Le magazine américain Time a demandé au photographe Sanna Dullaway de coloriser des photos des populations qui ont migré pendant la 2ème guerre mondiale.

La réalité d’hier ressemble à celle d’aujourd’hui. Seuls, les acteurs ont changé : ils étaient européens, aujourd’hui, ils sont Syriens, Afghans, Iraquiens, etc etc

Regardez bien ces photos…peut-être que vous reconnaîtrez un membre de votre famille !

14 décembre 1945 – Les seuls survivants parmi 150 polonais qui ont marché de Lodz (Pologne) à Berlin (467 km) dans l’espoir de trouver de la nourriture et de l’aide. Blottis sous les couvertures, ils espèrent être récupérés par un train de l’armée britannique

photographie Time

(Source : Fred Ramage/Keystone/Getty Images/photo colorisée par Sanna Dullaway)

 

10 août 1944 – Des réfugiés français sur la route pour retourner chez eux à Saint-Pois

Photographie du Time

(source : AP Photo)

 

1940 – Une famille de réfugiés belges marche vers la France

Photographie du Time

(source : Three Lions/ Getty Images)

 Pour voir d’autres photos, lire l’article, il suffit de cliquer ICI – Site Positivr

 

Toujours sur le site de Positivr.fr, il est écrit « qu’on ne peut pas comprendre les réfugiés sans ressentir la guerre. Or, en France, nous ne sommes plus très nombreux à savoir ce que sont réellement l’exode, la peur, la faim, le froid, les bombardements. » Une ONG « Save the children (sauver les enfants) a réalisé (il y a 2 ans) une vidéo pour sensibiliser l’Europe au sort réservé aux jeunes Syriens. Dans cette vidéo, la guerre se passe en Angleterre. On y suit le quotidien d’une petite fille fille heureuse dont le destin va basculer

 [youtube]https://www.youtube.com/watch?v=RBQ-IoHfimQ[/youtube]

Cet épisode se termine par cette phrase :

« Ce n’est pas parce que ça ne se passe pas ici que ça ne se passe pas. »

 

Une 2ème vidéo a vu le jour, voilà quelques mois

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=nKDgFCojiT8[/youtube]

Et cette vidéo se conclut par une autre phrase :

« Ca se passe ici. Ca se passe maintenant. »

 

J’avais écrit un long article, exprimant mon dégoût, mon mépris envers ceux qui refusent d’accueillir les réfugiés…puis je me suis dit « à quoi bon ? De toutes façons, la plupart ne lisent même pas ! »…alors je vais poser de simples questions « et si cette petite fille c’était vous et votre famille ? Vous n’aimeriez pas être secourus, accueillis, sauvés ? »

Et je finirai par ma phrase à moi, qui exprime, sans colère, ce que je ressens (alors que j’ai envie d’insulter mais je me retiens) :

« Toi qui crie ou pense « je ne veux pas de réfugiés dans mon pays ou près de chez moi ! » je te crache à la gueule, je te méprise, tu n’es pas digne de penser ! »

 

 

 

 

14 réponses à J’ai Testé les réfugiés d’aujourd’hui…sont aussi ceux d’hier !

  • jill bill dit :

    Bonjour Florence… hier et aujourd’hui encore les mêmes tableaux, en venant au monde on espère y trouver sa place au soleil, un emploi, un toit dans un pays digne dont les élus agissent en bon père de famille, mais non… alors le fuir on peut le comprendre, même si chez nous on a nos restaus du coeur et autres associations pour venir en aide à une certaine population qui survit avec sa petite paie, petite pension, ceux-là ne voient pas d’un bon oeil se partager tout ça, que dire, je ne sais plus, si… pauvres de nous incapables de faire de cette terre un « paradis » pour tous… merci, jill

  • EvaJoe dit :

    Bonjour Florence

    J’avais vu ces images colorisées ainsi que la vidéo que j’ai partagé sur mon mur sur facebook. C’est honteux ce que l’on entend à la tv sur l’arrivée des migrants de Calais, mais au milieu de ces horreurs j’ai entendu cette dame de plus de 80 ans qui s’est exprimée à la télévision: Elle ne comprenait pas pourquoi les gens de son village ne les voulaient pas, et elle a ajouté s’il y en a un ou plusieurs qui n’ont pas de places moi je veux bien les loger, car eux n’ont pas connu la guerre (les gens de son village) mais moi je l’ai vécu, je sais ce que sont des réfugiés. Cela se voit qu’ils ne connaissent pas…

    J’ai applaudis quand cette femme a parlé, comme elle a raison, mais nous, nous n’avons pas vécu la guerre et nous comprenons que nous devons aider ces populations, alors sont-ils tous en manque d’empathie, n’ont-ils donc aucune compassion? Triste réalité..

