Avec les événements dramatiques, l’ambiance morose, je n’avais plus écrit d’article pour la communauté ”Communauté 1915 - 2015“ (cliquez sur le logo pour tout savoir). Puis cette semaine, j’ai lu (sur les conseils d’une copine blogueuse) :

livre

De quoi parle le livre :

En Lorraine, pendant l’hiver 1918 -1919, dans un village en ruines, à quelques kilomètres du front, une communauté de rescapés s’organise pour que la vie redémarre.

Louise, 16 ans, violée, martyrisée par des soudards, a été recueillie au 1 rue des petits-pas par une sage femme qui va lui transmettre son savoir : accoucher mais aussi soigner les maux courants. Dans ce village, ravagé par la guerre, les légendes et la haine nourrissent les peurs. Louise va devoir les affronter car elle exerce son métier dans l’illégalité, élève un enfant qui n’est pas le sien. Dans cet univers, l’horreur et la malveillance rivalisent avec solidarité et espoir.

Dure dure comme lecture. Je n’avais jamais pensé à la période « après la signature de l’armistice…à la manière dont il fallait se débrouiller pour évacuer les ruines,  cultiver la terre dans des champs truffés de mine et d’obus, se nourrir, trouver des denrées malgré la destruction des magasins, des fournisseurs, les artisans morts à la guerre, etc etc… Ce livre nous décrit la remise en route de tout un pays…avec les méchancetés, les jalousies, les peines, les horreurs de chacun et de chacune.

Louise tente de faire le bien, souvent envers et contre tous, et pratique illégalement son métier de sage-femme. Vous saviez qu’à partir de 1916, les prétendantes sages-femmes devaient passer un brevet et avoir plus de 19 ans ? Elles avaient le droit de pratiquer l’épisiotomie, mais l’interdiction d’utiliser les forceps ou de faire une césarienne, encore moins de pratiquer un avortement sous peine d’être condamnée aux travaux forcés à vie. 

J’ai aimé lire ce livre, même si plus d’une fois je me suis dit « Pourquoi reste-t-elle avec eux ? Mais qu’ils se démerdent ! » Certains sont tellement antipathiques, mesquins, jaloux…c’est horrible ! Le livre dépeint l’horreur, la mort, la tristesse…il n’est pas facile à digérer…surtout par les temps qui courent !

Mais comme j’ai beaucoup aimé, j’ai commandé (de la même auteure) : l’enfant-rien…dont j’ai lu quelques lignes : « Mon nom est personne. Je suis un enfant-rien, avec un père-néant, une mère-tas-de-fraises-à-la-crème et je peux disparaître. Je m’appelle Adrien. Dans Adrien, il y a rien. »

Je ne pense pas sourire souvent pendant ma lecture…je vais surement plonger dans le regard d’un enfant triste…triste et désarmé comme sur ce dessin trouvé sur le net

dessin

 

 

 

17 Responses to J’ai Testé 1, rue des petits-pas…une plongée dans l’après-guerre !

  • clara65 dit :

    Je vais voir si ce livre est à la bibliothèque. Bien sûr, il n’est sûrement pas fait pour avoir le moral, mais comme je le dis souvent, il faut savoir, même si ce n’est pas souvent marrant !
    Faut-il désespérer de l’Homme, de manière générale ? je ne sais, il faudrait peut-être ne se pencher que sur du positif, finalement ?
    Il me tarde dimanche soir pour savoir si on peut encore espérer.
    Bises et merci pour la communauté.

  • voay dit :

    Bon, ne m’en veux pas, mais je ne le lirai pas. Aucun des deux, d’ailleurs, bien que j’admire le talent d’écrivain de Nathalie Hug, mai pas envie de me plonger dans la mesquinerie et la méchanceté, il y en a déjà bien assez en vrai…
    As tu lu ce que je te disais hier, à savoir que ma vraie lettre au Père Noël a été envoyée à notre chère administrative en courrier privé. Ce que j’ai publié n’est qu’un « anti-conte » 🙄 , histoire de commenter l’actualité.
    Bon, prête pour le débarquement ? Nous ici, ce sera très calme, tous les petits-enfants passent les fêtes dans la famille de la partie adverse 🙂 , nous n’aurons que mon grand fils, youpi, des fêtes dans le calme, et je pourrai ainsi avoir le cadeau d’anniversaire que je préfère : pouvoir flemmarder !
    Bises d’ici, -1 ce matin, mais beau soleil qui s’annonce

