Envie de vomir

 

L’un s’en va

photographie

 

et l’autre arrive

photographie

 

Un simple changement de personnes ? Oh non…c’est beaucoup plus que ça ! Mais je ne vais pas faire l’inventaire des différences qui existent entre Obama et Trump…d’autres le font bien mieux que moi !

Tout ce que je peux dire c’est qu’Obama me faisait sourire, espérer et que l’autre me fait peur, vraiment peur.

Oh bien sur, Obama n’a pas fait que de belles choses, il n’a pas pris que de bonnes décisions, n’a pas respecté toutes ses promesses…mais il paraissait humain, attentif, attentionné…l’autre est tellement anti…anti homo, anti étrangers, anti avortement, anti liberté, anti presse libre, anti anti…et il est tellement pour les armes, la religion chrétienne, le protectionnisme, tellement tellement…et lorsque je vois les personnes qu’il a choisi pour le conseiller, l’aider à diriger, ça n’est pas fait pour me rassurer.

L’un s’en va et l’autre arrive…la France ne peut pas donner de leçon, mais j’espère vraiment qu’elle en tirera des leçons !

 

logo

 

Et pendant que j’y suis, y’en a un autre qui me donne aussi des sueurs froides…j’ai nommé le pas brave Fillon 

carricature

Fillon et Trump ont-ils des points en commun ? Oui et ça fait peur…mais j’ai trouvé un dessin qui fait sourire…histoire de détendre l’atmosphère…

dessin

 

 Euh…perso, je passe mon tour ! 

gif animé

 

 

Hier, la Belgique a été meurtrie par des lâches, des cinglés, des enfoirés de putain de terroristes…et oui, à un moment donné, il faut appeler un chat un chat !

Sur les réseaux sociaux, on peut voir plein d’images de souffrance, de soutien, d’effroi, de partage, d’amitié…Je ne sais pas dessiner, je ne suis pas une artiste et je ne sais rien faire qui pourrait exprimer ce que je ressens…à part un petit montage photofiltre, sans prétention aucune

montage photofiltre

Ah si seulement ça pouvait être aussi simple d’éradiquer daesh…

 

Après cette journée, j’étais plutôt en colère, écoeurée, dégoûtée de ce monde qui va de plus en plus mal

gif animé

 

Alors, j’ai eu envie de voir du beau, du fantastique, du « qui me fait rêver »…et rien de mieux qu’un livre pour m’évader ! Dans ma bibliothèque, je n’ai rien trouvé qui me donne envie de plonger dedans

gif animé

 

je suis donc allée sur internet voir si je pouvais découvrir quelque chose de bien, de beau…et je suis tombée sur un article qui m’a vraiment emballée.

 

A partir de vieux papiers, Cecilia Levy (relieuse de livres) confectionne de superbes objets. Pour réaliser ses créations, elle déchire des livres, bandes dessinées ou magazines et colle ensuite les morceaux obtenus ensemble. 

Un exemple de ce qu’elle réalise

création artistique

création artistique

Cliquez ICI pour vous rendre sur sa page facebook ou ICI pour visiter son site

Je sais que tout ça n’a rien à voir avec Bruxelles, les attentats, la mort, la souffrance…mais ça fait du bien de respirer un peu en dehors de toute cette horreur, de décrocher quelques instants, histoire de penser à autre chose…et ma manière à moi, c’est la lecture !

 

 

 

 

Je ne peux pas imaginer qu’on ne fait rien…et pourtant, si…c’est une réalité : personne ne fait rien !

Chaque jour, des milliers de personnes essayent d’accoster sur les plages de Grèce ou d’ailleurs …chaque jour, des centaines d’entre elles meurent, noyées…et l’on continue de ramasser les corps, sans que ça n’émeuve plus personne !

