Je suis Charlie

 

D’après Fox News, chaîne d’information américaine regardée par plus de 2 millions de personnes, Paris est une zone de guerre. Invité par la chaîne, Nolan Peterson, « expert de la sécurité », explique que la capitale française est composée de zones de non-droit, où les non-musulmans ne peuvent pas se rendre sans se mettre en danger.

Emission dans  « le Petit Journal » du 13 janvier 2015

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/x2epe5y_fox-news-et-les-zones-interdites-en-france-le-petit-journal-canal-2015-01-13_fun[/dailymotion]

 

et en cliquant sur l’image ci-dessous vous verrez la suite du reportage du Petit Journal, en date du 14 janvier 2015

vidéo fox news

 

Cet « analyste américain » explique que les musulmans n’ont pas pu trouver de logements alors ils ont pris d’assaut les banlieues, devenues pour les non-musulmans des « no-go zones ».

Ces zones, cartes présentées à l’appui, se situeraient dans le 18ème arrondissement de Paris, dans le quartier de Ménilmontant, à Saint Denis et à la Goutte-d’or.

plan des no-go zones

 

D’après Fox News, ces quartiers sont envahis d’islamistes qui recrutent dans la rue.

Bref, 100 % de conneries, de bourrage de crâne, de fausses informations !

Il faut réagir à de telles bêtises…il faut, comme le propose Yann Barthès, écrire un mail à : 

IRENA.BRIGANTI@FOXNEWS.COM

dans lequel vous pouvez dire :  Verify your information. You are wrong about no go zones in France

ce qui signifie : Vérifiez vos informations. Vous vous trompez sur les zones interdites en France

Non mais !

 

 

 

 

Un article sur le défilé de dimanche, à Paris…un article placé sous le signe de l’humour… 😉

François Hollande est vraiment un président génial pour remonter le moral des troupes…pour mieux comprendre, regardez cette vidéo

[youtube]http://youtu.be/0rqHEUaccSQ[/youtube]

Vous vous dîtes : mais il n’y a rien de drôle ! C’est plutôt émouvant, triste…je suis d’accord, et pourtant…si vous avez bien regardé, vous avez donc vu que les survivants de Charlie Hebdo, situés près de Patrick Pelloux sont morts de rire…

Luz mort de rire

mais pour quelle raison ? 

Regardez la vidéo ci-dessous et si vous ne voulez pas voir toute l’interview mais juste avoir l’explication du fou rire, allez directement à la 8ème minute…Luz explique

[youtube]http://youtu.be/D4ue3gFi6O4?t=8m[/youtube]

 

Certains diront que François Hollande est vraiment maudit…un oiseau passe, des millions de gens sont dans la rue, c’est un moment émouvant, magique…une accolade devant des millions de téléspectateurs, un moment d’émotion, d’amour…et c’est ce moment que choisit le piaf pour chier sur l’épaule d’un homme…et cet homme c’est François Hollande !

Moi, je me dis que François Hollande, contrairement à beaucoup de politiques, a gardé ce côté accessible,  humain, humour et que quelque part, ça fait sa force ! Le piaf ne s’y est pas trompé…

Comme dit Luz, Hollande est vraiment, Charlie, à fond…  😀   😉   😀

 

 

Pour la communauté Communauté 1915 - 2015 qui commémore à sa façon la 1ère guerre mondiale, j’ai décidé de faire un article sur les caricatures et dessins satiriques français de l’époque…

 

Les journaux satiriques sont interdits de parution dès l’été 1914. S’ils veulent revivre, ils doivent s’employer à donner des gages de leur ardeur patriotique. Et c’est ainsi que l’on retrouve sans cesse l’image du « boche » ridiculisé et dénigré, dessins qui s’adressent au public de l’arrière, chauffé à blanc par les nouvelles contradictoires arrivant du front.

« La caricature qui égratigne, arme de rire, n’est pas la caricature qui étreint, qui assomme, arme de lutte et la caricature de guerre est une arme de combat destinée à battre en brèche l’ennemi au moyen du crayon : destinée à le tuer, à l’anéantir moralement. » John Grand-Carteret

 

Charlie Hebdo n’existait pas encore, mais à l’époque on pouvait trouver « La Baïonnette », « Le Rire rouge »,  titres les plus représentatifs de la presse satirique parisienne entre 1914 et 1918, diffusés à l’intention du grand public. Il y a aussi « Le Pêle-Mêle », feuille familiale d’avant-guerre, « La Vie Parisienne » qui se nimbe de tricolore, « Fantasio » avec son humour bon enfant.