    Je vomis sur ces biens pensants ou ignares de notre Société, lje ne les hais pas car je serais comme eux, mais j’espère jamais avoir à rencontrer ce genre d’individus car jamais je ne pourrais leur serrer la main, sauf leur mettre ma main par la gueule…

    Sur ce je me sauve, pas que je veux oublier les horreurs, non je sais que dans notre département et à une cinquantaine de kilomètres de chez moi il y en a une vingtaine qui viennent d’arriver. Et d’autres vont suivre. Je suis prête à m’investir pour donner un coup de main, si ce n’est en nourriture cela peut-être en occupant les enfants pendant un cours d’alphabétisation de leurs parents. Qu’importe je suis disponible.

    Passe une bonne journée et bises

    EvaJoe

  • pimprenelle dit :

    Mais oui Florence, ne pas oublier que, des Européens ont migré au moment de la deuxième guerre mondiale. Ma mère, ma tante et moi dans le landau, en exode et au bout d’une centaine de kms, retour au bercail, elles se sont dit que, n’importe comment la guerre les rattraperait. Dans le village à 4kms de chez nous, c’était zone rouge et le Allemands les ont fait partir, ils ne voulaient plus un Français dans ce village, sauf, je crois, le maire (là, je ne suis plus sûre).
    Mais oui aussi, comme le dit Jill, pas facile pour ceux qui n’ont pratiquement rien de faire une place. Quoique, ce seront peut-être ceux-là qui la feront le plus facilement. Va savoir.
    Bonne journée Florence.
    Demain tu n’auras rien, ni les jours suivants.

  • Coucou la Flo !
    Suis d’accord sur les émigrés qui sont en danger dans leur pays mais certains profitent de cette débâcle pour venir en Europe… Merci je vais bien avec un an de plus 😉 comme quand j’avais un an de moins… euh ! 😉 😐 🙄 😕 oui le gâteau était bon, m’ont dit les enfants. Bon après-midi et gros bizoux Doubs pour toi la belle sudiste !

  • aimela dit :

    J’ai la même opinion que Françoise dont je viens de lire le commentaire. Je suis pour accueillir les victimes( surtout les familles avec enfants) de guerres où quelles soient. pour le reste, les gouvernements devraient faire quelque chose au lieu de foutre le désordre partout où ils passent ( ce n’est que mon avis)

  • Renée dit :

    echo à l’article de Cath? bises

    • Florence dit :

      Florence – Testé pour vous
      Partage de l’écoeurement de Cath…partage de notre indignation face aux réactions de certains et certaines…marre de cette indifférence, de ce mépris de l’autre…et toi, tu as partagé ? Tu as écrit sur ton blog pour dire combien tu en avais marre des connards qui voudraient renvoyer de pauvres gens dans leurs pays ?

  • Bonjour Florence,

    Mon âge fait que hélas j’ai bien connu l’exode des années 39/4O. tu comprendras donc que je ne peut qu’applaudir chaleureusement à ton billet. comme beaucoup ont la mémoire courte.
    Un GRAND BRAVO ! Bises très amicales.

    Henri.

  • Je suis issue de ce que tu dis . Mon père FFI a fui la Gestapo en rejoignant de Gaulle à Londres. Il a été accueilli dans un camp et la famille de ma mère l’a reçu .
    J’ai la nausée avec ce qui se passe contre les réfugiés . Y compris économiques .
    A-t-on vécu avec une boite de sardines par jour ou cinq mandarines comme mon mari marocain ? Fouillé les poubelles ? etc .
    Je ne peux pas en dire plus , ça m’étreint trop.
    Bisous

  • kprice dit :

