Hier matin, je suis allée promener mes chiens dans la lande, qui est à 2 pas de chez moi…bon, ok, je l’avoue ça n’est pas une lande, mais un champ. Puis ça n’est pas à 2 pas mais peut-être à 100 pas (en fait, je n’ai jamais compté).

Bref, je me baladais dans ce champ lorsque je me suis aperçue qu’il y avait des milliers d’escargots un peu partout…ok, ok, il n’y en avait pas des milliers mais une bonne dizaine…il y en avait des gros, des moyens et même des petiots qui partaient seuls à l’aventure, volant de leurs propres ailes (je n’ai pas vraiment vu leurs ailes, mais qu’importe !)

escargot sur la route 2

 Certains étaient morts, séchés par le soleil ou affamés, malmenés, enlevés et brutalisés. Puis il y avait les aventuriers, les téméraires,  ceux qui avaient décidé de passer de l’autre côté, d’aller là où l’herbe semblait bien plus verte. Vous le voyez, là, sur la photo, ce petit point sur la gauche de la route ? Oui, oui, c’est bien un escargot migrant !

Escargot sur la route

 Je suis allée voir ce courageux et lui ai dit « attention, tu vas te faire écraser, tu risques ta vie à vouloir ainsi traverser ! »

Il m’a juste répondue, sans même s’arrêter d’avancer (à 0,0000001 km à l’heure) « qu’importe les risques, je vais tenter ma chance ! De ce côté de la route, il n’y a rien, aucun avenir. Si je reste ici, je mourrai soit de la faim, soit emprisonné, torturé par ceux qui dirigent notre colonie parce qu’ils veulent tout régenter et nous empêcher de penser, de parler. Alors oui, je vais braver tous les dangers pour essayer d’avoir une vraie vie ! Peut-être que je mourrai en tentant d’y arriver mais je n’abandonne pas ! Je me suis fait escroquer par les passeurs qui m’ont promis de m’aider puis finalement m’ont laissé tomber (après avoir encaissé toutes mes économies). Mais ça ne m’arrêtera pas et je vais essayer de passer, même si je dois en crever ! »

Je l’ai pris par la coquille et sans rien lui demander, je l’ai aidé…je l’ai doucement déposé là où il voulait aller et il a disparu, heureux…sa vie n’allait pas être de tout repos, il n’en était pas sorti pour autant, mais au moins il était libre et vivant !

Bref, hier matin je suis allée me promener dans le champ près de chez moi…champ qui à la tombée de la nuit prend une couleur, une ambiance particulières

le soir 2

 

et qui change encore d’apparence lorsque les lampadaires s’allument, au moment où s’impose la nuit

Le soir

 

J’espère que les escargots qui voulaient passer y sont arrivés, sans se noyer, sans se faire écrabouiller, tuer. J’espère qu’ils auront une meilleure vie que celle qu’on leur imposait dans leur pays. J’espère qu’ils rencontreront plein de coeurs pas arides pour les aider. J’espère vraiment qu’ils s’en sortiront, sans se faire bouffer ni trucider

bateau-pneumatique-charge-de-migrants-(photo AFP – Migrants dans un zodiac)

Nous devrions  tous avoir les mêmes chances d’une vie, quelque soit l’endroit de notre naissance !

cercueils des migrants(migrants morts lors d’un naufrage…plus de 300 cadavres repêchés. photo AFP)

 

 

14 Responses to J’ai Testé coûte que coûte, il voulait passer !

  • clara65 dit :

    C’est une bonne comparaison !
    Je suis pour, bien sûr, sauver tous ces pauvres gens, mais je suis encore plus pour qu’ils vivent chez eux et par conséquent qu’on fasse en sorte que cela se réalise.
    Car j’ai vu hier un reportage sur certains migrants qui sont là depuis plusieurs années et qui vivent encore dans la rue et dans la misère financière, intellectuelle, sociale, affective…
    Où vont-ils aller ces milliers de gens ? pourra-t-on les absorber ? malheureusement, je ne crois pas.
    A part ça, je suis en train d’écouter Emmanuel Todd sur France Inter au sujet de son bouquin qui va à l’encontre de ce que pense la majorité de ceux qui ont manifesté le 11 janvier. Tu sauterais au plafond, toi qui vraiment es Charlie. C’est étonnant de sa part !
    Bises et bonne journée.

  • jill bill dit :

    Bonjour Florence, traverser la route n’est pas sans danger pour l’escargot lent… l’herbe de l’autre côté est tentante… la vie y semble plus belle, hélas c’est trompeur, le paradis terrestre n’existe pas…. mais pour certains pas d’autre choix que d’y croire… triste de devoir en arriver-là quand chez soi la vie vous pousse à faire la malle… Merci à toi, bon lundi, jill

  • Si seulement on arrivait à comprendre que plus d’habitants , ça fait plus de consommateurs et donc plus de travail pour produire , loger, etc . Au lieu de rabâcher qu’ « ils » nous encombrent . On les a spoliés , envoyés au front, piqués leurs richesses et on fait la fine bouche . Purée d’Occidentaux , mémoire courte !
    petit escargot , avec tes copains , trouve -toi de la bonne salade . Il y a le choix , mâche , laitue , cresson , endive , batavia …

    Merci pour ce billet . Bisous

  • Evajoe dit :

    Bonjour Florence,

    Partir pour une meilleure vie comme dans ton texte les escargots, comme à nos portes des migrants…Un texte qui dit beaucoup sur l’envie de quitter des lieux inhospitaliers pour d’autres qu’ils espèrent meilleur..Mais avant d’y arriver que d’obstacles, que d’embûches!