Imaginez vous dans leur situation…imaginez, juste quelques minutes…

(j’ai écrit ce que me soufflait mon imagination…sans être larmoyante ou pousser le sentimentalisme à fond…j’ai juste écrit une réalité, qui se passe, là, maintenant, pendant que tu lis)

Je suis une petite fille de 10 ans. Je vis dans une ferme en Syrie avec mes parents et mes 2 petits frères de 2 et 4 ans. A la maison, il y a la radio, à manger puis nous avons des champs, des chèvres, un poulailler. Tous les jours, je vais à l’école du village. Tout est parfait jusqu’au jour où on entend à la radio que le pays est en guerre. Personne ne se bat encore par chez nous, mais tout le monde s’inquiète. On continue de vivre normalement mais mon père dit qu’il faut se préparer. Un jour, on voit qu’il y a le feu dans d’autres fermes, on entend des cris qui viennent du village. Mon père nous dit que ça va aller, qu’il ne va rien nous arriver. Le soir, on se couche. Je vois bien que maman tourne en rond, en pleurant. Papa essaye de la rassurer en lui disant « on va s’en sortir, ça va aller ! » mais j’ai l’impression que même lui n’y croit pas. Dans la nuit, ma maman nous secoue, mes petits frères et moi, et nous dit « vite, vite, il faut partir. Mon coeur (c’est à moi qu’elle parle), prends Nasser dans tes bras, on part se cacher ! » J’ai peur, tellement peur, mais je ne dois pas pleurer. J’attrape Nasser, je le serre fort contre moi et je cours, je cours. J’ai mal aux jambes, je ne sens plus mes bras. Nasser s’accroche à mon cou et il pleure. Je lui répète doucement « ne pleure pas. Ils vont nous entendre et nous attraper. Il ne faut pas faire de bruit. » Tous les 5, nous prenons le chemin et mon père m’explique qu’avec l’argent qu’il avait mis de côté pour acheter d’autres champs, il a payé quelqu’un qui va nous faire traverser pour l’Europe. Ah l’Europe…Paris, Londres…j’en ai tellement entendu parler à la radio…mais là, en ce moment j’ai peur et parfois j’ai du mal à courir tellement je suis fatiguée. Nasser est lourd, mais je ne peux pas le poser. Il est trop petit pour marcher aussi longtemps. Enfin, on arrive au bateau. Avec plein d’autres gens qui crient, qui pleurent ou qui simplement gémissent sans bruit, nous montons dans un bateau en plastique. Nous sommes nombreux et ça ne tient pas trop bien sur l’eau. Il fait tout noir, l’eau est froide et je ne sais pas nager. Je suis terrorisée ! Mon papa n’arrête pas de me dire « ça va aller. Regarde, je te mets un gilet et si le bateau coule, tu pourras flotter ! » Mais pour mes petits frères, il n’y a pas de gilet assez petits. Alors papa et maman les serrent contre eux. Le bateau s’en va doucement. Il a du mal à avancer et je sens bien qu’il peut couler à tout moment. Mais je ne dois pas pleurer, je ne dois pas faire de bruit car on arrive près des côtes, c’est un monsieur qui nous l’a dit. Les vagues font bouger le bateau. Ca fait des heures que nous sommes assis, entassés et que personne ne parle. Puis, je ne sais pas ce qui se passe. Je crois qu’une vague plus forte que les autres a fait chavirer le bateau. Je coule, j’ai peur, j’hurle mais j’ai plein d’eau dans la bouche…je ne peux plus respirer…avec mon gilet, je peux rester hors de l’eau mais je panique tellement que je bois sans arrêt la tasse. « Papa, maman, au secours ! » Autour de moi, il y a plein de gens qui hurlent, qui essayent de m’agripper…Tout près, je vois un bateau et quelqu’un attrape mon gilet avec une perche. Sur le bateau, on me donne une couverture et on me met dans un coin. J’attends, j’ai froid, j’essaye de voir s’il y a papa, maman, mes petits frères, mais je ne les trouve pas. Alors je pleure, je ne peux plus m’arrêter. Plus tard, on nous a emmenés sur une plage. Nous sommes tous descendus. J’ai encore cherché mes parents mais ils ne sont pas là. On les a peut-être emmenés sur une autre plage ! Oui, ça doit être ça…parce qu’ils ne peuvent pas être morts…je suis une petite fille de 10 ans, j’étais en Syrie, dans une ferme, avec mes parents et mes petits frères…avant, je vivais !