La caricature participe au « bourrage de crânes »  au point qu’elle en vient à se retrouver partout. Dans la presse quotidienne mais aussi sur les affiches, dans les livres, les chansons, les illustrés, sur les jouets, les assiettes peintes, etc etc.

 

Jugé par l'histoire

« Jugé par l’histoire – Tous, en choeur : Hé, salaud ! » d’Adolphe Willette – Le Rire Rouge n° 18 du 20 mars 1915 – Le kaiser, depuis le ciel, conspué par les grands conquérants de l’histoire.

 

fumée gêne« Politesse teutonne » de Louis Denis-Valvérane – Le Pêle-Mêle n° 28 du 11 juillet 1915 – « Avant d’allumer votre cigare, fritz, montrez que nous sommes gens civilisés et demandez à cette dame si la fumée ne l’incommode pas ! »

 

caricature les 2 Clémenceau« Les deux Clemenceau » de Castro – Le Cri de Paris n° 967 du 10 octobre 1915 – Caricature plus traditionnelle, née en pleine affaire Dreyfus. Elle vise Clemenceau…directeur de presse engagé et homme politique, moins chatouilleux en matière de liberté de presse. Caricature rare de l’époque, qui traite d’un sujet politique français.

 

Paul IribeDe Paul Iribe, sans titre – La Baïonnette n° 48 du 1er juin 1916. Légende « Mon enfant, chacune de tes blessures me blesse. »

Ce dessin démontre que la caricature de guerre peut aussi constituer un choc iconique. Synthèse entre symbolique laïque et religiosité, Marianne étant ici assimilée à la Vierge. Les mains de la divinité embrassent le mourant dont l’âme montant au ciel semble être la cocarde tricolore du bonnet phrygien..à moins que l’homme ne soit que blessé… Le dessin, dit satirique, ne sous-entend pas toujours un message didactique.

 

A Noël« Le repas d’Attila II » par A. Noël

L’une des forces du trait satirique vient de sa proximité avec l’illustration pour enfants. Ici, le « kaiser orgre » ne mange plus seulement les enfants de contes mais des villes entières. Dans un livre pour enfant, les victimes auraient été grandies pour augmenter la compassion. Le satiriste minore les civils du premier plan (enfants morts, femmes, prêtres). Il renforce ainsi leur caractère anonyme, et par là même la violoence aveugle, l’inhumanité de la guerre industrielle incarnée par le despote. Moustaches en crocs et casque à pointe y trouvent une nouvelle forme de déclinaison

Pour voir plus de caricatures, pour mieux comprendre la presse satirique de l’époque, je vous invite à vous rendre sur le site centenaire.org en cliquant sur l’image ci-dessous

centenaire.org

 

 

Je ne pouvais pas terminer cet article sans publier d’autres caricatures…actuelles, fortes…vous reconnaîtrez leurs auteurs

Charb la famine en Somalie

 

caricature dictateur de Luz

 

samu par Charb

 

Syrie par Charb

 

le fn par Tignous

 

 

 

 

Mercredi dernier, le 7 janvier, j’étais dans les rues de Toulouse…je ne savais pas encore…

Il faisait beau, je prenais des photos

pendant Charlie Hebdo

 

Je suis passée rue de la Pomme

Toulouse, pendant Charlie Hebdo

 

je connaissais l’histoire de Marie-Louise Dissard

Rue de la Pomme, à Toulouse

 

Je voulais faire un article sur ce blog, vous parler de Françoise, du nombre de personnes qu’elle a sauvées, de comment elle a été oubliée, délaissée…

Puis j’ai reçu un sms de ma fille qui me disait que Charlie Hebdo avait été attaqué et qu’on n’en savait pas plus…qu’apparemment, il y avait eu des coups de fusil…

J’ai continué de me promener dans Toulouse, pensant « encore des imbéciles qui veulent se faire remarquer en faisant semblant de tirer sur Charlie Hebdo ou qui font exploser des pétards, histoire de faire peur à tout le monde ! »…je ne pouvais pas savoir…jamais je n’aurais imaginé…

Depuis que je sais…je suis plutôt dans cet esprit là…

Pendant Charlie Hebdo

 

dans la brume, dans le gris…comme si j’avais perdu des amis.

