Pour la communauté  1914 - 2014  (dont je fais partie), cette semaine je vais, sans prendre votre température, vous parler du thermomètre.

Qui n’a pas déjà pris sa fièvre avec ce sacré vieux thermomètre ?

Avant la guerre, la fabrication ainsi que la production du thermomètre médical étaient allemandes…dès le début du conflit, on se retrouve à court de thermomètre…il en existe bien des britanniques ou américains mais ils sont peu pratiques et peu nombreux.

En 1914, la France commence d’abord par acheter tous les stocks disponibles sur le territoire…mais très rapidement, on ne trouve plus un thermomètre disponible. Alors on les achète en Suisse, en Grande-Bretagne, aux USA…mais ils sont chers et mal conçus (il faut parfois éliminer 80% d’un lot)…alors que faire ? Comment va-t-on vérifier la température du soldat ?

Monsieur Godart charge le pharmacien principal Pellerin (puis Trimbach) de mener une étude afin de régler le problème et c’est ainsi qu’un atelier voit le jour en septembre 1916 dans un bastion du fort de Vanves.

 

Au début, ce sont des prisonniers allemands, spécialistes de la fabrication du thermomètre,  qui sont utilisés comme main-d’oeuvre. Des ouvriers et ouvrières français sont embauchés et formés à ce travail…et c’est ainsi qu’on a pu de nouveau envoyer de nombreux thermomètres sur les lieux des batailles afin que soient prises la température des soldats.

 

fabrication du thermomètre

 (en cliquant sur l’image, vous arrivez sur le site « les pharmaciens pendant la 1ère guerre mondiale »)

 

 

9 Responses to J’ai Testé la fièvre pendant la guerre…il fallait des thermomètres!

  • jill bill dit :

    Bonjour Florence… Oh si j’ai pris et ça reste dans les annales hein… après sous le bras en grandissant, nan mais maman !!! Merci pour ta page du jour, bon W-E jeune fille @+ JB 😉

  • mamazerty dit :

    « çà reste dans les annales » dit Jill…. :mrgreen: 😈 😆
    j’avoue que question annale je ne m’y connais pas tant que çà, j’ignorais que la guerre des thermomètres avait eu lieu!
    ah les fameux thermomètres au mercure…. 😥 😕
    je te souhaite d e bonnes vacances Florence, vaut mieux ramener un Ecossais qu’un nez cassé, en tout cas ramène nous quelques tests genre « j’ai testé la panse d e brebis farcie »….et pitêt quelques photos?
    bisous ,bonnes routes, in english good roads

  • Cathy dit :

    Bonjour Florence,

    Voilà qui est intéressant. Tu as exploité un sujet auquel je ne m’attendais pas et dont je n’imaginais pas qu’il ait pu exister durant cette guerre.
    Cette communauté nous permet d’en apprendre chaque jour davantage !

    Merci et bon week-end. Bonnes vacances aussi si elles sont proches (l’Ecosse est très agréable, surtout si tu vas dans la région des lacs où j’ai déjà séjourné ! Ne cherche pas le monstre il n’y est pas – « j’ai testé » ! rire).

    Cathy.

  • errances dit :

    le moins qu’on puisse dire c’est que tu as de la suite dans les idées, voilà un fait que je pense peu connaisse. ça doit être drôlement embêtant de ne point trouvé cet outils qui a évoluer lui aussi de manière spectaculaire au fil du temps…Merci ma belle fort inintéressant, comme quoi parler des fesses n’est pas toujours mauvais….ho mais je divague là. Bises

  • clara65 dit :

    Coucou Florence, toujours là ? et Nessie alors ? il me tarde ! 😉
    Pour le thermomètre, encore une question sur laquelle je ne m’étais jamais penchée !
    Comme quoi, les guerres parfois font avancer le progrès.
    Tu as vu maintenant, comment ils font dans les aéroports, à cause d’Ebola ? c’est un petit appareil qu’on braque sur les passagers et qui détecte la fièvre.
    Bises amicales.

  • flipperine dit :

    et les thermomètres d’aujourd’hui ont bien évolué par rapport à ceux que nous avions avant

  • martine dit :

    Bonjour Florence
    Super intéressant ton article ! tu nous apprends plein de choses avec tous tes articles pour cette communauté, merci..
    mais non, ta phrase ne faisait pas bizarre.. rires… c’est qu’en général, c’est plutôt d’une robe qu’on dit qu’elle est mignonne, rarement d’une petite culotte.. rires… mais bon, on ne va pas te traiter de pervers pour autant, ne t’inquiète pas… rires…
    On a eu de la grisaille hier et la pluie revient déjà aujourd’hui…
    Rien de spécial de prévu, du courant….
    Tu as mis un autre article, je crois, je reviens…

  • Evajoe dit :

    Coucou Florence,

    Comme tu es partie je te dirais que l’on t’as surement testé, :mrgreen: avec le thermomètre de l’aéroport et j’espère que tu n’avais pas de fièvre car l’Angleterre, voir l’Ecosse comme la France ne veulent pas d’Ebola….

    Sujet inconnu que celui que tu nous as exposé comme quoi nous en apprenons énormément grâce à la communauté de Clara.

    Bonne vacance et frotte bien ton nez, :mrgreen: sur celui de Nessi, mais gaffe aux microbes.

    Bises

    EvaJoe

  • Francine Clio dit :

    Bonjour Florence, le thermomètre …nous y sommes tellement habitués ! Belle idée que d’avoir cherché à quand remontait son invention et son développement , surtout dans ce contexte !
    Bisous et bon weekend. Francine Clio.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.

Besoin d’un pro au meilleur prix ?

Vous recherchez un traiteur, un pro du spectacle, etc etc...quelque soit votre besoin, Lememo.com vous le trouvera...par exemple, s'il vous faut un DJ...cliquez ci-dessous !

logo

 

Besoin d’un chauffeur ?

A Montpellier (et dans les environs), pour être transporté n'importe où, il faut appeler Tommy's line :

cliquez  ci-dessous pour accéder au site

Logo VTC

Cliquez ci-dessous pour obtenir un devis

Allez y, cliquez !

Fouillez dans les catégories
Nombre de visiteurs

Compteur Global gratuit sans inscription

Abonnez-vous, c’est gratos

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!