Et que va devenir cette petite fille ? Que vont devenir les milliers d’autres comme elle ? Il faut juste les laisser se noyer pour se débarrasser du problème ?

 

photographieUn bébé, victime du naufrage d’un bateau de réfugiés entre la Turquie et l’île grecque de Lesbos, le 30 janvier 2016 (AFP/Ozan Köse)

 

photographieEpave du bateau de réfugiés qui a fait naufrage près de la côte turque le 30 janvier 2016 (AFP/Ozan Köse)

Pour lire et s’informer, prendre conscience du drame, cliquer sur le lien ICI  Attention, photos douloureuses, horribles…je n’ai pas pu tout regarder.

 

J’ai une maison où je pourrais accueillir des personnes qui ont besoin de nous. Je pourrais leur offrir une certaine sécurité, un réconfort, puis les aider à apprendre le français, à comprendre notre culture…et je ne peux rien faire, je ne peux que rester là, les bras croisés et assister impuissante à ce massacre organisé !

Au fait, je ne veux pas de commentaire du genre « oui, mais il y a les SDF de France qu’il faudrait d’abord secourir ! » ou « qu’on aide déjà ceux de France qui en ont besoin » ou je ne sais quelle autre réponse absurde ! 

J’aimerais, je voudrais qu’on me donne la marche à suivre pour aider…car pour le moment, je n’ai rien trouvé de sérieux sur le net ni ailleurs.

 

 

 

 

Hier matin, coup de tonnerre…Madame Taubira, Garde des Sceaux, quitte le Gouvernement.

photographie

Ah j’ai pas aimé, pas aimé du tout qu’on la démissionne – vire de ce gouvernement…alors, je réagis à ma manière :

« François, je ne suis pas contente, mais alors pas contente du tout ! Tu as accepté la démission (éviction) de Christiane ? Mais pourquoi ? Oui, je sais, on raconte que c’est elle qui a décidé de quitter le gouvernement…parce que contrairement à tous les autres, lorsqu’elle n’est pas d’accord avec ce que toi et ton 1er ministre proposez, ben elle s’en va ! Mais toi, tu n’as rien fait pour la retenir, pire…toi et Valls l’avez poussée vers la sortie ! 

François, je te le dis, tu déconnes (encore une fois) et ça ne passe pas, mais vraiment pas !

Christiane est une femme forte, qui sait mener les combats en lesquels elle croit, sans se soucier des propos racistes, des attaques…et, plus souvent qu’à son tour,  elle en a pris plein la gueule, oh oui ! A ceux qui l’insultaient, elle répondait, intelligemment, par un profond mépris !

Elle est toujours restée droite dans ses bottes, faisant voter des lois que d’autres auraient abandonnées devant l’adversité…Tu te rappelles comme elle s’est dressée contre tous ceux de droite (et pas que) au moment du vote du mariage pour tous ? Ah oui, comme elle a été exemplaire…j’étais fière, très fière d’elle…et pourtant, la tâche n’a pas été facile. De toutes parts, elle était attaquée, huée, houspillée, rabaissée, humiliée…mais elle a tenu bon et personne n’a pu l’abattre…même lorsque ton gouvernement ne la soutenait que du bout des lèvres.

François, je suis en colère, vraiment en colère…cette femme a mené des combats que toi et ton gouvernement n’auraient jamais été foutus de mener à bien…

Tu vas me répondre « mais j’en ai déjà viré d’autres et tu n’as pas réagi, pourquoi ? » Parce que les autres râlaient histoire de se faire mousser…le Montebourg, par exemple, ne pense qu’à sa carrière politique, ne fait que s’écouter parler…idem pour les autres…mais Christiane, elle, se battait pour ses convictions, pour la liberté, pour tout ce que en quoi je crois…j’admire et approuve son côté rebelle, sa manière d’être, de parler, sans prendre de gants…je sais que c’est une femme dure, qui n’accepte pas toujours qu’elle peut avoir tort…mais je m’en fiche…elle est comme j’aimerais que beaucoup d’autres soient !