C’est idiot me direz-vous puisque je ne les connaissais pas réellement ? Je sais et pourtant…

Depuis mercredi, d’autres morts, d’autres blessés, d’autres attentats, d’autres horreurs…depuis mercredi, je suis dans le noir…comme si…

Grand Corps Malade, à sa manière, exprime son « je suis Charlie »

[youtube]http://youtu.be/U2a79-0QuGo[/youtube]

 

 

 

Hier, j’ai découvert le message des Anonymous…ce mouvement hacktiviste, qui agit sur internet, est un collectif où se seraient regroupées des communautés d’internautes agissant  pour défendre la liberté d’expression.

anonymous

 

Mercredi, alors qu’ils étaient occupés à attaquer les serveurs du Ministère de la défense, ils ont appris l’assassinat de Charlie Hebdo.

Ils auraient donc envoyé ce message au ministère « suite à la fusillade qui a eu lieu à Paris, nous arrêtons momentanément nos attaques sur le site du Ministère de la Défense« 

et on fait paraître sur la toile ce message annonçant leurs prétentions…Je vous le mets ici, tel que je l’ai découvert

« Anonymous #francophone // #OpCharlieHebdo 07/01/2015

Message aux ennemis de la liberté d’expression.

Le 7 janvier 2015, la liberté d’expression a subit un assaut inhumain. Des terroristes ont fait irruption dans les locaux de ce journal et ont abattu froidement plusieurs dessinateurs et journalistes ainsi que deux policiers. Les assassins sont toujours en fuite. Ecoeurés, choqués, nous ne pouvons tomber à terre. Il est de notre devoir de réagir.

Nous tenons tout d’abord à exprimer nos condoléances aux familles des victimes de cet acte lâche et abject. Nous sommes tous très affectés par la diparition de Cabu, Charb, Tignous et Wolinski, des géants du dessin qui ont marqué par leur talent toute l’histoire de la presse et qui sont morts pour sa liberté. Nous n’oublions pas les autres victimes tuées dans l’attaque qui se trouvaient sur le chemin de ces assassins, ainsi que celles qui se battent encore pour rester en vie.

Il est clair que certaines personnes ne veulent pas, dans un monde libre, de ce droit inviolable et sacré d’exprimer sous quelque manière que ce soit ses opinions. Anonymous ne laissera jamais ce droit bafoué par l’obscurantisme et le mysticisme. Nous combattrons toujours et partout les ennemis de la liberté d’expression. Charlie Hebdo, figure historique du journalisme satyrique, a été aujourd’hui pris pour cible. Anonymous se doit de rappeler à chaque citoyen que la liberté de la presse est un des principes fondamentaux des pays démocratiques. La liberté d’opinion, de s’exprimer et de pouvoir publier des articles sous aucune menace et contrainte est un droit « inaliénable ». Anonymous a toujours combattu les pourfandeurs de ces droits et n’admettra jamais qu’un individu soit abattu lâchement parce qu’il a publié un article, un dessin, une opinion…

La liberté d’expression et d’opinion est une chose non négociable, s’attaquer à elle, c’est s’attaquer à la démocratie. Attendez vous à une réaction massive et frontale de notre part car le combat pour la défense de ces libertés est la base même de notre mouvement.

Nous sommes légion.
Nous n’oublierons pas.
Nous ne pardonnerons pas.
Redoutez-nous!« 

C’est peut-être idiot, mais je crois en eux…et s’ils pouvaient couper les vivres des terroristes ? S’ils pouvaient fermer leurs comptes bancaires, internet, téléphone ? Et si les Anonymous pouvaient agir et décapiter ces réseaux terroristes ? Et si…

Je crois en eux, j’espère et j’attends…peut-être que vraiment, tout est possible ! 

 

 

 

Je suis écoeurée…j’en ai marre d’entendre les politiques s’engueuler, débattre pour se mettre d’accord sur qui doit être invité ou pas au rassemblement de dimanche…mais c’est quoi ces conneries ?