  • voay dit :

    En réponse à ta question : première publication le 17 décembre 2009, sur un ancien blog, alors tu vois….. j’ai tout juste un peu remanié, mais très très peu 👿

    • Florence dit :

      Florence – Testé pour vous
      C’est un truc de fous, vraiment…ça correspond tellement à la période…comme quoi, rien n’évolue, c’est toujours la merde, voire plus 🙁

  • jill bill dit :

    Bonjour Florence, eh oui il a fallut vivre dans les décombres après guerre, repartir de zéro, pas rigolo non plus… et le soldats ont fait d’autre « dégâts » dans la population… merci pour le conseil lecture, bon jeudi, jill

  • Evajoe dit :

    Bonjour Florence,

    Même si ce livre est triste je vais essayer de me le procurer ainsi que l’autre nommé si bien Adrien..Enfant de rien…Triste réalité que celle de cet enfant. Mais il est vrai que les sage femmes de cet époque et jusqu’a ce que l’on permette aux femmes de mettre au monde un enfant où non ont eu à subir de la part des hommes car en effet c’était eux qui faisaient la pluie et le beau temps en ces périodes…. Je dirais des moments horribles à vivre, condamner une femme qui venait au secours d’une population mise à mal, aux travaux forcés est immonde et terrible.
    Sans penser au pire, mais nous devons veiller qu’en France nous n’ayons pas à subir ce genre de choses quand on voit ce que prône certaines femmes dans notre pays…Car la descente vers des pratiques ancestrales….
    Je n’ai nul besoin d’en dire davantage dans ma phrase la suite se lit aisément et me fait froid dans le dos…

    La guerre..Quand on doit lire ce livre on doit en même temps penser à tous ces peuples qui sont en train de la vivre aujourd’hui de par le monde. L’après guerre laisse des cicatrices indélébiles sur les gens qui ont dû vivre ces moments où il faut revenir à la réalité, repartir de rien et remonter la pente. Ils y sont arrivés nous qui sont les descendants de ceux qui ont vécu ces deux guerres j’y met la seconde aussi, nous devons et c’est notre devoir les honoré….En glissant tout simplement le bulletin qui ne nous ramènerait pas 100 ans en arrière.

    Je te fais une bise et te souhaite un bon jeudi, bravo pour cet article..

    EvaJoe

  • Un peu triste sont les réalités.. le courage vient avec le mal que l’on a disait ma grand mère.. et c’est vrai!
    Les forces se décuplent lorsqu’il y a nécessité.. Nous sommes dans une vallée de larmes et tous les 50 ans quelques chose d’affreux revient.. et nous devons assumer !
    Je t’envoie amitiés et bisous.

  • clio48 dit :

    Oh oui que ce fut dur ! De diverses manières, selon les régions, les pays.
    Merci pour cette analyse et la découverte de ce livre.
    Bises. Clio

    Un article sur ce que fut le retour à une certaine forme de vie aux environs de Ypres :

    http://in-flanders-field.eklablog.com/les-logements-de-fortune-apres-guerre-in-flanders-field-a119108298

    • florence dit :

      Florence – Testé pour vous
      Bonjour Clio48…Je n’ai pas l’adresse de ton blog…et pourtant, je voulais venir faire un tour, histoire de te voir, de te lire…à très bientôt et repasse par ici stp pour me mettre l’adresse de ton blog

      • clio48 dit :

        Bonsoir Florence. Merci beaucoup pour ton intérêt et ton attention !
        Voici l’adresse de mon blog « familial  » qui contiendra aussi des reportages mais surtout des photos sur des lieux qui m’émeuvent et me tiennent à coeur pour diverses raisons :

        http://in-flanders-field.eklablog.com/

        Il n’en est qu’à ses tout débuts .
        Il me faut du temps pour rassembler et ordonner ce que j’ai glané pendant plusieurs années dans le Nord et aux environs de Ypres principalement.
        Et puis, affectivement, je dois publier quand je le sens -;) …

        Je t’embrasse bien fort . Passe une bonne semaine. Francine Clio

  • Renée dit :