Et en plus, tu nous mets qui à la place ? Jean-Jacques Urvoas ! Un monsieur sécurité, qui n’a que ce mot là à la bouche…un copain Valls, qui ne sait traiter que des histoires de répression, danger, mettre aux normes…qui est entièrement d’accord avec la loi « déchéance de la nationalité » qui, au passage, vient d’être modifiée…elle ne s’appliquera pas qu’aux crimes de terrorisme, mais aussi aux délits ! La loi de la déchéance…ah là aussi, il y en a des choses à dire…mais c’est un autre débat et je ne vais pas m’étendre pour le moment !

La droite, l’extrême-droite, etc etc se frottent les mains…Christiane Taubira n’est plus au gouvernement…ils ont la voie libre…ah François, tu peux être content…tu as fait des heureux !

François, tu me déçois, vraiment…c’est la goutte d’eau…et j’espère, oui, oui, j’espère vraiment que Christiane Taubira se mettra bientôt à vous combattre, toi, Valls et toute votre clique…et je te le dis ici et crois moi, ce ne sont pas des paroles en l’air…Si Christiane Taubira avait dans l’idée de se présenter contre toi, elle peut compter sur moi, sur ma voix ! Bien fait pour toi ! »

photographie

 

Voilà, c’était juste mon petit coup de gueule du matin…j’en avais encore plein plein à dire, mais je ne voulais pas faire trop long…c’est bien connu, François ne lit jamais mes courriers, surtout s’ils font 3 km…bien sûr, je n’enverrai pas cette lettre…à quoi est-ce que ça servirait…tout le monde s’en fout de ce que je raconte…mais à moi, ça fait du bien et c’est l’essentiel ! 

 

 

 

Dimanche soir, les résultats du 1er tour des élections régionales tombent : le fn fait un sacré score ! 

gif animé

Ca n’est pas une surprise, on s’y attendait tous, mais ça n’empêche que ça fait mal, très mal !

Mais bon sang, qu’est-ce qu’il arrive aux français ? Ils deviennent fous, complètement débiles, abrutis ? Ne comprennent-ils pas que la peur n’est pas dans l’étranger, l’insécurité, etc etc…mais bien dans ce parti facho qu’est le fn ? 

On va me dire : oui, mais à part agiter le mot terreur, tu peux nous décrire ce que serait notre vie avec le fn au pouvoir ?

Et je réponds : « Tout vous expliquer, je ne saurais pas faire…je m’énerverais, je bafouillerais, je ne trouverais pas mes mots. Mais il y a une BD pour expliquer tout ça ! Lisez la et vous saurez ! »

bande dessinée

Je l’ai déjà regardée et je la reçois samedi, chez moi, pour mieux la lire. Elle devrait être envoyée à tous ceux qui ont voté fn parce qu’ils sont mécontents du gouvernement, n’ont plus confiance en la politique française !

Perso, je n’avais pas besoin de cette BD pour vomir le fn

image

Un parti qui veut me priver de mes libertés, un parti qui sans cesse dénigre l’étranger, lui faisant supporter tous les maux de cette France malade, un parti qui soutient et complote avec un dictateur tel que Poutine, un parti qui n’a aucune notion d’économie, qui fera sortir la France de l’Union Européenne alors que ça coûterait des milliards, un parti qui promet monts et merveilles alors qu’il sait très bien qu’il ne pourra régler quoi que ce soit, un parti qui brutalise ceux qui ne sont pas d’accord avec lui, un parti qui muselle la presse, un parti…je pourrais énumérer encore et encore ce que je déteste dans ce parti !