Ces mêmes gens qui manifestaient voilà peu de temps contre Charlie Hebdo, qui prônaient leur interdiction de paraître, qui voulaient leur fermer leurs bureaux, leurs crayons, leurs esprits ! Mais on est où là ? Ces politiques, religieux, économistes, sociologues, etc etc de tout bord n’ont donc aucune mémoire ? Rappelez vous bande de chacals ! Souvenez vous de vos mots, de ce que vous disiez de Charlie Hebdo lorsqu’ils caricaturaient le pape ou sarko ou le pen ou…rappelez vous lorsque vous découvriez leur une et que sans cesse vous scandiez sur tous les médias « la liberté d’expression ça n’est pas ça ! Il faut interdire Charlie Hebdo ! »

Ah maintenant, on vous retrouve tous à vous battre pour être celui ou celle qui sera sur le devant de la scène, pleurant hypocritement la mort d’hommes et de femmes qui représentaient à une certaine époque ce que vous auriez voulu lapider !

Mais je n’oublie pas, je garde en mémoire tout ce que vous disiez…et je pense que vous n’avez rien à faire dans une marche pour la liberté d’expression…votre place n’est pas dans ce cortège !

Moi qui suis à fond Charlie Hebdo, qui l’ai toujours été, dimanche je ne serai pas au rassemblement…je ne veux pas être mélangée, comparée à vous..je n’ai rien à voir avec vous ! 

Ceux qui ont fait Charlie Hebdo vous dénonçaient, vous vomissaient…et j’étais dans leurs rangs, pas dans les vôtres !

Si une autre marche est organisée par des anonymes comme moi, des vrais Charlie Hebdo comme moi, alors oui, là, j’irai ! Mais vous côtoyer, vous les politiques, les religieux, les biens pensants…ça non, jamais ! Ou alors venez sans être le représentant d’un parti, d’une religion…venez sans vos écharpes d’élus, vos cartes de partis politiques…venez en votre qualité d’homme, de femme, d’enfant…venez simplement, comme moi, juste pour revendiquer la liberté de la presse, sous toutes ses formes…et excusez vous publiquement de ce que vous avez osé dire contre Charlie Hebdo…mais là, j’avoue, je suis en plein rêve !

Mercredi, des hommes et une femme ont été assassinés…

Frédéric Boisseau, 42 ans, agent de maintenance de la société Sodexo. Ce père de 2 enfants se trouvait dans le hall d’entrée du journal pour effectuer des travaux de maintenance du bâtiment lorsqu’il a été tué par les assaillants.

Franck Brinsolaro, 49 ans. Brigadier, marié et père de 2 enfants, il assurait la protection de Charb.

Jean Cabut dit « Cabu », 76 ans, dessinateur, caricaturiste…pourfendeur inlassable de la bêtise et des religions !

Elsa Cayat, 54 ans, psychiatre et psychanalyste, passait au crible des faits de société dans sa rubrique « Charlie Divan »

Stéphane Charbonnier, dit « Charb », 47 ans, dessinateur et militant. Il dirigeait Charlie Hebdo depuis 2009.  Les guerres, la politique, les politiciens, la religion, la maladie, la télé-réalité…aucun sujet n’était à l’abri de son coup de crayon.

Philippe Honoré, dit « Honoré », 73 ans, dessinateur, il collaborait avec le Monde, Libé, les Inrockuptibles, etc etc.

Bernard Maris, « Oncle Bernard », 68 ans, économiste reconnu pour sa pensée et son art de la vulgarisation.  Charque semaine il signait dans Charlie Hebdo.

Ahmed Merabet, 42 ans, policier du XIème arrondissement de Paris. Il a été assassiné par l’un des auteurs de l’attaque durant leur fuite

Mustapha Ourrad, correcteur de Charlie Hebdo

Michel Renaud, fondateur du festival « Rendez-vous du Carnet de Voyage », à Clermont Ferrand. Invité au journal, il participait à la conférence de rédaction.

Bernard Verlhac, dit « Tignous », 57 ans, caricaturiste et auteur de BD caustique et engagé, il traquait la folie du monde avec un humour percutant et un brin désespéré. 

Georges Wolinski, dit « Wolinski », 80 ans, dessinateur de presse, père du célèbre « Roi des cons », pilier de Hara-Kiri, puis de Charlie Hebdo.

Si je savais dessiner, j’aurais fait une belle caricature les représentant se moquer de tous les cons qui actuellement se battent pour les représenter…Les assassinés de Charlie Hebdo, assis autour d’une table, morts de rire, en se train de dire « regarde moi ces cons, ils nous crachaient dessus y’a même pas 6 mois et les voilà en train de marcher, parler pour nous…regarde, ils ont tous un tee shirt « je suis Charlie »…et c’était nous les barges ! »

Les guignols de l’info l’ont fait à ma place

guignols de l'info Charlie Hebdo

 

Mercredi prochain, comme à son habitude, Charlie Hebdo paraîtra…il sera tiré à 1 million d’exemplaires…

charlie hebdo la une

 

Tout sera vendu, c’est une certitude !