    Coucou Flo …
    C’est tellement criant de vérité ce parallèle. Comme quoi l’histoire n’est qu’un éternel recommencement. J’ai vu un reportage où des restaurateurs se plaignaient (je n’ai pas vu dans quelle ville ça se passait). On voyait des tentes le long des trottoirs. Des dizaines de tentes à même le bitume … avec des gens dedans, des êtres humains qui n’ont que ça comme abris. Et les restaurateurs, les tenanciers de bars aussi se plaignaient … Non non ils ne s’indignaient pas, ILS SE PLAIGNAIENT parce que leurs clients ne voulaient plus s’installer en terrasse !!! Oui oui Flo, ils étaient obligés de siroter leur café bien chaud à l’intérieur des établissements ! Voilà qu’elle était leur seule préoccupation. De voir des migrants survivre à même le sol ne les choquaient pas si ce n’est que « ça » gênait la clientèle. Je suis révoltée de ce mépris. Révoltée aussi quand je lis sur un blog que les migrants sont partis de « leur » ville (Calais) et que c’est tant mieux, et tant pis pour les villes où on les case ! Et en plus on ose leur donner à manger et un logement refait à neuf ! Oui oui j’ai lu ça sur un blog. C’est vrai qu’ils leur ont donné à manger … 1 pomme, 1 madeleine et 1 petite bouteille d’eau ! Repas gastronomique tu ne trouves pas ? Un logement refait à neuf … Oui, les murs repeins en blanc, 2 sommiers et 2 matelas dans chaque pièce, un lavabo, une douche, 1 évier dans la cuisine et 1 micro ondes … Voilà des logements « de luxe » où ils resteront le temps de changer de ville dans quelques semaines. Mais les « bons » français bien blancs, bien propres, s’indignent dans leur jolie maison avec jardin, et tout le confort et souvent même avec plein de superflu, oui, ils s’indignent parce qu’ils jugent qu’ils sont trop bien traités. Tiens, puisque leur situation est tellement enviable, pourquoi ne prennent-ils pas leur place ? Pourquoi ne pas échanger leur maison contre ces logements tout neufs ? … Et après on en reparle !
    Bon allez, j’arrête là, je suis en rage et je ne dors pas. Tiens, je ne relis pas, il y aura sans doute plein de fautes car je suis sur mon téléphone et que l’écriture intuitive joue parfois de mauvais tours, mais tant pis, je verrai ça demain sur mon ordi.
    Bisous Flo … Et je fais comme toi, je leur crache à la gueule à tous ces sales bourges « bien pensants »

  • martine dit :

    Bonjour Florence,
    Tu as raison, ce sont les mêmes. Rien ne change à part que les gens sont plus « personnels » maintenant…
    Pendant la seconde guerre mondiale, les gens étaient plus prêts à aider…
    Tu as un programme bien chargé. Tu dois être arrivé chez ta maman. ça va vous faire du bien tous ces moments ensemble.
    J’arrive à suivre tu sais… Je lis doucement pour bien suivre… 😉
    Pour Stephie, j’espère que ce n’est pas trop douloureux quand même. Ne lui raconte pas de bêtises, je pense qu’elle ne peut pas rire non plus.
    Profites bien de ces moments ! c’est important…
    Gros bisous
    martine

  • Un Mot… *** Courage Florence… Et Aux Réfugié(e)s… ***.
    moi, En Croisant Parfois En leurs trams tout pourris de nancy l’égo-rance, j’Ose Leur Souhaiter La Bienvenue En Parlant En Anglais… Qu’Elles Et Ils En Restent Surpris(e)s… J’Ose Croire En Mon Bon Ami De L’Inconscient, Qui Me Fit Rêver Du Grand Lit De Coin, De Mon Arrière Grand-Mère Maternelle, Maria S’Appelait-Elle… tout se paye Un Jour Ou L’Autre… Ici Ou Ailleurs… Et les mieux logé(e)s Sur Notre Terre à Nous Toutes Et Tous N’Auront Pas Leur Place Au Paradis De Dieu… Mon Inconscient m’En Est Témoin… Et Juge. Bises à Vous <3

  • passion dit :

    Je te retrouve, Flo…
    Certaines personnes ne fréquentent plus mon blog,(et c’est tant mieux) parce que j’avais osé faire le même parallèle entre les réfugiés d’hier et d’aujourd’hui … de l’exode massif des gens(Français) de la guerre de 40….
    ma grand mère m’en parlait si souvent, que j’ai l’impression de l’avoir vécu… Elle, au péril de sa vie, planquait des enfants juifs partout dans sa ferme , jusque sous sous lit …elle n’avait rien, mais donnait tout!
    Est-ce vraiment une excuse à notre égoïsme de n’avoir pas connu la guerre???
    Bisous Flo

  • mamazerty dit :

    j’ai toujours matières à faire un article (en fait j’en ai 3 de commencé!) absolument dans tes pas, la belle, je n’arrive juste pas à être assez motivée….ceux qui me liront seront à l’avance convaincus et les autres ne me liront pas en disant, voyant le titre, que ces réfugiés, vraiment,çà commence à bien faire….non, en fait, je vais les publier, faut juste que je mette de l’ordre dans mes mots et photos….@+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.

Besoin d’un pro au meilleur prix ?

Vous recherchez un traiteur, un pro du spectacle, etc etc...quelque soit votre besoin, Lememo.com vous le trouvera...par exemple, s'il vous faut un DJ...cliquez ci-dessous !

logo

 

Besoin d’un chauffeur ?

A Montpellier (et dans les environs), pour être transporté n'importe où, il faut appeler Tommy's line :

cliquez  ci-dessous pour accéder au site

Logo VTC

Cliquez ci-dessous pour obtenir un devis

Allez y, cliquez !

Fouillez dans les catégories
Nombre de visiteurs

Compteur Global gratuit sans inscription

Abonnez-vous, c’est gratos

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!