    Les deux ont l’air super mais pas en cette période je pense et je trouve que tu as du courage de lire des choses si dures en ce moment. Perso je préfère me plonger ces temps dans des Higings Clark au moin je pense à rien d’autre en lisant surtout que les fêtes enfin l’avant me file le cafard! Bisoussssss

  • Renée dit :

    Les deux ont l’air super mais pas en cette période je pense et je trouve que tu as du courage de lire des choses si dures en ce moment. Perso je préfère me plonger ces temps dans des Higings Clark au moins je pense à rien d’autre en lisant surtout que les fêtes enfin l’avant me file le cafard! Bisoussssss

  • martine dit :

    Bonjour Florence,
    Je ne connais pas ce livre mais tu me donnes envie de le lire. Merci pour ton avis. ça doit être une lecture difficile.
    Demain matin, je vais voir David Ramolet a une séance de dédicaces..
    Oui, je suis allée travaillé hier, pas le choix tu sais. Le patron ne fait pas des cadeaux comme ça….
    C’est cette après-midi qu’arrive ta première surprise, tu dois être contente, même s’il ne rentre peut être pas très heureux et peut être le coeur lourd…… ça va lui faire du bien de voir tout le monde et d’être entouré.
    Tu aurais peut être mieux fait de choisir l’hôtel pour toi, tu gagnais en tranquillité, mais sûrement en rigolade car le camping, ça ne va pas être triste.. Vous allez passer de super moments, c’est très important.
    Je te confirme que j’avais un petit mot. Je dois aller le retirer ce soir si je ne rentre pas trop tard. Je me demandais d’où ça venait… 😉 😛 Merciiiiiiiii je te tiens au courant.
    Je ne sais pas si tu vas repasser par là, au cas où, je te souhaite de passer de merveilleux moments, un Joyeux Noël (ça fait bizarre de dire ça aujourd’hui) et de super rigolades, ça je vous fais confiance.
    Amusez vous bien et profitez bien des uns, des autres.
    Très gros bisous
    martine

  • pimprenelle dit :

    Et cela a recommencé avec la deuxième. Toutes ces horreurs ! J’étais petite, mais je me souviens de certaines scènes pas réjouissantes. Dire que la guerre est toujours présente, dans n’importe quel coin du globe. Cela ne doit pas être suffisant de « perdre » son enfant autrement, il faut qu’il aille se faire tuer « au combat ».
    Adrien, j’en ai déjà entendu parler.
    Bisous Florence.

  • martine dit :

    Coucou Florence,
    Alors c’était bien. Je suis certaine que vous vous éclatez, j’ai entendu des éclats de rire jusque chez moi, si si je t’assure…. Des moments précieux qui passent malheureusement trop vite. Je suis sûre que tu as bien profité de tout le monde, petits et grands.
    Je te souhaite une bonne journée
    Gros bisous
    martine

  • jazzy57 dit :

    Je suis sure que tu as bien profité de ton week end , une belle façon de se retrouver en famille , tu as bien raison le traiteur c’est quand même plus agréable . Quant à ce livre je note les références même si la lecture renvoie à des moments tres difficiles , il faut savoir que tout cela a existé .
    Bonne soirée
    Bisous

  • martine dit :

    Juste un petit coucou en passant Florence.
    Tu es en train de récupérer ? Ils t’ont mises sur les rotules ? 😉 Je pense que tout était super.
    Les nouvelles ne sont pas top, maman était rentrée samedi de l’hôpital, ça n’allait vraiment pas, hier le médecin est venu et il a préféré la renvoyer à l’hôpital hier soir…..
    Douce journée. Tu as encore de tes enfants autour de toi, je pense que tout le monde n’est pas reparti…
    Gros bisous
    martine

Répondre à M'mamzelle Jeanne Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.

Besoin d’un pro au meilleur prix ?

Vous recherchez un traiteur, un pro du spectacle, etc etc...quelque soit votre besoin, Lememo.com vous le trouvera...par exemple, s'il vous faut un DJ...cliquez ci-dessous !

logo

 

Besoin d’un chauffeur ?

A Montpellier (et dans les environs), pour être transporté n'importe où, il faut appeler Tommy's line :

cliquez  ci-dessous pour accéder au site

Logo VTC

Cliquez ci-dessous pour obtenir un devis

Allez y, cliquez !

Fouillez dans les catégories
Nombre de visiteurs

Compteur Global gratuit sans inscription

Abonnez-vous, c’est gratos

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!