Mais une fois passée l’émotion, combien resteront fidèles à ce journal ? Pour que Charlie Hebdo continue de vivre, il faut s’abonner…le ferez vous ?

Et pour finir, parce que je veux terminer sur une émouvante image

bébé je suis Charlie

 

 

Hier, des meurtriers ont assassiné ceux de Charlie Hebdo…Hier, 12 personnes sont mortes et d’autres ont été gravement blessées…

Hier, le monde entier a réagi face à ces assassinats, dénonçant l’horreur de ces actes…Hier, tous étaient unanimes pour dire que la presse devait être libre et le rester

Charb debout

Mais avant hier, beaucoup critiquaient, attaquaient, mettaient au piloris les dessins, les caricatures, les écrits de ces mêmes journalistes morts aujourd’hui…maintenant, partout, on les cite, ils deviennent symbole de ce que doit être la liberté de la presse…mais avant hier, nombreux étaient ceux qui auraient voulu les museler !

J’étais abonnée et fan d’Hara Kiri

lourdes

 

Pire_Hara-Kiri-p142d

puis ensuite de Charlie Hebdo. Sur un autre blog, j’avais une rubrique « dicton du jour » et « Unes de Charlie Hebdo »…et chaque jour, chaque semaine, je rigolais en découvrant leurs dessins, leurs articles. Parfois, il arrivait que je me dise « oh, ils y vont fort ! » et je n’ai jamais pensé « il faudrait les faire taire »…bien au contraire !

Puis il y a eu les caricatures, les dessins, l’humour sur les religions…dans le genre de celle ci

Charlie Hebdo

 

ou celle là

Charlie Hebdo Mahomet

ou encore celle-ci, car Charlie Hebdo n’épargnait aucune religion

Charlie Hebdo dieu n'existe pas 

…ça a mis le feu aux poudres…menaces, attentats, plaintes devant les tribunaux…et voici ce que répondaient ceux de Charlie Hebdo (cliquez sur l’image pour la voir en grand format)

polémique Charlie Hebdo

 

et aussi (le 28 septembre 2012)

polemique_charlie_hebdo

il y avait même eu une pétition…que j’ai signée bien sur !

réponse de Charlie Hebdo

 

et les polémiques ne faisaient que commencer…s’amplifiant, faisant débat, sur toutes les chaînes, les radios…Charlie Hebdo pouvait-il rester libre de s’exprimer ? Pouvait-il tout dire, comme il en avait envie ?

Aujourd’hui, Charlie Hebdo n’est plus ! Peut-être que le journal refera un jour sa une, peut-être que les bureaux ouvriront de nouveau leurs portes…peut-être que le coeur, le sang, l’âme de Charlie Hebdo ne sont plus…Effectivement, hier, ils ont tué Charlie Hebdo et j’espère qu’un jour Charlie Hebdo renaîtra, encore plus fort !

Il n’y aura plus de Maurice et Patapon

Maurice et Patapon

Maurice et Patapon

 

Il n’y aura plus

merah_charb

 

J’espère qu’il n’y aura pas que ça :

Charlie Hebdo

J’étais, je suis et resterai Charlie Hebdo…c’est ma nature…celle de l’humour qui n’a pas de frontière, pas d’interdit…je suis Charlie et je suis en deuil !

Je suis Charlie

 

 

 

 

 

 

 

image je suis Charlie

 

 

 

je suis charlie

 

J’étais, suis et serai à jamais Charlie !

 

Besoin d’un pro au meilleur prix ?

Vous recherchez un traiteur, un pro du spectacle, etc etc...quelque soit votre besoin, Lememo.com vous le trouvera...par exemple, s'il vous faut un DJ...cliquez ci-dessous !

logo

 

Besoin d’un chauffeur ?

A Montpellier (et dans les environs), pour être transporté n'importe où, il faut appeler Tommy's line :

cliquez  ci-dessous pour accéder au site

Logo VTC

Cliquez ci-dessous pour obtenir un devis

Allez y, cliquez !

Fouillez dans les catégories

Nombre de visiteurs

Compteur Global gratuit sans inscription

Abonnez-vous, c’est gratos

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!