Si tu as voté fn, ouvre les yeux…renseigne toi, pose toi les bonnes questions…parce que sinon, la France n’a pas fini de pleurer !

gif animé

Si tu n’as pas voté au 1er tour…peut-être que dans ta région, il n’est pas encore trop tard…

 

 

 

 

 

Depuis vendredi, c’est le choc…j’ai regardé les infos, j’ai décortiqué les nouvelles sur internet, j’ai passé du temps sur Facebook à lire les réactions…et ce matin, j’ai toujours ce sentiment d’être au fond du trou, cette envie de pleurer qui ne me quitte pas, même si je ne le fais pas voir.

Hier matin, mon fils est parti pour Istanbul. Un séjour qui était programmé depuis un moment. Il a hésité : partir, annuler ! Finalement, avec sa copine, ils sont partis…bien sûr, je m’inquiète…j’ai hâte qu’ils rentrent, en pleine forme, heureux de leur séjour !

Hier après-midi, ma fille Léna était à Marseille, au rassemblement de soutien à Paris…beaucoup de monde, beaucoup d’émotion, de pleurs.

Hier soir, j’ai appelé ma fille Jennie qui vit en Allemagne. Elle est sous le choc, au bord des larmes…et sans cesse cette question qui revenait dans notre conversation « pourquoi ? » Elle m’a dit comme elle avait été touchée des dizaines de messages qu’elle a reçus sur son portable. Des amis allemands qui soutiennent la France, qui veulent exprimer leur sympathie à une française.

Puis hier soir, j’ai eu une autre de mes filles, Karin. Elle vit à Paris et est allée Place de la République, rendre hommage aux morts, aux blessés. Elle m’a racontée comme elle avait pleuré, comme tous étaient émus, tristes.

Et à chaque fois, à chaque conversation, cette envie de chialer, cette pression au coeur qui fait mal…

Sur Facebook, j’ai changé ma photo de profil. J’ai mis cette image

symbole

Pas parce que je me sens encore plus française depuis les attentats, mais parce que je fais partie de la douleur Française. 

Sur Facebook, j’ai vu plein d’articles racontant, parlant de ce vendredi noir…j’ai eu envie de partager ce texte, qui exprime mon état d’esprit, malgré ma tristesse

image texte

Comme beaucoup, j’ai peur…pas pour moi, mais pour mes enfants…lorsqu’ils sortent, lorsqu’ils partent à l’école ou au travail, lorsqu’ils voyagent, lorsqu’ils sont tranquillement chez eux…j’ai peur de ces cinglés fanatiques, ces lâches qui tuent n’importe où, n’importe quand, semant la terreur, la douleur et la mort…mais malgré tout ça, je veux que ceux que j’aime continuent de vivre, malgré la menace, malgré le danger…ces enfoirés de terroristes ne pourront pas nous obliger à nous planquer, à vivre comme des rats !

Et pour finir (car il faut que je m’arrête alors que je pourrais écrire des pages et des pages), juste une image…une simple image…les terroristes ne sont pas musulmans…ils ne sont que de lâches terroristes !

photographie

 

 

 

Hier soir, pendant que je donnais 40 centimes d’euro pour nourrir un enfant parqué dans un camp de réfugiés, des lâches s’attaquaient à des personnes sans défense.

Hier soir, je regardais la fin du match à la télé et comme des millions de personnes, j’apprenais que des terroristes semaient la mort à Paris.

plan

 

Mon coeur s’est arrêté de battre…Karin, ma fille vit à Paris et souvent, avec son chéri, ils sortent se promener ou se font un restau, un spectacle.

