me demander des nouvelles, ils vont très bien, cela a été une excellente décision. Ils sont toujours entourés et se sont faits de nombreux amis parmi les résidents.
    Bisous et bonne journée, ensoleillée, oui je l’espère, bien que pas très chaude.

  • martine dit :

    re-coucou Florence,
    Tu as fait une nouvelle fois un article très intéressant. On en apprend beaucoup avec ces cartes postales. Avec les dates, on ressent parfaitement qu’ils étaient convaincus qu’elle irait très vite cette guerre, malheureusement ça n’a pas été le cas…
    Pour le défi, le thème est joker, alors la surprise est totale… Je te dévoile un petit secret…. Mes photos sont prises depuis plus d’un mois, ce sera comme un petit conte… il me reste à les mettre en place….
    Bonne journée et gros bisous
    martine

  • jill bill dit :

    Bonjour Florence, brave madame Ricaux va… ah quelle vie, si on peut encore appeler ça vivre tuer son prochain au champ de bataille… merci à toi, bon vendredi, jill

  • Francine Clio dit :

    Ces cartes postales ainsi que toutes celles qui montrent la vie (si l’on peut dire) durant la guerre 1914-1918 sont extrêmement émouvantes !
    Merci pour cette idée et pour l’hommage ainsi rendu à tous ceux qui ont vécu ces moments terribles.
    Je viens de retrouver dans les affaires de maman une carte postale (écrite par l’un de mes grands-parents) , photographie représentant Ypres dévastée avec un texte de famille qui décrit les conséquences pour mes arrières-grands-parents qui y habitaient et ont dû fuir en 1914.
    Je l’ai photographiée et je ferai au moins un article à partir de cette photo, quand j’aurai déménagé à 2 pas de là…retour à mes racines.
    Je te fais de gros bisous, Florence.
    Francine Clio.

  • Je suis toujours très émue en venant sur vos pages.. merci beaucoup pour ces rappels de souvenirs si douloureux pour de nombreuses familles.. tous ont souffert… tous souffrent lors de conflits ici ou là ! Ils ont sont tous cruels, et pourtant.. ON recommence.. pour le bonheur des marchands d’armes!
    Pov’ petite annesse.. venant d’A!gèrie pour faire les transports..
    Merci beaucoup pour vos reportages

  • Renée dit :

    ont est loin des cartes avec plages soleil pin-up et palmiers!!!!!!!!!! Belles collections toutefois et bon moyen de montrer cette guerre…………………..Bises ça va Wasa a supporter la stérilisation? et le petiot?

  • Coucou la Flo !
    Il y en a eut des cartes postales de cette grande guerre j’en ai du grand-père de mon mari qui lui a fait un carnet de route avec photos. Elles sont émouvantes. Comment vas-tu fait beau à Toulouse ? Bonne soirée et gros bizoux Doubs !

  • jazzy57 dit :

    Une belle série de cartes postales qui nous renseigne sur toutes les nécessités que supposaient cette guerre .
    C’est vrai que pour la nourriture cela devait demander une sacrée intendance .
    Un billet tres intéressant avec ces documents .
    Bonne soirée
    bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.

Besoin d’un pro au meilleur prix ?

Vous recherchez un traiteur, un pro du spectacle, etc etc...quelque soit votre besoin, Lememo.com vous le trouvera...par exemple, s'il vous faut un DJ...cliquez ci-dessous !

logo

 

Besoin d’un chauffeur ?

A Montpellier (et dans les environs), pour être transporté n'importe où, il faut appeler Tommy's line :

cliquez  ci-dessous pour accéder au site

Logo VTC

Cliquez ci-dessous pour obtenir un devis

Allez y, cliquez !

Fouillez dans les catégories
Nombre de visiteurs

Compteur Global gratuit sans inscription

Abonnez-vous, c’est gratos

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!