    Quand je vois chez nous que lors de la transhumance des grenouilles on empêche les voitures les nuits de passer, car elles immigrent la nuit….

    On ne pourra calmer la mer pour qu’elle soit d’huile mais sauvons ceux qui sont déjà en mer, et trouvons une solution pour les milliers d’autres en partance.

    Un sujet fort ce matin écrit d’une manière ironique, voire même tendre.

    Belle comparaison!

    Blle journée et bises du lundi d’EvaJoe

  • marie mathieu dit :

    Bonjour Florence, j’adore ton histoire, elle est très morale, c’est très bien écrit et colle à l’actualité bisous et bonne journée MTH

  • Renée dit :

    Florence. BRAVO parlé de fait tragique avec doigté et juste comparaison voilée moi je dis BRAVO…….comme ça c’est franchement facile a comprendre même pour des enfants et surtout comme on s’y attends pas tous le monde lis jusqu’au bout, ce qui ne serais peut-être pas le cas autrement….Bisesssss

  • Coucou la Flo !
    Ce jour j’ai fais une note sur l’escargot mais pas le même sujet moins triste. Bien ce sauvetage tout à ton honneur pour l’escargot ce fut facile mais pour les humains c’est une autre histoire. Merci je vais bien… et toi ? le soleil n’est pas venu ici mais il a fait lourd et j’ai jardiné. Bonne soirée à Toulouse et gros bisous Doubs !

  • dimdamdom59 dit :

    Super juxtaposition de faits!!!
    Et bien c’est drôle, le 1er mai j’ai fait une grande marche, je marchais tout en regardant le sol, car il était boueux , afin de ne pas me casser la binette. Je voyais des fourmis très affairées et une pensée m’est venue. D’abord j’ai évité de leur marcher dessus, j’ai imaginé des catastrophes comme ces boats-people ou le Népal etc …
    Pauvres fourmis qui sans s’y attendre reçoivent sur leur tête une masse énorme qui détruit tout et fait des milliers de morts. Et je m’étonne de voir comment à chaque fois elles s’organisent et redémarrent tout à zéro. C’est formidable quand même cet instinct de survie chez les animaux. Et je pense qu’il en est de même pour nous les humains. Je regardais Envoyé Spécial et des hommes et des femmes migrants expliquaient qu’ils savaient ce qu’ils risquaient, mais à choisir entre leur vie pourrie chez eux et ce qui représente pour eux l’Eldorado leur choix est fait!!! J’ai été dégouté d’entendre chez nous en Belgique que le ministre en charge de l’immigration proposait que les bateaux qui transportent ces gens illégalement devaient être détruits à partir de la Lybie. Et a t-il pensé au sort des migrants ??? Connaissant son passé d’extrême droite j’en doute fort!!!
    http://deredactie.be/cm/vrtnieuws.francais/Politique/1.2326530
    Bonne journée Florence.
    Domi.

  • Marie dit :

    Il y a longtemps, j’avais vu (et photographié)
    un escargot qui franchissait une ligne blanche sur la route.

    J’en avais fait un article similaire au tien dans mon ancien blog, en
    faisant un parallèle entre le gastéropode et tous ceux qui osaient d’une manière ou d’une autre,
    franchir la ligne qui sauve, d’une façon ou d’une autre.
    .
    A cette époque (de mon ancien blog…), on ne parlait pas encore des migrants de
    la Méditerranée (presque 6000 secourus durant le dernier week-end).

    « Est-ce ainsi que les hommes vivent ? »

    Nous vivons une époque terrifiante.

  • mamazerty dit :

    ouiiiii on pourrait les « absorber » (quel mot terrible!!!!);Jean Ziegler qui a oublié d’être con le démontre dans ses livres!!!!c’est juste que nous ne le voulons pas…(quand je dis nous, c en’est ni toi ni moi mais nos gouvernements qui se cachent d e leurs incompétences en leur mettant sur le dos les résultats d e leurs incuries!)
    Quelle tristesse!!!!!

  • Bien Le Bon Jour, Florence… Tombé Par Hasard Sur Ce Ciel En Cherchant Une Image de Lampadaire… Je Vous Rejoins Et Soutiens Sur Le Sort des Migrants Et Autres Boat-People, Comme Celui De Chaque Être Humain Qui a, Un Jour, Osé. Belle Journée Et Bon Combat… A Bientôt… Jean-Christophe

    Aaah+%2C+l%27+Amour.jpg

  • C’Est Ce Ciel Si Joli Qui Parmi des Dizaines D’Images m’a Fait Venir Chez Vous… Merci de Votre Messa

  • Un Mot : « Suerte ! » Pour Ces Petits Escargots Comme Pour Vous Et Nos Nouveaux Européens… Qu’Elles Et Qu’Ils Vivent En Paix Et En Harmonie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.

Besoin d’un pro au meilleur prix ?

Vous recherchez un traiteur, un pro du spectacle, etc etc...quelque soit votre besoin, Lememo.com vous le trouvera...par exemple, s'il vous faut un DJ...cliquez ci-dessous !

logo

 

Besoin d’un chauffeur ?

A Montpellier (et dans les environs), pour être transporté n'importe où, il faut appeler Tommy's line :

cliquez  ci-dessous pour accéder au site

Logo VTC

Cliquez ci-dessous pour obtenir un devis

Allez y, cliquez !

Fouillez dans les catégories
Nombre de visiteurs

Compteur Global gratuit sans inscription

Abonnez-vous, c’est gratos

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!