J’ai attrapé mon téléphone…Karin, je t’en prie, dis moi que tout va bien, que tu n’es pas là-bas, à te faire tirer dessus…et oui, elle allait bien, ils n’étaient pas sortis…

J’ai pensé à la panique, à la terreur de ceux qui se faisaient tirer dessus, là, au moment où je m’inquiétais pour ma fille…j’ai pensé aux familles qui essayaient de joindre leurs proches, à ces téléphones qui sonnaient dans le vide…personne n’y répondrait plus jamais…

J’ai continué de regarder les flash spéciaux m’annonçant que plusieurs attaques terroristes frappaient la capitale. Horrifiée, je découvrais qu’il y avait des dizaines de morts…bientôt, ils annonçaient que c’était plus d’une centaine de morts.

Comment peut-on massacrer des gens comme ça, juste par conviction religieuse ou politique ? Qu’est-ce qu’il y a d’héroïque à prendre un fusil et à tirer dans une foule ?  Comment peut-on être aussi lâches pour faire ça ?

Je ne comprends pas !

Déjà des dessins rendent hommage aux victimes de ces attaques…j’ai choisi celui de Joann Sfar

dessin

puis celui-ci, dont je ne connais pas l’auteur

dessin

 

Ce matin, je suis bouleversée, attristée, horrifiée…je ne comprends pas et ne comprendrai jamais pourquoi, comment on peut massacrer, assassiner ainsi !

 

 

Je n’avais pas envie d’en parler car tout ça me donne envie de vomir, mais finalement, je me force et j’en fais un article…pour alerter, montrer !

Dimanche 3 mai, défilé du fn à Paris. La marine fait son discours. Près de la scène, le parterre des VIP du parti…ou plutôt près de la scène, les sous-merdes attendent leur reine, l’étron marine.

Gollnish devient hystérique et se met à frapper des journalistes…juste pour rappel, ce gros tas est un représentant de l’ordre puisque député européen…c’est à vomir !

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/x2p5955_le-petit-journal-agression-de-bruno-gollnisch-au-de-file-du-fn-lundi-4-mai-2015_tv[/dailymotion]

 

Pendant ce temps, le fondateur du fn, désavoué par sa fille, appelle Jeanne d’Arc à la rescousse…l’histoire ne dit pas si elle l’a entendu !

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=KhAy2EuOWSw[/youtube]

 

Puis dans le cortège, une vieille pute…oui, désolée mais je n’ai pas trouvé d’autre mot pour exprimer ce que je ressens…une vieille pute parle de Taubira en l’appelant « le singe, la guenon de Hollande », « la guenon qui tient le ministère de la justice »…

fn

 

Un autre,  débile et inculte, soutient que pétain a sauvé des juifs français et ose dire à la journaliste qu’elle ne connait pas son histoire !

débile du fn

 

Je n’ai pas pu mettre la vidéo en partage, mais si vous voulez voir et entendre ce que ceux du fn racontent, cliquez sur l’image ci-dessous…ça vous mènera directement au site du petit journal. Si vous ne désirez visionner que le reportage sur le défilé du fn, allez directement à 8 minutes 49 secondes de la vidéo. 

Yann Barthès, le petit journal du 4 mai 2015

 

les patrons et militants du fn se disent évolués, intelligents, cultivés…ils ne sont que haine, bêtise, barbarie, xénophobie, racisme et j’en passe…

Voir ça, entendre ça en France, en 2015, ça me répugne, me donne envie de vomir. Mais aussi envie d’hurler, de me battre, encore et encore contre tous ces imbéciles…ça ne s’arrêtera donc jamais !

 

 

Besoin d’un pro au meilleur prix ?

Vous recherchez un traiteur, un pro du spectacle, etc etc...quelque soit votre besoin, Lememo.com vous le trouvera...par exemple, s'il vous faut un DJ...cliquez ci-dessous !

logo

 

Besoin d’un chauffeur ?

A Montpellier (et dans les environs), pour être transporté n'importe où, il faut appeler Tommy's line :

cliquez  ci-dessous pour accéder au site

Logo VTC

Cliquez ci-dessous pour obtenir un devis

Allez y, cliquez !

Fouillez dans les catégories

Nombre de visiteurs

Compteur Global gratuit sans inscription

Abonnez-vous, c’est gratos

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!